Unreal Tournament III

«Un bon défouloir» , - 0 réaction(s)

Malgré un nombre assez important de FPS sortis sur Xbox 360, Midway a jugé bon d’éditer Unreal Tournament III sur cette dernière. Déjà disponible depuis quelques temps chez la concurrence, le titre fait maintenant son entrée sur la console de Microsoft, avec quelques bonus à la clé. Un FPS de plus me direz-vous ? Oui, mais il vaut largement le coup.

La série des Unreal a fait ses débuts sur PC, puis s’est déclinée avec les Unreal Tournament, dédiés au multijoueurs. Finalement, seule cette dernière est restée et s’est vu ajouter un mode solo pour être un peu plus complète. Les amateurs de FPS bien musclés sur console ont pu découvrir une version sur la première Xbox avec Unreal Championship, et c’est maintenant Unreal Tournament III qui débarque sur les nouvelles consoles et PC. Les développeurs de Gears of War sont aux commandes, autant dire qu’on est en droit d’attendre un titre de qualité. Mais là où Epic Games s’était concentré sur le solo dans Gears of War, Unreal Tournament 3 joue du côté du multi, presque exclusivement.

Une campagne solo en guise de didactitiel

Le menu principal comporte en effet une section dédiée au mode solo du jeu, mais on se rendra vite compte que tout ceci n’est qu’un apéritif pour la suite et le plus gros morceau, le jeu à plusieurs. Même si le mode solo suit une petite histoire de guerre au long de l’aventure, on ne joue en fait qu’une série de parties dans différents modes de jeux. On aura même droit à plusieurs chapitres, chacun entrecoupé de cinématiques bien foutues qui nous mettent dans l’ambiance. Pour faire simple (et ça l’est), c’est la guerre entre les humains et les Necris, et il faut éradiquer ces derniers au fil des parties. Les premiers niveaux nous familiarisent avec les contrôles du jeu, et on commence très vite à comprendre le concept même du titre. Ici, on ne fait pas dans la dentelle, on est là pour gagner, pour se battre, pas de place à la poésie, encore moins à la pitié, et ça marche !

Pour peu qu’on aime rentrer un peu dans le tas sans trop réfléchir, Unreal Tournament III est le titre idéal qui ne demande pas de prise de tête, et qui devient fun dès les premières minutes de jeu, jusqu’aux dernières. Car même si la campagne solo n’est qu’un enchaînement de niveaux dans différents modes avec un semblant de scénario, elle a au moins le mérite de nous apprendre toutes les subtilités du jeu, en plus de nous permettre de débloquer des cartes et personnages.

Xboxygen 3.25 sur 5, note basée sur 3 évaluations.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Unreal Tournament 3

Unreal Tournament 3

Genre : FPS