Test - Sonic & All Stars Racing Transformed

«Vavavoum !!» , - 1 réaction(s)

Ah bin c’est aujourd’hui que vous sortez le test de Sonic & All Stars Racing Transformed ? Bin c’est pas trop tôt on a déjà tout lu dessus de toute façon... cela n’a aucun intérêt... Aucun ? Vous en êtes sûrs ? Et bien détrompe toi jeune ou vieux lecteur, certes ce test n’est pas de la première fraîcheur (je préfère faire un test sur un jeu que l’on reçoit en avance...) mais pour sortir du tout-venant que tu as déjà lu une bonne trouzaine de fois, j’ai sorti l’artillerie lourde ! Oui, cher lecteur, pour ce test j’ai mis à contribution l’élite de mon équipe de test, à savoir ma famille ! Comme ça, tu sauras si ce jeu est adapté et correspond aux attentes de Jarellette de Petit Jarel (7 ans), Mini Jarel (4 ans) et Bébé Jarel (18 mois) !!! Rien que ça ! Avec ce test tu vas savoir enfin si ce jeu peut convenir à tout type de joueur si jamais le popa Noyël arrive avec dans sa hotte !

Jarel Transformed ?

Les anciennes gloires de SEGA sont présentes !

Mais avant toute chose, est-ce que ce jeu peut convenir à un vieux joueur (celui qui me sort le mot “Gamer” je l’explose devant son ordi par la seule force de la pensée !!!... Vous rigolerez moins lorsque ma technique sera au point d’ici quelques années !!), un vieux joueur donc, tombé dedans quand il était petit et qui a passé de longues heures de jeu sur le premier opus de ce “Sonic Voiture” comme l’appelle Mini-Jarel.

N’y allons pas par quatre chemins, Sonic & All Stars Racing Transformed (que par souci d’”économisation” de mes doigts j’appellerai par la suite Sonic & ASRT) est une vraie bonne réussite. Sumo Digital ne s’est même pas contenté de se reposer sur ses lauriers fraîchement acquis dans le précédent épisode et apporte un gros lot de nouveautés en transposant la course sur terre certes, mais aussi sur mer et dans les airs ! Votre véhicule pourra maintenant se transformer durant la course en bateau ou en avion en changeant de ce fait la maniabilité de votre bolide.

Ca va vite, très vite !

Une sorte de petit vent de fraîcheur dans le monde de la course à la “Mario Kart” qui saura surprendre les adeptes des quatre roues sur le bitume sans pour autant les faire fuir. On peut même faire référence à Diddy Kong Racing sur N64 qui proposait lui aussi la conduite de trois véhicules différents sans transformations toutefois. Passé le petit coup de nostalgie, on peut se jeter sur le mode histoire pour voir s’il s’avère aussi bien que cette illustre référence sur Nintendo 64. Même s’il y a du mieux de ce côté-là vis à vis de l’opus précédent on n’atteint pas la panacée du genre. Une fois que l’on aura choisi notre avatar qui sera défini par cinq caractéristiques -vitesse, accélération, maniabilité, turbo et spécial- on se lancera sur une série de course et d’épreuves. Le mode moyen intermédiaire propose déjà des adversaires agressifs, ce qui se confirmera sur les deux niveaux de difficulté supplémentaires.

Ceux qui trouvaient le premier Sonic bien facile auront largement de quoi s’arracher les cheveux sur ce nouvel opus. Les courses sont tendues et les retournements de situations nombreux même si les coups all star ont été atténués et ne proposent maintenant plus d’invincibilité mais une transformation en avion -plus rapide- et une attaque dévastatrice pour les autres véhicules à proximité. Les divers bonus ont subi eux aussi un léger lifting et ce afin de se différencier encore plus de l’illustre modèle du plombier à salopette rouge. La “carapace bleue” est remplacée par un essaim de guêpes qui viendra directement se placer devant le coureur en tête de course. Ce ne sera qu’avec beaucoup de chance et de gros réflexes que celui-ci pourra échapper à ce piège. Les autres bonus sont aussi affinés et permettent d’avoir des courses, toujours aussi tendues mais bien plus équilibrées.

Le bateau vous obligera à prendre la vague !

A chaque course gagnée en mode histoire le joueur se verra récompensé par un gain d’expérience pour le personnage choisi et par une à quatre étoiles suivant le mode de difficulté de l’épreuve afin de continuer son périple et débloquer bonus et personnages. Autant le dire tout de suite il faudra s’accrocher pour voir le bout du jeu et tout débloquer, ce qui ne sera pas évident, voire impossible pour les plus jeunes et les moins doués. Ceux-ci pourront se consoler sur un mode en ligne aussi riche que sympathique avec les traditionnelles courses jusqu’à 10 joueurs et les joutes par élimination du dernier coureur ou par vie. Mais de ce côté-ci, il y a aussi du nouveau avec un mode capture le Chao (une course poursuite ou les joueurs se doivent d’attraper un Chao en premier) et un mode turbo pour une course sans objets. Le multi en ligne est même jouable en écran splitté avec des amis ! De quoi faire donc et il y a du monde ! Le gros joueur, pour peu qu’il ne soit pas réticent à la conduite d’avion et de bateau y trouvera largement sont compte !

Bilan

On a aimé :
  • Une très belle réalisation
  • Les trois véhicules
  • Les circuits variés et bien mis en scène
  • Accessible et très exigeant à la fois
On n’a pas aimé :
  • Quelques bugs au niveau du multi
  • Un casting encore perfectible
  • Seuls les plus chanceux et doués pourront tout débloquer
Un jeu de course familial !

Même si Sonic était un habitué des pointes de vitesse, il aura fallu attendre cette génération de consoles pour enfin le voir concrétiser une de ses incursions dans le monde du jeu de course automobile. Le deuxième épisode se devait d’être à la hauteur et Sumo Digital s’est vraiment retroussé les manches pour nous concocter une suite originale et parfaitement maîtrisée. Les courses s’enchaînent sans déplaisir, toute aussi spectaculaires et tendues les unes que les autres dans des décors grandioses aux commandes de bolides aussi à l’aise sur terre, en mer que dans l’air. Non content de proposer un gameplay aux petits oignons il saura contenter et ravir aussi bien les joueurs confirmés à l’aide d’un challenge bien relevé, les occasionnels avec son ambiance sympathique que les plus jeunes avec une maniabilité facilité et un mode facile pensé pour eux. Mario Kart a aujourd’hui un sérieux concurrent qui n’est autre que son meilleur ennemi : Sonic !

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Sonic & All-Stars Racing Transformed

PEGI 7

Genre : Courses

Editeur : SEGA

Développeur : SEGA

Date de sortie : 16/11/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

1 reactions

KoF esKadri

09 déc 2012 @ 14:35

Mince mon vote a compter qu’une étoile alors que je voulais en mettre beaucoup plus !! Le jeu est vraiment très bon, agréable et parfaitement jouable a 4 sur une même télé, un solo jouable jusqu’a 4, je mettrai juste un bémol pour le multi qui est pas complet et du manque de monde sur le multi mais sinon je le conseil a tous