Test - Resident Evil 6

«Qui a éteint la lumière ?!» , - 22 réaction(s)

Le tant attendu Resident Evil 6 arrive enfin dans nos obscures chaumières pour notre dose d’épouvante alors que les jours eux-mêmes s’assombrissent… La faute à l’hiver et non pas à une attaque biochimique bien heureusement ! Car cet épisode apporte une toute nouvelle histoire inédite, à l’inverse du précédent titre de la série, qui revenait justement sur l’attaque du fameux virus C sur la ville de Raccoon City. Les scénarios de films à sensations agrémentés de zombies étant ce qu’ils sont, ils laissent tout de même peu de place à l’imagination, et c’est ici encore de l’attaque d’une grande ville revendiquée par la toute nouvelle organisation Neo-Umbrella dont il est question. Heureusement pour le salut de l’humanité, toutes les grandes figures de la licence se sont donné rendez-vous dans ce Resident Evil 6, de quoi commencer l’aventure l’esprit serein… ou pas.

Devine qui vient dîner

Une chose à faire : courir !
Une chose à faire : courir !

Au menu de cette aventure : 3 campagnes distinctes, celle de Léon, celle de Chris ou encore celle de Jake. Et avec le système de jeu en coopération, on pourrait presque compter 6 campagnes, car vous pourrez bien évidemment choisir d’incarner chacun des acolytes qui accompagnent les personnages listés plus haut au cours de chacune de leur histoire, en solo ou multijoueur, mais divers éléments à débloquer au fur et à mesure de votre progression pourront encore augmenter la durée de jeu. Le scénario de la série des Resident Evil est toujours resté simple, avec un maximum de rebondissements et d’actions improbables mais après tout, c’est bien ce qui a fait la force des jeux jusque-là. Pour ce titre, la trame scénaristique gagne encore en force et se trouve cette fois construite autour de ces trois personnages, qui viendront même à se croiser au cours de leur aventure propre, tout en gardant une mission indépendante directement liée aux récentes attaques bio-terroristes.

Le personnage de Léon aura par exemple à parcourir une aventure plus classique, traditionnelle : vous devrez vous enfuir de la ville tout juste contaminée et aurez à affronter des hordes de zombies fraîchement morts, tout juste vivants, tout en poursuivant une quête de vérité très fidèle au caractère du personnage.

La campagne de Chris se veut plus musclée évidemment : accompagné des membres du BSAA, vous serez chargé de rétablir l’ordre dans les rues d’une ville chinoise aux prises des J’avo, fanatiques vouant un culte à la Neo-Umbrella, qui leur a sûrement fourni de quoi produire leurs affreuses mutations. La vengeance demeurera pour Chris le motif de la poursuite d’Ada Wong, ayant des liens obscurs avec ces nouveaux laboratoires d’Umbrella et vous entraînera dans une campagne bourrée d’action à la sauce forces spéciales.

On vise et on tire
On vise et on tire

De son côté, la campagne de Jake, fils d’une vieille connaissance, et Sherry se situe à mi-chemin entre celle de Léon et de Chris en termes d’expérience de jeu : Sherry est un agent qui tente de protéger Jake, le dernier espoir de réaliser un vaccin pour sauver le Monde, rien que ça. Bien entendu, l’armement varie en fonction des personnages. Ainsi, Léon trouvera sûrement au fil de son aventure le fusil à lunette d’abord lorsque Chris trouvera le fusil mitrailleur en premier au cours de la sienne. Et bien qu’au final, chaque personnage bouclera sa campagne avec une gamme d’armes quasiment identiques pour chacun, on appréciera les légères variances entre elles, avec des pistolets différents par exemple. En tous les cas, les munitions restent, elles, identiques au fil des épisodes et c’est tant mieux, le code couleur permet d’identifier rapidement quel type de munitions est obtenu, avec un petit bémol cependant pour les cartouches de fusil de sniper devenues bleues, qui se confondent facilement avec les violettes pour fusils mitrailleurs du coup… Par ailleurs, vous aurez la possibilité pour certaines de vos armes de personnaliser vos munitions, permettant à Léon de se servir de deux pistolets à la fois, à Chris d’utiliser des munitions différentes pour le lance-grenade ou de passer du simple tir au tir en rafale pour Sherry.

Bilan

On a aimé :
  • Les campagnes explosives
  • Les couleurs toujours dans le ton
  • Paramétrable à souhait
  • Les environnements angoissants
  • Une IA au poil
On n’a pas aimé :
  • Certains ennemis très puissants
  • Une musique sans grande émotion
  • Gestion de l’inventaire un peu lourdingue
I Will Survive

Resident Evil 6 tente clairement de renouer avec la perfection, et si l’on insiste sur le fait que la perfection n’existe pas, le titre s’en approche tout nettement. L’ambiance culte de la série est présente intensément dans une aventure inédite, menée par des personnages clés de la saga, joués avec angoisse dans les meilleurs épisodes de la série. Les clins d’œil sont nombreux mais ne laissent toutefois pas un néophyte au second plan de l’histoire, tant cette aventure vous propulse dans l’action. La jouabilité diablement efficace implique un jeu porté bien plus vers l’action, mais l’ambiance oppressante de la saga fait très bien son travail et l’angoisse est bien présente. Plus impressionnant qu’effrayant, Resident Evil 6 et procure au joueur une expérience haletante du début à la fin et n’en déplaise aux puristes de la série, Resident Evil devient clairement un jeu d’action/survie, délaissant le genre survival-horror des premiers épisodes de la série.

Xboxygen 3.56 sur 5, note basée sur 9 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton559.jpg?1390067035

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Resident Evil 6

Resident Evil 6
PEGI 18

Genre : Survival Action

Editeur : Capcom

Développeur : Capcom

Date de sortie : 02/10/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Resident Evil 6

22 reactions

avatar

terminabob

16 oct 2012 @ 17:05

Tres bon test, pour la « pause », ca peut pas etre un moins etant donné qu’elle y est, sauf quand on lance un partie en local en laissant le mode « liaison multiconsole » juste avant de lancer la partie. Il faut mettre en mode « hors ligne » pour avoir la pause

Sanju

Rédaction

16 oct 2012 @ 17:50

Tu as raison, je le retire des points négatifs ;)

Metalsl

16 oct 2012 @ 18:19

5/5 ?! Coup de coeur ?! Faut arrêter de déconner, le jeu est bon mais est vite répétitif (la campagne d’Ada m’a beaucoup lâssé), le gameplay est assez brouillon et bordélique, les graphismes sont crados bien que les personnages soient super bien faits. En plus, il y a pas mal de bugs, et le contrôle des ennemis en chasse à l’homme est raté. Le jeu mixe du très bon comme du mauvais. A savoir que j’ai vraiment adoré RE5 sans avoir fait les premiers, et bien j’ai trouvé le 5 meilleur, il y avait plus de secrets à découvrir et des niveaux plus palpitants.

Sanju

Rédaction

16 oct 2012 @ 18:59

Le 5 meilleur que le 6, c’est peut-être une question de goûts, mais... pour l’avoir retourné à l’époque dans tous les sens, c’est le pire des RE que j’aie fait. Lassant et ultra répétitif, un scénario mauvais, on enchaine les phases de jeu chiantes, graphiquement juste correct, pour dire, c’est l’épisode qui a failli me faire abandonner la série ! Cela étant, le système d’amélioration d’armes était plutôt intéressant. Pourtant avec le 6, en coop je m’amuse vraiment. Graphiquement je ne vois pas trop les soucis dont tu fais part, de même pour les bugs, sauf si tu parles des problèmes de collision. En gros, pour moi du tout bon, même si la replay value procurée par les habilités me semble malheureusement bien mince.

kereros

16 oct 2012 @ 19:16

Ouah quel choque ! Je m’explique : (mode je raconte ma vie ON)

Un amis m’appelle et me dit qu’il est allé acheter resident evil 6, et le vendeur lui a dit « je vous le déconseille, le jeu est mauvais. »

Mon amis lui répond alors « Monsieur je suis fan de resident evil depuis très longtemps » Le vendeur lui répond « Justement c’est une raison de plus pour ne surtout pas l’acheter, tenez vous savez quoi ? On va enlever la demo de dishonored et mettre celle de resident evil pour que vous essayé » Mon ami essaie donc et la c’est le drame, il m’as dit mot pour mot « C’est le resident evil le plus mort auquel j’ai joué, tu te rend compte, moi, parler de resident evil comme ça, imagine la bouse que c’est » La je rigole comme un âne, quelques heures plus tard je rentre chez moi, je vais sur xboxygen et là : test de resident evil, 5/5, coup de coeur. Le vendeur aurait-il mit une demo nase ? Mon ami a t-il eu raison de prendre lollipop chainsaw à la place ? C’est à vous de me le dire. (Admirez la fin digne d’une intro de l’émission CAPITAL)

diez979

16 oct 2012 @ 19:29

« A qui profite... ce business ? » :-))

Stéphan

16 oct 2012 @ 19:32

Ce serait plus pratique d’en parler sur le forum, il y a un sujet concernant le jeu, déjà : http://www.xboxygen.com/forum-xbox-360/viewtopic.php?f=13&t=2328

Mais pour tenter de te répondre, même si je n’ai pas joué au jeu (et même pas encore fait la démo téléchargée depuis un moment, mais le manque de temps faisant que...) Tout dépend de ce que tu attends d’un RE. Si tu es un puriste qui t’attends à trouver du RE1 ou 2, voire 3, laisses tomber car le jeu est dans la continuité de la série depuis le 4, c’est à dire beaucoup plus action. Mais si le 4 et le 5, malgré leurs défauts ne t’ont pas laissé indifférents, le jeu pourrait fortement t’intéresser.

:résumeur :

blackshade

16 oct 2012 @ 19:38

Les gens sont toujours a se plaindre,pour une fois qu’on nous fait un jeu avec pas moins de 3 campagnes,mème si il y en a une moins bonne que les 2 autres je suis ravis de la durée de vie du jeu franchement merci capcom.;-) Gamekult a déçendu le jeu c’est vraiment des c*ns !!!!:-((

avatar

Arenae

16 oct 2012 @ 20:35

Metacritic, presse : 67/100, user score 4.5/10

Votre test est clairement à la rue, ou pas assez objectif, j’sais pas ce qui s’est passé mais le testeur semble avoir craqué. Déjà que le 17 de Jv.com est juste hilarant, là avec votre « coup de coeur », on atteint tout simplement le grand n’importe quoi.

Ça va être marrant l’avenir du jeu vidéo si vous continuez à encenser des jeux aussi linéaires, scriptés, et au gameplay pauvrissime.

Votre site vient de perdre toute crédibilité imo.

spydercochon

16 oct 2012 @ 20:56

Autant je trouve les critiques abusives car je m’amuse réellement en coop’, autant donner la note maximale me laisse dubitatif. Surtout le coup de coeur en fait, car ce Resident, s’il est fun, n’apporte rien de neuf qui permette de justifier un tel engouement.

@Arenae, discréditer un site sur la base d’un seul test qui te choque, c’est minable.

123