Test – Rage

«Retour vers le futur» , - 9 réaction(s)

Très attendu ce mois-ci, Rage est, on peut le dire, l’un des block-busters de cette fin d’année. Dans un futur pas si lointain, le monde est une fois de plus dévasté par un cataclysme à base de météorite et même pas de Bruce Willis pour nous sauver. Fort heureusement, vous faites partie des quelques chanceux qui ont pu être mis à l’abri de tout ça et vous avez décidé qu’il était temps de vous réveiller pour décrocher des mâchoires à coup de Wingstick (sorte de Boomerang découpeur de tête).

Le vif du sujet

Rage c
Rage c'est beau

Dès les première minutes, on s’évertue à nous démontrer que c’est bel et bien un jeu à la dure. Au diable l’introduction narrative, une vidéo et une attaque surprise et vous voilà dans un véhicule à tenter de sauver vos fesses. Comme si cette mise en abîme mouvementée ne suffisait pas, votre première mission sera d’effacer vos traces. Adieu histoire développée et contes bien ficelés, ici, en guise de scénario vous n’aurez qu’une succession de quêtes qui bien entendu apportent un sens à votre périple mais qui malheureusement ne vous expliquent rien. Que ce soit le pourquoi ou le comment, vous errez dans ces terres après un réveil difficile. Le plus énervant, c’est qu’au bout de quelques heures vous avez l’impression d’être le type à qui tout arrive par mégarde, mais il faut bien l’avouer sur ce point là Id Software récidive presque… Outre donc un scénario principal dilué au milieu de plusieurs quêtes, y compris des annexes, il faut avouer que le contexte est travaillé. Dans les villes, vous pouvez trouver de nombreux jeux pour vous faire de l’argent, voir même des courses histoire d’augmenter votre équipement motorisé et de flatter votre ego. Nous sommes donc dans un monde post-apocalyptique avec tout ce que cela implique : de la taule, du sable, beaucoup même, et des villes fantôme où vous sursautez à chaque bruit. Bethesda Softworks a vu les choses en grand et les étendues désertiques tout comme les nombreux repaires de bandes qui ont un intérêt visuel indéniable.

Attention derrière toi, c’est horrible !

Les effets de lumière sont magnifiques
Les effets de lumière sont magnifiques

Graphiquement, c’est tantôt la claque visuelle, tantôt la déception profonde. Pourquoi ? Eh bien les décors son très travaillés et ça fourmille de détails tous plus inutiles les uns que les autres, mais il arrive fréquemment de tomber sur des textures de très basse résolution. Suffisamment souvent pour que ça en soit frustrant, vous passez d’un paysage magnifique à un vendeur à la tête réussie mais au corps mal texturé. Pire, vous visitez une pièce fantastique et devez presser un bouton qui, lui, est limite un gros pixel rouge... Au final, non seulement on est déçu de s’en rendre compte, mais ça ne rend pas hommage au personnage et encore moins au moteur graphique. Toutefois, en faisant fi de ces problèmes récurrents, le tout rend tout de même très bien, il est complètement jouissif de se balader en véhicule dans ces décors post-apo et de voir votre machine perdre des morceaux ou encore soulever un nuage de poussière fort réaliste. La physique est bien gérée et certains effets lumineux sont hallucinants. Les missions vous emmèneront dans des endroits très différents les uns des autres mais se résumant à des couloirs bien pensés puisque travaillés au point de vous le faire oublier. La bande-son, quant à elle, est bien réussie et vous met dans l’ambiance de chaque lieu : stressante, oppressante dans certains cas, elle se calme en ville. Le doublage est réussi, sans pour autant être impressionnant, mais chaque personnage que vous rencontrez a son caractère et son intonation.

Bilan

On a aimé :
  • Un gameplay nerveux et bien pensé
  • Un univers impressionnant parsemé de trouvailles intéressantes
  • Un FPS pas simple à multiples facettes
On n’a pas aimé :
  • Un scénario perdu dans le désert
  • Certaines textures apocalyptiques
  • Un multijoueur plutôt léger
Tu vas couiner quand on te fera bouillir

Finalement Rage n’est pas un mauvais bougre. Muni d’un fort potentiel, il souffre d’un manque de finition certain. Revisitant un genre qui souffre d’un manque cruel de créativité, tout en piochant dans le monde du Rpg post-apocalyptique, il n’en reste pas moins un jeu de tir rudement bien réalisé. On regrettera que Id Software ait joué la carte de l’oubli scénaristique qui même pour un FPS aurait permis un intérêt et une profondeur supplémentaires à un univers déjà bien sympathique, avec quelques tentatives d’humour disséminées çà et là, mais trop peu pour rendre le tout exceptionnel. C’est sans doutes à cause de ces détails que Rage ne sera pas relayé au titre de jeu “prenant” qui vous procure cette envie irrésistible de “reviens-y”. Le multijoueur, quant à lui, montre rapidement ses limites, mais reste globalement amusant. Il y a fort à parier que dans les mois qui viennent, le tout se voit enrichi par du contenu téléchargeable de plus ou moins bonne qualité...

Xboxygen 2.98 sur 5, note basée sur 4 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton291.jpg?1390067032

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Rage

Rage

Genre : FPS

Editeur : Bethesda

Développeur : Id Software

Date de sortie : 7/10/2011

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Rage

9 reactions

bakino

21 oct 2011 @ 20:04

« Un scénario perdu dans le désert » aussi embêtant qu’un gros point noir sur le bout du pif ! pour l’avoir fini, .... grosse, grosse, grosse déception ... une première partie envoûtante ... et puis au passage du CD2 .... le drame ! c’est dommage parce que comme signalé dans ce très bon test, ce jeu a des idées intéressantes !

kereros

21 oct 2011 @ 22:19

Je viens de finir le jeux.

Verdict, comme l’a si bien dit bakino, le passage au CD2 fait mal, mais ce n’est rien mais vraiment rien comparer a la déception que j’ai eu en voyant la cinématique de fin qui dure 20 secondes et qui est catastrophique je suis rester la bouche grand ouverte devant mon écran.

NoyOz

23 oct 2011 @ 14:06

Purée, je trouve la note très très sévère !

On sort quand même du FPS classique vu et revu, les phases en buggy, même si elles ne sont pas extraordinaires donnent une dimension réelle de la surface de jeu, à la différence des enfilades de couloirs de 95% des fps, le jeu tourne en 60 fps, les ennemis sont variés et très bien animés, les objets que l’on peut construire sont une bonne idée et sont très utiles à certains endroits, les décors ne sont pas laids et la profondeur visuelle est plutôt bonne...

Après pour le scénario... bon c’est un fps... le film Mad Max est assez proche scénaristiquement... il est simple, certes... mais c’est pourtant un film que beaucoup de monde apprécie. Et puis si le jeu doit avoir un final grandiose pour être réussi... perso je préfère que le jeu soit bon avec de bonnes sensations, et que la fin soit pourrit à la rigueur je m’en tape un peu... (encore une fois pour un fps !) On est pas dans Alan Wake où le scénario a une importance primordiale pour l’ambiance du jeu.

Bon je suis honnête, j’avoue, je ne l’ai pas encore fait... aussi je n’ai qu’un avis par rapport aux diverses notes et tests que j’ai pu voir depuis un certain moment sur d’autres sites, ainsi qu’une demi-heure manette en main chez micromania...

Peut-être que je serai plus reservé après l’avoir parcouru en entier...

SuperNael

23 oct 2011 @ 14:33

Fait le car moi une fois que je l’ai fini franchement j’ai crié au foutage de gueule .

bakino

23 oct 2011 @ 19:57

« NoyOz »

bon c’est un fps

argument un peu light tout de même !

Bon je suis honnête, j’avoue, je ne l’ai pas encore fait...

Par cette phrase tu as tout dit. :)

Je ne dénigre aucunement ton argumentation, mais seulement fini le jeu et je t’assures que ton point de vue concernant la fin de ce jeu sera différent ..... je plussoie SuperNael un foutage de gueule, pour un jeu au fort potentiel ....

bakino

23 oct 2011 @ 19:57

arf mauvaise manip, Modo help Me ! remove me !

Elgyn

24 oct 2011 @ 21:31

Je rejoins les avis du dessus et la conclusion du test. Quand on commence RAGE, on se dit qu’on commence un jeu hors norme, au gameplay bien calibré et aux trouvailles intéressantes. Quand on le termine, on crie au scandale et au jeu terminé à la va-vite.

Au moment où les crédits apparaissent, on se rend compte que le DVD1 comptait pour 70% du jeu et que le DVD2 s’expédie en 3-4h.

La difficulté est aussi très mal gérée. J’ai fait le jeu directement en Cauchemar et j’en ai sué pour traverser Ghost Town la première fois, la faute à des ennemis hyper balèzes et à un manque de munitions agaçant (dans les niveaux on préfère nous donner des pots de peinture que des balles pour nos flingues). Par contre, arrivé à la fin du jeu, on se ballade dans les niveaux. Le fusil à pompe permet de flinguer n’importe quoi à courte distance et les Sentinelles sont tellement efficaces qu’il suffit de les lâcher par 2 pour faire le ménage dans la place.

Bref, je suis très déçu moi aussi. Je me suis laissé convaincre par les tests précédant la sortie qui surcotaient réellement le jeu. Son prix devrait rapidement baisser j’imagine. A 20€, le rapport qualité/prix sera au rendez-vous (autant que pour Jericho, avec qui RAGE partage une fin pourrie), mais à 70€ passez votre chemin.

avatar

Wargamer

25 oct 2011 @ 01:34

Je me demande, si vous auriez arrêter au DVD 1, vous auriez mis la même note ?

jon1138

13 déc 2011 @ 10:28

« si vous auriez arrêter au DVD 1, vous auriez mis la même note ? »

aaaah le français s’il vous plait...« si » ne peut être suivi du conditionnel, Tu aurais dû écrire « Si vous aViez arrêté (pas »er« , on ne peut pas dire »si vous aviez faire« ), vous auriez »