Test - Race Driver : Grid

«Réussir à franchir la ligne» , - 0 réaction(s)

Un moteur survitaminé

Côté technique, Grid n’a absolument rien à envier à ses concurrents. Tout y est superbement modélisé, aussi bien les circuits que les voitures, avec une mention spéciale pour ’Okutama’, avec sa côte en montagne et ’Milan’ avec sa cathédrale et ses monuments, qui sont de loin les plus magnifiques. On regrettera quand même les différences de level-design entre ces circuits, et ceux se déroulants de nuit, dans les falaises, ainsi que certains passages dans les tunnels, qui laissent une impression de vide. Mais tout cela se fait vite oublier lorsque l’on regarde les collisions, qui sont à couper le souffle. Chaque pièce des véhicules se désolidarisera et ira joncher la piste, attendant qu’un de vos adversaires, ou vous-même, au tour suivant, passe dessus et perde le contrôle de son véhicule. Les pneus au bord de la route voleront lorsque vous les percuterez, et il ne sera pas rare, dans votre course au succès, de vous retrouver en train de faire des tonneaux, ou plus impressionnant, éviter de justesse un de vos concurrents en train de faire des pirouettes au beau milieu de la piste. Le public sera en nombre lors des courses en ville ou sur circuit. Animé et modélisé avec soin, celui-ci s’écartera et se protégera si vous vous en approchez de trop près. Les effets de lumière sont splendides, les rayons du soleil passant entre les immeubles en sont le meilleur exemple. La course des 24h du Mans se déroulant en partie de jour et de nuit, vous pourrez y observer le passage entre ces deux parties de la journée, mais malheureusement, aucun changement climatique à l’horizon, ni pluie, ni neige, pour venir égayer vos courses. Mauvais point, les replays, sont d’excellente qualité, mais il sera impossible de les enregistrer, ni même de prendre des photos. La personnalisation des véhicules sera possible, avec un choix suffisant de skins que vous pourrez appliquer sur la carrosserie , et dont vous pourrez choisir la couleur.

Pilote et gentleman

Intéressons-nous maintenant au gameplay du jeu. S’il est évident que Grid est clairement axé arcade, chaque voiture aura son propre style de conduite, et ses propres réactions. Le système d’aides à la conduite vous permettra de corser la difficulté, et par la même occasion, de gagner plus de points de réputation, un peu à la manière d’un Forza Motorsport, sans pour autant rendre le jeu totalement simulation. Aucun réglage ne pourra être fait sur les suspensions ou sur l’aérodynamisme par exemple. Par contre, les commandes sont intégralement modifiables, et chacun pour assigner à chaque bouton l’action qu’il souhaite. L’IA est très bien gérée, et sera agressive dans sa conduite, si vous sélectionnez le niveau de difficulté plus élevé. Il ne sera pas évident de terminer une course sans percuter un autre véhicule, et pour cela, Codemasters a pensé à vous en intégrant un système de flash-back. Une collision un peu trop violente, un mauvais calcul dans une trajectoire, revenez en arrière et corrigez ça, en revenant quelques secondes dans le temps. Cette astuce est cependant limitée, et plus vous augmentez le niveau de difficulté, moins vous aurez de flash-back. Et en jouant en mode Pro, vous n’aurez ni la possibilité de recommencer la course, ni l’opportunité d’utiliser un retour en arrière. Un vrai challenge ! Il vous faudra aussi veiller aux dégâts que subit votre voiture, même si ceux-ci n’ont pas une grande influence sur le pilotage, si ce n’est les problèmes de direction ou les crevaisons. Les épreuves de Drift proposent un gameplay aisément accessible, et ne poseront pas de problème aux débutants de ce style de course. Le jeu au volant, quant à lui, même s’il présente une quantité de réglages impressionnante, se révèle très vite rébarbatif, et le plaisir des premiers instant laissera vite la place à la colère lors d’une sortie de route ou d’une collision, tant il sera difficile de se remettre en course. Quoiqu’il en soit, les courses sont rapides et très agréables à jouer, et on prendra du plaisir à chaque départ.

Bilan

On a aimé :
  • Belle réalisation
  • Le flashback
  • Le live
  • Le fun
On a pas aimé :
  • le nombre de circuits et de véhicules dispo
  • Pas de météo paramétrable
Métal froissé

Une réussite pour Codemasters, Grid vous procurera indéniablement du plaisir, tant en solo que sur le Live. Le nombre de véhicules et de circuits, relativement faible comparé à un Forza ou à un PGR, est compensé par la diversité des épreuves qui vous attendent. Graphiquement sublime et accessible au plus grand nombre, on regrettera cependant quelques détails, comme l’impossibilité d’enregistrer les replays, qui aurait pu être un plus lors des accidents, ou encore les conditions météo invariables.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Race Driver : Grid

Genre : Courses

Editeur : Codemasters

Développeur : Codemasters

Date de sortie : 26/05/08

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows