Test - Persona 4 Arena

«Je vois double !» , - 0 réaction(s)

Après avoir fait gémir de plaisir la communauté des fans de RPG, la série Persona revient avec, encore une fois, l’opus n°4, mais ce coup-ci on passe dans l’univers du jeu de baston 2D.
Étrange, me direz-vous, de voir une telle licence passer à un style de jeu si radical, si fermé et aux écoles aussi diverses que variées.
Une fois le jeu lancé, on voit que c’est Arc System Works qui s’est occupé du développement, et on peut se sentir ainsi soulagés.
Mais peut-on vraiment l’être pour autant ?

Shadows

Que 13 personnages (2 sont absents de cet écran)
Que 13 personnages (2 sont absents de cet écran)

Qui dit Arc System Works, dit gameplay solide et originalité dans le gameplay, tout en conservant une certaine routine. Rappelez-vous Battle Fantasia, ou les plus connus Guilty Gear ou Blazblue. Ça ce sont des titres de qualité ! Avec ce Persona 4 Arena, on retrouve essentiellement les mêmes points : peu de personnages comparé à la concurrence, fluidité des animations au top, graphismes dans le style Animes, et un mode histoire... Mais pourquoi un mode histoire ? A chaque fois, toujours les mêmes lacunes, à savoir des longueurs et un ennui profond entre chaque combat. Et comme ici, le jeu se base sur l’univers d’un RPG, les développeurs ont trouvé la bonne idée de nous pondre tout un roman entre chaque affrontement. A la rigueur pourquoi pas, mais la narration est telle que l’ennui est toujours présent devant des écrans fixes et vides, sur lesquels défilent une narration du point de vue du personnage choisi. Parfois, il sera interrompu dans ses pensées par une rencontre qui déclenchera des dialogues, mais généralement ils ne seront pas convaincants, car on s’ennuie profondément dans ces trop longues séquences.

Attention, ça va trancher chérie.
Attention, ça va trancher chérie.

C’est probablement le seul point d’un RPG qu’il ne faut pas prendre pour un jeu de baston, car plus de 10 minutes de blabla entre chaque combat, y’a de quoi perdre l’intérêt du joueur !
Enfin si ce dernier comprend ce qui est écrit et parlé, puisque le jeu est en anglais et japonais (au choix dans les voix et textes, mais on sait tous que les textes seront choisis en anglais pour 99 % des joueurs), et le niveau littéraire d’anglais que propose le jeu est quand même au dessus du niveau scolaire.
Rappel : nous parlons d’un jeu de baston.
Outre le mode Histoire, vous pourrez jouer dans le mode Arcade dont les dialogues, bien que présents, sont plus corrects en termes de longueur. Vous pourrez aussi baffer vos potes en mode versus ou online, ou bien participer à des challenges ou à un score attack. Mais avant cela, il est plus que conseillé de couvrir les bases du gameplay avec un tutorial fortement bien fait.

Bilan

On a aimé :
  • La technique à la Arc System Works
  • L’ambiance musicale éclectique est terrible
  • Gameplay accessible et complet
  • Personnages variés
On n’a pas aimé :
  • Brouillon à la manette classique
  • Le blabla à la RPG vraiment pesant pour un jeu de baston
  • Peu de personnages
Dédoublement de personnalité

Persona 4 Arena est un bon jeu de baston, mais qui s’égare à cause de son origine RPGesque et son manque de maniabilité à la manette classique, contrairement à ce que la tendance concurrentielle propose. Au-delà de cela, ses qualités à la fois techniques, mais aussi de gameplay, font que le jeu est autant accessible que pointu et complet, permettant de satisfaire aussi bien les novices que les joueurs les plus chevronnés, en passant par les borgnes lourdement ralentis par la maladie (dans une certaine mesure, tout de même).
Le jeu étant cependant pour une super niche de joueurs, puisque proposant un titre de baston comme étant une suite d’un RPG, il ne sera pas étonnant de ne pas trouver grand monde à affronter sur les réseaux. Tant pis pour les autres, ils ne savent pas ce qu’ils ratent.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Persona 4 Arena

Persona 4 Arena

Genre : Combat

Editeur : Koch Media

Développeur : Arc System Works

Date de sortie : 10/05/2013

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3