Test - Need For Speed Carbon

«Confession intime» , - 1 réaction(s)

Testeur : Kal-El

Need For Speed Carbon revient user de la gomme sur la Xbox 360 moins d’un an après Most Wanted, on peut dire qu’EA ne perd pas de temps. NFS Carbon marque un petit retour en arrière au niveau de l’ambiance, en effet fini les courses de jours pour retrouver des courses de nuit comme dans les 2 NFS Underground. Autre changement, l’arrivée d’équipiers qui vous aideront pendant les courses. Cela dit le jeu fait toujours la part belle aux voitures et à leurs modifications à l’extrême.

Retour aux sources ?

Comme dit précédemment, c’est le retour des courses nocturnes, et cette fois ci, dans la ville de Palmont City. La particularité de cette ville est quelle est bordée de montagnes où les routes sont très sinueuses avec des ravins assez effrayants. Le scénario prend place directement après Most Wanted, on y retrouve notre avatar, poursuivit par le sergent Cross, qui retourne à Palmont City après l’avoir quitté pour aller à Rockport. Il y découvre une nouvelle configuration des courses, maintenant chaque rues appartiennent à des équipes qui ont leurs propres territoires. Pour nous aider, nous avons un « ange-gardien » en la personne de Nikki (jouée par Emmanuelle Vaugier), celle se montrera plutôt mystérieuse quant aux évènements passés où nous sommes aussi mêlés.

A la recherche d’innovations

L’une des nouveautés réside dans la constitution d’une équipe qui vous permettra de gagner plus facilement grâce aux capacités de vos équipiers. Ainsi vous aurez 3 types d’équipiers, les bloqueurs, les éclaireurs et les aspiros. Les bloqueurs ont pour but de gêner les adversaires de toutes les manières possibles y compris le défonçage de carrosserie. Les éclaireurs sont des personnes qui connaissent tous les raccourcis des circuits, vous n’avez plus qu’à les suivre pour gagner un peu de temps. Enfin les aspiros vous permettront d’atteindre des vitesses météoriques grâce au phénomène d’aspiration. Ensuite autre nouveauté, les courses canyon, celles ci ont pour particularité de mêler routes étroites et sinueuses avec une vitesse soutenue, bon vous allez me dire que ce n’est pas révolutionnaire ni très contraignant mais il faut ajouter que les routes sont bordées par de gigantesques ravins. C’est là que ça devient intéressant car si vous prenez mal le virage vous finirez dans le ravin et vous devrez recommencer. Dernière nouveauté, et certainement ma préférée, c’est le mode autosculpt. Dans ce mode vous choisissez une pièce de tuning et vous pourrez la modifier grâce à des nombreuses options qui vous permettrons que faire une pièce vraiment unique, les fans de tuning seront aux anges.

Viens pas dans mon quartier

Le déroulement du mode carrière est simple, vous et votre équipe participez à des courses pour gagner des territoires. Bien sûr les autres équipes ne vont pas se laisser faire et viendront vous défier pour regagner leurs territoires. Après avoir récupéré un certain nombre de territoires et énervé le boss de l’équipe locale, celui-ci viendra vous défier pour une course classique plus une course canyon. Le principe de ce type des courses canyon est simple, le boss part devant et vous devez de suivre au plus près pour engranger des points, ensuite on inverse la situation et la plus le boss vous colle plus vous perdez de points. Pour gagner il suffit de finir la deuxième phase avec des points. Bien sûr si vous arrivez à dépasser le boss et que vous restez en tête pendant 10 secondes vous gagnez instantanément. Par contre une escapade dans le ravin vous fera gagner un aller simple vers la fonction « recommencer course ». Au menu des courses, nous avons des circuits, des sprints, des contre la montre, des courses radars et le grand retour des drifts, on notera aussi la disparition des courses drag.

Bilan

On a aimé :
  • Décors variés
  • Bonne réalisation d’ensemble
  • Offre exactement ce qu’on en attend
On a pas aimé :
  • Jeu solo trop court
  • Peu de challenge
Frimeurs du bitume

Need For Speed Carbon est un bon jeu, il n’est pas exempt de défauts, mais les fans de courses nocturnes et de tuning seront aux anges. On aurait souhaité un peu plus d’innovation et une durée de vie en solo plus grande. Mais il sait compenser cette lacune avec d’autres qualités. Les fans du style en auront pour leurs argents, pour les autres, il faut bien le tester pour se décider.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Need for speed Carbon

Need for speed Carbon

Genre : Courses

Editeur : Electronic Arts

Développeur : EA Games

Date de sortie : 09/11/2006

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

1 reactions

le raja

10 jui 2010 @ 20:32

Très bon, il suit ses prédécesseurs de près avec de très belles voitures !