Test - Max Payne 3

«Un double et sans glace !» , - 10 réaction(s)

Après quelques années au verre, notre flic alcoolique dépressif drogué notoire préféré est de retour ! A une chose près qu’il n’est plus flic, mais désormais dans la sécurité privée. Vous l’aurez compris, Max Payne revient sur le devant de la scène vidéoludique, non pas pour compter fleurette, mais plutôt compter les balles dans un opus qui propose bien des changements...

Max a mal aux cheveux...

Whisky : le petit déjeuner préféré de Max !
Whisky : le petit déjeuner préféré de Max !

Plusieurs années se sont écoulées, et Max ne fait plus partie des forces de police New Yorkaise. Son problème de boisson allant en s’empirant, il se retrouve au fond du trou. Enfin, c’est ce qu’il pensait, puisqu’il lui restait encore des marches à descendre. C’est ainsi qu’il se retrouve avec plus d’alcool que de sang dans l’organisme à assurer la protection d’une riche famille de Sao Paulo, où un simple job de garde du corps va se transformer en vendetta vengeresse et en thérapie des Alcooliques Anonymes. Le titre, bien que toujours axé action musclée, passe un énorme gap en termes de tout. Imaginez le passage de GTA San Andreas, bien arcade vers un GTA IV, bien plus sérieux et réaliste, et transposez le dans l’univers de Max Payne, vous obtiendrez à peu près l’idée de ce que donne le jeu par rapport à ses aînés, à commencer par la partie technique. Cette dernière, calculée au millimètre près, vous prouvera que les deux DVDs qui composent le titre ne sont pas là pour la frime. Entre le visuel parfaitement cohérent et la technique impeccable malgré la distance d’affichage, vous aurez de quoi vous concentrer sur l’histoire certes assez classique, mais narrée et mise en scène d’une main de maître et en temps réel, à l’instar d’un Alan Wake. On regrettera cependant des sous-titres extrêmement rikikis, handicapant ceux qui ne parlent pas anglais ET portugais, puisque la plupart des persos s’exprimeront dans cette langue (sous-titres et parlé), et comme Max, tu peux toujours courir pour avoir la traduction de ce qui est dit dans cette langue. Par contre, les paroles anglaises seront retranscrites en français. Mais de toute façon, comme la petitesse des sous-titres n’aura d’égal que le mauvais choix de couleurs pour ces derniers, il vaudra mieux avoir un certain niveau de compréhension de l’anglais pour suivre l’histoire.

Certaines phases décalées viendront varier l
Certaines phases décalées viendront varier l'action. Ici suspendu à une chaine.

Nous parlions plus haut d’un passage de gap à l’instar de GTA San Andreas avec GTA IV, et ce gap n’est pas que visuel, puisque le gameplay a également évolué en ce sens. Comprenez par là, que le titre sera plus précis, mais également moins arcade, ce qui pourrait décevoir les fans de la première heure. Rassurons-nous, même si le titre perd un peu de son arcadibilité, le gameplay n’en reste pas moins maîtrisé et accessible, mais cela se fera au sacrifice de l’ajout de la physique à la série, notamment à celui de Max. Vous sentirez dans chaque mouvement, chaque action, musclée ou pas, le poids de Max, ce qui va grandement limiter les acrobaties. En effet, Max avant sautait et plongeait comme un cabri utilisant le fameux Bullet Time qui usait la jauge associée. La jauge est toujours présente, le Bullet Time également, mais demandera une gestion plus fine dans son utilisation, puisque les situations ne permettent que rarement à l’erreur de l’impulsivité de cette action. Il faudra alors analyser la situation, mettre des priorités sur les adversaires, et surtout se planquer avant tout puisque vos ennemis, nombreux et loin d’être stupides, sauront vous accueillir comme il se doit pour vous faire regretter d’avoir arrêté de boire, et inciteront le joueur à commencer afin d’oublier ces fails monumentaux que Max subira. C’est quand même incroyable le nombre de fois où il se fait chopper, confisquer, ou où il perdra ses armes, quelques fois comme par magie, forçant le joueur à en retrouver d’autres alors qu’on était attachées aux précédentes pour lesquelles les munitions étaient abondantes. C’est le vrai premier grief qu’on peut avoir contre le jeu : avoir des rebondissements, c’est bien, mais trop ça gonfle, surtout quand ça implique de devoir se réarmer entièrement au moins deux fois par chapitre !

Bilan

On a aimé :
  • Narration superbe
  • Les Gangs
  • L’action testostéronée non stop
  • Max qui commente tout ce qu’il fait de manière cynique
On n’a pas aimé :
  • Les sous-titres
  • Le manque de lisibilité de l’action
  • Perte de mécanismes arcades
Le coiffeur pleurera 3 fois

Annoncé comme Killer App du genre action, Max Payne 3 remplit parfaitement ses fonctions. Et malgré le fait que le titre perde un peu de son aspect arcade au tournant pour une approche plus réaliste, il n’en reste pas moins un titre maîtrisé et mijoté aux petits oignons. En même temps, cela n’est pas étonnant lorsqu’on s’inspire des plus grands, entre Alan Wake pour la narration, et GTA IV pour la mise en scène, la technique, et Red Dead Redemption pour le multijoueurs, on ne peut qu’obtenir un jeu de grande qualité. Enfin, si les développeurs ne sont pas des branques... et là encore, heureusement que chez Rockstar, ils sont bons ! Donc si vous aimez les jeux d’action, vous feriez mieux d’y jouer plutôt que de lire ce test.

Xboxygen 4.7 sur 5, note basée sur 10 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton331.jpg?1390069343

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Max Payne 3

Max Payne 3
PEGI 18 Drogue Langage grossier Langage osé Sexe Violence

Genre : TPS

Editeur : Rockstar Games

Développeur : Rockstar Vancouver

Date de sortie : 18/05/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Max Payne 3

10 reactions

Seb94380

29 mai 2012 @ 17:19

Cinq étoiles sans hésiter , c’est une pure merveille.

Raidje

29 mai 2012 @ 17:19

Tout à fait d’accord avec ce test ! J’ajouterai juste un petit point négatif : - Impossibilité de passer de nombreuses cinématiques.

Pas bien méchant comme point négatif, mais pour un jeu que l’on fait au moins 5 fois (si l’on veut tous les succès...), c’est un peu lourd et long de se retaper tout le temps ce magnifique travail de narration de Rockstar...

Ezekiel.666

29 mai 2012 @ 17:25

Autre point négatif a noté : le changement d’arme qui ce fait tout seul, après les cinématiques.

Sinon, tout est dit, très bon jeux.

edge

29 mai 2012 @ 18:06

Excellent jeu, avec un Max au top de sa forme, une narration hors-norme, un gameplay aux petits oignons. Bref du lourd. Et comme le dit Raidje, l’impossibilité de passer les cinématiques une fois le jeu finit.

Raster

29 mai 2012 @ 18:25

Un jeu qui restera un long moment dans ma ludothèque, mais je ne suis franchement pas emballé par le multijoueur ... Des modes supplémentaires peut-être ?

Stéphan

29 mai 2012 @ 19:34

Raidje, tu as essayé A ?

De mémoire, les cinématiques que j’ai dû me retaper j’ai pu toutes les zapper avec A, ou peut être une double pression, je matraque le bouton pour que ça aille plus vite, même si je sais que ça n’ira pas plus vite, donc pas vraiment fait gaffe de cela.

Raster, le multi se savoure à l’instar de Read Dead en équipe avec ses contacts habitués, après comme le dit le test, il reste assez classique.

Ezekiel, le problème des armes dans son sens plus large est décrit dans le test. Je n’ai pas jugé bon de l’intégrer en gros point négatif, ce n’est pas si méchant que ça, juste relou de perdre souvent ses flingues et de se retrouver avec une pauvre pétoire par défaut, suite à une cinématique.

sissbox14

29 mai 2012 @ 20:28

Pour moi il y a un autre point négatif que je trouve assez frustrant :
>> Les sous-titres qui saute quelque fois à la fin d’une interaction avec un PNJ, je ne sais pas si cela ne le fait qu’a moi mais si c’est le cas je n’est pas de bol :’-( :’-(

Raidje

29 mai 2012 @ 21:16

Loooool Stéphan.... Tu m’as pris pour qui... Remarque ça peut arriver... Mais là, quand même...

Ouais j’le matraque furieusement aussi ste bouton... Mais rien à faire ! Parfois, pour des cinématiques au sein du chapitre, ça la zap direct, mais le plus souvent, le fait d’appuyer sur A ne fait qu’afficher le mot « chargement... » en bas à droite de l’écran. Et pourtant j’ai une 360 S avec 320Go, et le jeu est installé... Bref, ça ne m’a pas ruiner mon expérience de jeu non plus.

Et pour revenir à ce qu’Ezekiel disait, j’ai aussi eu (après des cinématiques) une arme de poing en main, mais c’était toujours une des armes que je possédais sur moi avant la cinématique, et l’arme que j’utilisais se retrouve toujours dans « l’inventaire ». J’sais pas si j’me suis fait comprendre, mais en gros, aucune de mes armes n’a été remplacées par une arme par défaut... elles ont juste été échangées avec une arme que j’avais ramassé !

Bref... Très bon jeu... lol

Ezekiel.666

29 mai 2012 @ 21:20

Stéphan :

Selon le mode de difficulté, c’est vite relou, mine de rien.

avatar

hamza.bahbah

14 jui 2012 @ 18:01

Un jeu excellent surtout point de vue graphisme *.*
Franchement, Max Payne c’est le pied !!