Test - Lego Indiana Jones 2 : L’Aventure Continue

«Pour un coup de fouet de plus» , - 0 réaction(s)

La trilogie originale avait donné un jeu Lego réussi, dans la grande tradition des adaptations vidéoludiques à base de petites briques. Seulement voilà, un quatrième opus de triste mémoire est sorti sur les écrans, et il était inconcevable qu’un nouveau jeu Lego ne l’accompagne pas. D’autant plus que l’humour des jeux passera peut-être mieux que celui, souvent embarrassant, du film.

J’ai mal au crâne de cristal

Avoir des fourmis dans les jambes...

La plus grande nouveauté, et justification de ce deuxième épisode, est donc bien entendu l’adaptation inédite d’Indiana Jones 4. Pour les besoins du jeu, le film est divisé en trois actes reprenant ses scènes les plus marquantes. Pour chacun, c’est à travers une sorte de hub qu’on passera d’un niveau à l’autre, les passages de ce grand terrain de jeu s’ouvrant au gré de l’avancée. C’est plutôt une bonne idée car cela remplace avantageusement de simples écrans de sélection de niveaux, mais ce n’est pas très bien exploité, le scénario du jeu, calqué sur celui du film, avançant de façon peu naturelle et hachée. Le contenu des niveaux en lui-même diffère du premier opus, l’accent étant largement mis sur les bastons et les poursuites au détriment des passages de plateformes. Même si une énigme devra être résolue de temps en temps, le level design est de ce fait simplifié et bien plus basique que dans le premier Indiana Jones. On s’amuse toutefois, d’autant plus que le gameplay a été légèrement revu pour le meilleur, avec une cible quand on tire au pistolet ou quand on utilise le fouet (plus de problèmes de perspectives), et un jeu en coop avec écran splitté, un peu confus mais permettant de donner un vrai sens au jeu à deux. Graphiquement, le jeu est globalement joli pour un jeu Lego, avec une mention spéciale pour la ville des essais nucléaires qui distille une ambiance originale et bien retranscrite.

Le Hub général

L’aventure est relativement longue (peut-être une chouille moins longue que dans d’autres titres Lego), et l’humour fait toujours mouche, révélant au grand jour que Le crâne de cristal était bien un film parodique.

Indiana Forever

En bonus, on retrouve également une version condensée des trois premiers films, avec la même logique de Hub, et s’ouvrant vers des niveaux connus du premier jeu, ou bien légèrement remaniés (il y a même quelques nouveautés). Il faut toutefois avoir adoré le premier jeu pour s’y replonger, car la narration frôle ici l’absurde, tant on passe d’une scène à une autre sans lien entre elles. Comme dans l’ensemble du jeu, les musiques sont naturellement formidables, puisque ce sont les compositions originales de John Williams.

Le mode construction

Il y a enfin sur la galette une vraie nouveauté avec un éditeur de niveau qui permet de concevoir ses propres aventures. On débloque les pièces accessibles en avançant dans le jeu, puis on peut s’en servir pour des niveaux de notre invention après avoir suivi un petit tutoriel. L’idée est excellente, et l’outil est en théorie puissant. Malheureusement en théorie seulement tant il s’avère laborieux à l’usage. On peut importer des décors déjà en partie pré-remplis, mais l’ajout d’éléments se fait via un personnage qu’on contrôle et qui dépose les pièces…Une bien mauvaise idée qui décourage les plus ambitieux, réfrénés face au temps incroyable nécessaire pour arriver à des résultats qui flirtent avec le médiocre. Bonne idée, mais au final peu d’intérêt.

Bilan

On a aimé :
  • L’humour fonctionne toujours autant
  • Meilleur que le film
  • Le principe de Hub
On n’a pas aimé :
  • La narration décousue de l’ensemble
  • La quasi-absence de phases de plateformes
  • Level design simplifié
A jouer en passant

On ne s’ennuie pas en jouant à Lego Indiana Jones 2, mais il est difficile de s’emballer. Le jeu est moins bon que le premier épisode, sacrifiant plusieurs éléments typiques des jeux Lego (narration cinématographique, plateformes) pour une approche plus directe largement basée sur la baston et les poursuites. Le résultat n’en demeure pas moins distrayant, mais sans la profondeur de jeu qu’on a l’habitude d’avoir dans les jeux de Travelers Tales.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Lego Indiana Jones 2 : L’Aventure Continue

PEGI 7

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Lucas Arts

Développeur : Traveller’s Tales

Date de sortie : Automne 2009

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, Wii