Test - LEGO Le Seigneur des Anneaux

«La Terre du Milieu made in LEGO» , - 1 réaction(s)

Après s’être attaqué à Star Wars, Indiana Jones, Batman, Harry Potter, Pirate des Caraïbes, c’est au tour de la cultissime trilogie de Peter Jackson qu’est Le Seigneur des Anneaux de se faire parodier par TT Games. Le moment est fort bien choisi puisqu’il débarque à quelques semaines de la sortie du film Le Hobbit : Un Voyage Inattendu, le prochain Peter Jackson tiré du livre Bilbo Le Hobbit de J.R.R. Tolkien. Mais la licence des petites briques en plastique n’a-t-elle pas usé le filon jusqu’à épuisement ? Voyons voir ce que donne le monde LEGO-Tolkiennien !

Un anneau pour les gouverner tous...

Vous voilà propulsé dans la Terre (de briques) du Milieu avec, comme à l’habitude de la série LEGO, un humour décalé sur les plus grandes scènes des films de Peter Jackson. Gandalf, Frodon, Gimli, Merry et Pippin et bien d’autres poursuivent fidèlement la trame des longs métrages de La Communauté de l’Anneau, Les Deux Tours et Le Retour du Roi, le tout dans une ambiance bon enfant.

L’humour potache et décalé est toujours de mise.

Si la formule reste similaire aux titres passés (casser le décor, faire les missions, récupérer des briques et finir à 100%) ce nouvel opus se démarque par la grandeur de l’open world. En effet, vous pouvez vous balader tranquillement parmi les Hobbits dans la Comté, avec les elfes à Fondcombe, etc. Cependant, le terme d’open world est quelque peu erroné puisqu’il ne s’agit pas d’un monde totalement ouvert. Vous pouvez, comme dit précédemment, vous promener comme bon vous semble de Bree au Mordor en passant par Rivendell mais l’histoire principale se déroule sous forme de niveaux comme dans tous les jeux LEGO. Vous avez donc 6 niveaux par épisode (par film donc) pour faire avancer l’histoire qui ne se déroule pas dans le monde libre mais bel et bien dans des niveaux spécifiques.

Première également dans l’histoire des LEGO, vous aurez à réaliser des quêtes secondaires. Des habitants que vous trouverez dans les villages, en pleine forêt, dans une grotte ou tout autre lieu insolite, vous donneront parfois des quêtes. Il s’agît surtout de retrouver un objet défini, que vous dégotterez en fouillant dans les niveaux que vous aurez déjà faits. Pour vous remercier, ils vous offrent une brique rouge (un bonus comme : pièces x2, invulnérabilité, etc...) … enfin ils vous offrent... contre des pièces comme toujours !

... un anneau pour les trouver...

Les décors sont très jolis, très fidèles aux films bien qu’en version LEGO. Le monde ouvert vous donne une sensation de grande liberté.

Jamais un jeu LEGO n’a été aussi beau !

L’histoire commence à Hobbitebourg, se poursuit à Bree pour retrouver Gandalf au Poney Fringant, puis vous arriverez chez Elrond à Fondcombe, etc... La progression d’un niveau à l’autre semble au premier abord plutôt linéaire puisqu’il vous suffit de suivre les pièces LEGO transparentes pour trouver la route. Mais les lieux traversés sont conséquents et offrent divers coffres cachés, courses de chèvres et briques de mithril. Et oui, pour l’occasion les légendaires briques dorée de la série LEGO se sont changées en briques de mithril à faire forger à Bree. Vous trouverez les recettes de « craft » dans les niveaux et dans le monde ouvert. Pour “corser” le tout, certaines briques ne sont accessibles que de nuit, vous devrez donc être patient et à l’affût !

Pour savoir quand et où récupérer vos précieuses petites briques et où fouiner pour avoir vos quêtes secondaires, vous avez besoin de trouver les Pierres-à-la-carte. Elles vous indiquent les endroits clés sur la carte. il y en a 16, qui correspondent aux 16 régions de la map.

Le craft vous sert autant pour créer des items demandés par des habitants pour des quêtes, des améliorations de personnage, ou juste pour le fun. En effet, vous pouvez par exemple créer une canne à pèche, ce qui permet de se passer de la présence de Merry, confectionner des bottes d’escalade en mithril ou encore une hache en mithril pour exploser les briques fissurées.

La forge de Bree.

Dans la rubrique nouveautés, voici un petit plus qui ravira les habitué de la licence. Plus besoin de faire d’innombrables aller et retour entre les items à récupérer et le système à déverrouiller. Vous disposez à présent d’un inventaire qui permet de porter plusieurs objets en une seule fois.

Bilan

On a aimé :
  • L’humour LEGO
  • Fidèle aux films
  • Les voix des films
  • La coopération
  • Le monde ouvert
On n’a pas aimé :
  • Les quêtes secondaires un peu répétitives
VOUS NE PASSEREZ PAS... à côté de ce jeu !

Comme toujours, TT Games nous donne le sourire avec ce nouveau jeu LEGO Le Seigneur des Anneaux ! Que vous soyez fan de la trilogie de Peter Jackson ou non, ce jeu LEGO en monde ouvert vous plongera ou replongera dans l’univers de J.R.R.Tolkien avec un certain nombre de fous rires surtout entre amis ! De plus, le craft et le système d’inventaire offrent une vision un peu plus poussée de la licence, ce qui n’est pas pour déplaire.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Lego Seigneur des Anneaux

PEGI 12 Peur Violence

Genre : Aventure/Plates-Formes

Editeur : Warner Bros Interactive Entertainment

Dévelopeur : Traveller’s Tale

Date de sortie : 23/11/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows, Wii, PlayStation Vita, DS, 3DS

1 reactions

Rapace66

15 avr 2013 @ 03:22

Quand même ultra répétitif et les phases avec les hobbit sont la moitier du temps a mourir d’ennui ça va 5mn de faire du feu, pêcher du poisson et planter des fleurs heureusement que la licence SDA et l’humour lego relève un peu le tout :’-))