Test - Kinect Heros : Une Aventure Disney-Pixar

«Parc d’attractions virtuel» , - 0 réaction(s)

En s’associant avec Pixar (enfin, « associer » n’est pas le terme adéquat, « acheter » serait plus juste), Disney a clairement fait un gros coup tant les films géniaux sortent du studio avec une régularité stupéfiante. Leurs films sont adorés par les enfants, et se paient même le luxe d’être tout autant aimés par les parents qui ne se font pas prier pour accompagner leur progéniture au cinéma. Un jeu Kinect dans l’univers de ces excellents films gagne donc immédiatement un capital sympathie important. A raison ?

Parc Pixar

Toy Story
Toy Story

Le jeu se présente sous une forme similaire à Disneyland Adventures, et on promène son avatar dans un parc d’attractions consacré à cinq univers made in Pixar : Cars, Toy Story, Ratatouille, les Indestructibles et Là-haut. On progresse comme on le souhaite, allant d’un stand à l’autre de façon très libre pour revivre des scènes inspirées de passages marquants des films. La grande majorité de la trentaine d’épreuves est basée sur de la plateforme en 3D, avec des sauts, de l’équilibre et de la grimpette. Il y a bien quelques variations, comme des phases où on vole ou bien des passages où on nage, mais globalement c’est le même type de gampelay dans tous les univers à l’exception bien entendu de Cars qui propose des courses pendant lesquelles ont tiendra un volant virtuel.

Cars
Cars

La progression est plutôt aisée, la notion de « mort » n’existant pas (et oui, on est chez Disney !), et pour débloquer de nouvelles épreuves il faudra réaliser de bons chronos et ramasser le maximum de pièces. C’est naturellement très accessible puisque adressé en priorité aux plus jeunes, mais les fans de scoring devront toutefois s’employer pour réaliser les meilleures performances, ce qui donne au titre un niveau de challenge non-négligeable quand on cherche à décrocher des médailles d’or.

Les indestructibles
Les indestructibles

Pour diriger son personnage, rien de plus simple : il faut reproduire les mouvements qu’on veut qu’il fasse, et cela s’assimile de façon instinctive et naturelle, à l’exception peut-être du déplacement basique pour avancer, pour lequel on doit bouger les bras d’avant en arrière. C’est d’ailleurs la vraie fausse note au niveau de la maniabilité, ce mouvement étant fatigant et vite lassant. Dommage, c’est le mouvement de base ! En dehors de ça, Kinect Héros ne fait pas partie des titres qui font perdre des calories, et on ne ressort pas épuisé d’une partie. La détection de mouvements est majoritairement efficace et satisfaisante, et on s’amuse bien. On pestera juste contre quelques lacunes ponctuelles qui peuvent agacer, surtout quand il faut se positionner à un endroit bien précis ou avancer tout droit au-dessus d’un précipice sous peine de tomber dans le vide. On pourra même inviter un copain pour jouer en coopératif…Avant d’abandonner très vite ! L’écran splitté ne facilite pas les choses, et la lisibilité de ce qu’il faut faire est très amoindrie. Dommage qu’un mode de jeu réellement coopératif n’ait pas été pensé, cela aurait pu être tout à fait adapté dans la majorité des épreuves proposées.

Et ça continue encore et encore

Si le fun est bien présent au début, le jeu montre pourtant vite ses limites à cause d’un gameplay trop simple, et surtout du fait d’épreuves très répétitives. Les décors peuvent varier, les personnages aussi, mais en fin de compte on fait toujours la même chose, et la lassitude s’installe très vite, après une heure de jeu à peine. Mieux vaut ne pas chercher à enchaîner les épreuves dans un même univers, et passer de l’un à l’autre sans cesse : les courses de Cars seront alors une bouffée d’oxygène salutaire !

Là-haut
Là-haut

Cet aspect répétitif est le grand point faible du jeu, et nous rappelle tout simplement à qui il s’adresse : tout est fait pour des enfants de 7 à 12 ans qui allument la console en ayant le droit de jouer seulement une trentaine de minutes. Une sacrée limite tout de même. A partir du moment où on prend ce (gros) point noir en compte, c’est bien le plaisir qui prend le dessus, grâce à l’argument massue du titre : sa réalisation d’un très bon niveau.

Ratatouille
Ratatouille

En effet, les licences sont remarquablement exploitées, chaque univers étant respecté à la lettre avec des graphismes colorés et riches du plus bel effet. On retrouve également les voix officielles de tous les personnages qui déclameront avec vigueur les punchlines les plus célèbres des films (« Vers l’infini et au-delàààààà »). Grâce à ces éléments, on se retrouve immédiatement projeté dans les films en se prenant pour Flash McQueen ou Woody ! Regarder un gamin s’attaquer au jeu est un vrai plaisir pour les parents tant leurs yeux pétillent alors qu’ils sautent partout pour faire évoluer Buzz L’éclair. En douce, on essaiera aussi, car après tout, en tant qu’amateurs de jeux vidéo, on reste de grands gosses, non ?

Bilan

On a aimé :
  • Les univers superbement respectés
  • Les voix originales
  • Les graphismes
  • Des personnages charismatiques
On n’a pas aimé :
  • Manque de variété dans les épreuves…
  • Et ensemble très répétitif
  • Quelques imprécisions dans la détection de mouvements
  • Le coopératif loupé
Magie de base

Que c’est difficile de proposer un titre qui s’adresse à tout le monde ! Ce Kinect Héros est plein de vraies qualités, à commencer par une très belle réalisation, et par une immersion instantanée dans l’univers de chaque film. On s’amuse vraiment à découvrir chaque monde et à passer d’une épreuve à l’autre sans voir le temps passer… Jusqu’à ce que justement le temps passe. Là, les lacunes deviennent de plus en plus visibles, avec des épreuves trop peu variées et répétitives. A petites doses, ce Kinect Héros est un excellent investissement pour des enfants de plus de 7 ans, mais sorti de ces restrictions, ses qualités ne parviennent plus à compenser ses limites.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton725.jpg?1413285339

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Kinect

Kinect

Kinect sur Xbox One et Xbox 360 : jeux Kinect, prix et sortie des jeux.

Venez discuter sur le Forum Kinect