Test - Hitman Absolution

«Y a un type qui monte, un type du genre sérieux» , - 5 réaction(s)

Finalement, peu de mouvements sont possibles mais cela nous permet bien évidemment de rester concentré sur notre environnement qui prend une part très importante ici. Les différents personnages évoluant sur chaque niveau vous permettront de récolter des indices sur l’attitude de leur chef qu’il faudra éliminer par exemple, ou du moins permettent de plus facilement appréhender le contexte dans lequel on évolue.

Petits petits petits.... Venez voir par ici !

On peut tirer d’importantes informations d’une conversation même très banale. Ces personnages, histoire de soulever un aspect négatif du jeu, ne se comportent malheureusement pas toujours de la même façon : lorsque certaines de vos actions grossières peuvent passer inaperçues, à d’autres moments vos actions effectuées tout en finesse vous révéleront à vos ennemis alors très attentifs, au moindre écart de votre part. On ressent évidemment le côté très “scripté” de tous ces personnages, par leur attitude parfois aléatoire ou bien carrément lorsqu’il faut se trouver à un endroit très précis pour déclencher une quelconque scène, au millimètre près, dommage, cela brise un peu l’image d’un monde vivant dans le jeu. Au début de chaque mission, le meilleur score parmi ceux de vos amis ainsi que la moyenne de votre pays s’affichent et peuvent servir d’indice quant à la durée approximative d’une mission ou des nombreuses actions possible à effectuer au cours de ce niveau. Cette course au score s’avère, en plus de tout ce qui nous est déjà proposé, une bonne excuse à la rejouabilité du titre. Vous aurez accès à tout moment aux défis possibles (sous forme d’énigmes pour certains), en cours de jeu ; et à la fin de chaque mission, vous aurez un aperçu de tous les éléments qu’il y avait à débloquer au cours de cette partie.

Professionnel en toutes circonstances

Si vraiment, ce n’est pas une bonne excuse là ! Dans le même esprit toujours et sûrement en gage de paix envers les puristes, le jeu propose jusqu’à cinq niveaux de difficulté, jouables dès le début de l’aventure. Trois niveaux de difficulté standards plus un niveau expert ainsi qu’un niveau extrême avec uniquement un réticule disponible, autant dire qu’il vous faudra connaître chaque niveau sur le bout des doigts…

Absolu

Des nombreuses qualités évoquées plus haut (esthétiques, techniques…), on en oublierait presque le côté artistique du titre. Tous ces décors et environnements très variés sont appuyés par une imposante réalisation sonore, autant au niveau des sons produits par les actions et contextes diversifiés, que du doublage des voix de grande qualité du côté de la v.o. On parle précisément de la qualité sonore du titre, qui bénéficie de bruitages de qualité qui permettent à tout instant de resté concentrer sur son environnement et de pouvoir y suivre n’importe quel événement qui s’y passe.

Ce n’est pas ce que vous croyez !

Au-delà des bruitages, c’est réellement l’ambiance sonore qui est ici superbement maîtrisée. Cette ambiance qui n’est censée n’avoir qu’un impact relatif sur votre façon de jouer procure assurément ici un confort de jeu non-négligeable. On retiendra tout particulièrement votre arrivée la première fois à Chinatown ! Enfin, en plus du mode solo s’invite le mode contrats, qui permet d’éditer ses propres contrats au sein de l’aventure d’Absolution. Choisissez un niveau, des armes, des cibles et éditez simplement vos propres règles d’assassinats. Créer son propre scénario reste très facile et vous pouvez soit participer à des contrats pré-écrits ou à ceux des joueurs de la communauté. Vous pourrez aussi tenter d’obtenir le meilleur score face à vos amis à tout moment, car le mode contrats reste un mode de jeu asynchrone : vous aurez donc tout le temps de perfectionner votre stratégie.

Bilan

On a aimé :
  • La variété des assassinats
  • Les jeux d’ombres et de lumière
  • De nombreuses heures de jeu possibles
  • Une ambiance sonore
  • Des niveaux de difficulté pour tous
On n’a pas aimé :
  • Les zones interdites
  • L’IA ultra scripté
  • Redondance de certaines actions
Hitman m’a tué

Ce Hitman est sans conteste un excellent jeu sous tous rapports. Conçu pour toucher un large panel de joueurs, Absolution réunit plusieurs aspects de la série dans une toute nouvelle histoire, qui ne laissera pas les fans les plus ardus de la série en reste. La gestion de la foule est tout simplement impressionnante et le niveau de détail très élevé montre que notre chère boîte n’a pas encore atteint toutes ses limites. Avec un gameplay agréable auquel il faudra tout de même s’habituer, Absolution procure une expérience de jeu étudiée pour ne jamais vous décrocher de l’action, dans un univers vivant où la rejouabilité prend une tout autre dimension lorsqu’il s’agit d’accomplir l’objectif de mission, ou encore lors des différents contrats proposés en ligne par les joueurs de la communauté, qui permettront d’aborder toujours différemment une mission du titre.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Hitman Absolution

PEGI 18 Drogue Langage grossier Violence

Genre : Action/Infiltration

Editeur : Square-Enix

Développeur : IO Interactive

Date de sortie : 20/11/2012

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

Venez discuter sur le Forum Hitman Absolution

5 reactions

streptos

02 jan 2013 @ 11:54

Non, justement c’est le maximum que les développeurs se permettront sur la « boite » pour ne pas avoir de problème d’ordre technique. C’est très bien pour une console en fin de vie, mais il ne faut pas se leurrer, on ne peut plus faire mieux sans sacrifier autre chose.

Bron

02 jan 2013 @ 12:51

J’aurai bien aimé retrouver certains des niveaux d’antan, dans le même genre plutôt - semi ouverts, mais ça n’a pas été le cas. Même si le jeu reste globalement très satisfaisant, cette sensation d’être en arène est tout de même un peu gênante.

Snoopy92

02 jan 2013 @ 16:15

Un excellent jeu mais un peu trop scripter pour ma part, et cette effet couloir ma vite énerver.

guile666fr

23 jan 2013 @ 19:58

Super moteur graphique et gestion de la foule excellente, bande son énorme, addictif et rejouabilité, quasi-parfait hormis peutetre quelques petits bugs d’IA avec les déguisements etc

Vinc3iZ

26 jui 2013 @ 12:47

Franchement je n’ai pas été déçu sur ce jeux je le recommande pour ceux qui attendent le nouveau splinter cell ou ceux qui aiment les jeux d’infiltrations .