Test - GTA IV

«Liberty City is Yours» , - 1 réaction(s)

Le monde est pourri. Ce pays pourri m’a forcé à faire des choses horribles. Je dois m’en aller, m’enfuir... Peut-être que là-bas, je pourrai prendre un nouveau départ. Peut-être que là-bas, je rencontrerai l’amour, l’amitié, la richesse et le pouvoir. Peut- être que les choses seront différentes dans la ville de la liberté... C’est ainsi que commence un des jeux les plus marquants de notre génération. Welcome in Grand Theft Auto IV, welcome to the most ambitious game ever created...

Nikooooo ! My cousin !

Vous incarnez Nikolaï Bellic, immigrant clandestin rapatrié à Liberty City par son cousin Roman. Vous êtes ici pour fuir votre passé, mais aussi pour trouver quelqu’un et gagner de l’argent. Beaucoup d’argent. Inutile de tergiverser, vous n’êtes pas un saint : meurtres, esclavagisme, agressions, vol, la guerre dans votre pays vous a fait tout faire et vous a rendu amer. Votre passé pèse lourdement sur vous, mais vous voulez prendre un nouveau départ dans un nouvel endroit et vous tourner vers l’avenir. Vous espérez que les choses soient différentes. Malheureusement, le monde ne sourit plus aux clandestins aux États-Unis, et votre cousin verbeux enjolivant tout, vous allez devoir mettre la main à la pâte pour survivre. Mais cela ne posera pas de problème. Tant que le prix suit, vous êtes capable de faire ce qu’il faudra pour satisfaire vos associés. Même si vous ne le faites pas forcément de bon cœur. Le jeu est bien plus sombre qu’auparavant, avec des dénonciations graves de phénomènes de société, comme la drogue, la violence, l’effet boule de neige de la criminalité, le racisme... Si le jeu est interdit aux moins de 18 ans, ce n’est pas pour rien : vous allez déverser votre haine contre la société à qui l’entendra. Sans tabou, sans limites. Sauf peut être celle des toilettes. Vous aurez ainsi à de nombreux moments à choisir votre destin en éliminant telle ou telle personne. Faites le bon choix. Votre futur et vos relations en dépendent.

I am awesome, baby ! I am genetically different !

Oui, vos relations. En effet, vous rencontrerez, au fil de vos pérégrinations citadines, divers protagonistes qui auront diverses relations avec vous : business, amicales, amoureuses. A vous de décider de vos relations. Mais chaque action peut avoir des conséquences positives comme négatives avec vos contacts. Vous devrez faire attention à traiter correctement chacun de vos contacts pour ne pas qu’ils vous tournent le dos et vous privent de certaines possibilités, comme celles d’avoir des renforts, de poser des bombes, de se débarrasser automatiquement des flics... Les possibilités sont vastes, alors voyez vaste également. Niko est doté de facultés extra normales, comme marcher, courir, sauter, appeler un taxi, viser, tirer, s’accroupir, dormir, se mettre à couvert, pousser les gens, frapper, manger, boire, conduire, faire l’amour, faire du shopping, téléphoner, prendre des photos, insulter les gens, discuter, se décontracter devant la télé ou des spectacles... Ce n’est qu’un gars normal après tout. Par contre, bizarre qu’il ne puisse faire ses besoins, malgré la présence de toilettes. Enfin, il porte peut être des couches...

Bilan

On a aimé…
  • Le nouveau système de recherche de police
  • Le gameplay amélioré axé autour du téléphone portable
  • L’entretien personnel et relationnel du protagoniste
  • Le scénario bien sombre
On n’a pas aimé…
  • Quelques bugs dérangeants
  • Co-op trop limitée
  • Missions assez répétitives
  • Manque de délire comme le permettaient les précédents
Things are different ?

On peut donc conclure que Grand Theft Auto IV est bel et bien la bombe annoncée enterrant de mille lieues ses prédécesseurs et concurrents de part sa richesse dans le gameplay, l’environnement et tout le reste. Les gars de Rockstar n’ont pas juste fait les choses, ils ont fait les choses justes. Cependant, on peut éprouver un sentiment d’inachevé de par certains aspects et défauts. Mais le soft reste extrêmement jouissif et propose une expérience de jeu jamais vue et profonde qu’auparavant. Le Must Have de cette génération.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Grand Theft Auto IV

Grand Theft Auto IV

Genre : GTA-Like

Éditeur : Take Two

Développeur : Rockstar Games

Date de sortie : 29/04/2008

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Venez discuter sur le Forum Grand Theft Auto IV

1 reactions

ITACHI UCHIWA22

12 oct 2011 @ 17:00

personne ne dis son avis ou quoi allez disez votre note quoi moi jadore gta4,blay,dad