Test - Dead Space

«Dans l’espace, personne ne vous entendra crier.» , - 0 réaction(s)

Faisant partie des gros blockbusters sur lesquel compte Electronic Arts pour écraser la concurrence (et amasser quelques dollars), Dead Space est le survival-horror de la fin d’année. Développé par Redwood Shores Studio, le jeu fait dans le poétique mais néanmoins gore-intergalactique ; préparez vous à voir des membres dépecés en apesanteur passer devant vous durant le test qui suit.

Un univers macabre à souhait

Pour rappel, Dead Space est plus qu’un simple jeu : décliné aussi sous forme de comic ou de film, Redwood nous immisce dans l’aventure sous toutes les formes possibles. L’un n’est pas indispensable à la compréhension de l’autre, mais pour ceux qui sont attirés par l’univers Dead Space, il ne faut pas hésiter une seule seconde et il faut voir le DVD. En effet, ce dernier explicite à la perfection l’avant jeu vidéo, c’est-à-dire le moment où les gens deviennent fous sur le vaisseau, l’extirpation d’un bout de la planète, etc.

Niveau scénaristique, Dead Space n’est pas LA révolution. En effet, subtil mélange de ce qui a déjà réussi dans le passé au cinéma ou dans les jeux vidéo (ou les livres pour les moins feignants), le fil conducteur, bien que très intéressant, solide et captif, n’étonnera guère les amateurs du genre : des centaines d’années dans le futur, un jeune ingénieur se retrouve coincé dans le vaisseau spatial USG Ishimura où les gens sont en proie à des hallucinations mutent en d’horribles monstres prêt à tout pour dévorer les quelques rescapés dont vous faites partie. Isaac Clarke(le nom du personnage que vous contrôlez) devra user de tous les moyens pour s’en sortir. Pour cela, quelques armes et pouvoirs psychiques l’aideront à accomplir sa tâche, qui ne sera pas si simple.

Envoyé à la base pour réparer les communications défaillantes du vaisseau, Isaac se rendra compte assez rapidement qu’il ne faudra pas seulement remplacer un simple câble, appuyer sur les quelques touches d’un pc et rentrer chez lui. Quoi qu’il en soit, Isaac se retrouve bloqué sur le vaisseau et va tout tenter pour s’en échapper. C’est donc dans la peau d’un ingénieur survivant pas très baraqué et qui n’a qu’une envie, s’enfuir, qu’il faudra vivre l’aventure. La tâche s’annonce ardue...

D’autant plus qu’à l’écran, aucun HUD n’est visible. C’est un choix fait par Redwood afin d’immerger totalement le joueur dans l’action : pour voir votre vie il faudra regarder une jauge située le long de votre colonne vertébrale. Sur votre épaule, pour l’oxygène, un peu plus bas pour la Stase (on en parlera plus tard), etc. Grâce à la suppression du HUD, l’immersion est quasi-totale. Bien qu’en vue à la troisième personne, on se prend au jeu (c’est l’occasion de le dire !), et on ne tournera pas à l’angle d’un mur sans s’en être approché silencieusement tout en tournant légèrement l’arme dégainée, prêt à tirer au moindre bruit ou mouvement suspect. L’immersion a été l’un des points les plus importants pour les développeurs : il est vrai que dans un survival-horror, si le joueur ne s’y croit pas c’est un peu raté !

Bilan

On a aimé :
  • L’ambiance et l’immersion
  • Technique irréprochable
On n’a pas aimé :
  • Durée de vie assez faible
Résumé :

Pour conclure ce test et faire simple, Dead Space est bien le jeu survival horror annoncé par Electronic Arts sur lequel il faut compter pour cette fin d’année. Pour ma part, je laisse désormais de côté les soi-disant Resident Evil qui deviennent de plus en plus des jeux d’actions et j’accueille à bras ouverts ce nouveau survival-horror qui a tant fait parler de lui, et pas pour rien ! Mélange subtil entre un scénario accrocheur et une ambiance spatio-apocalyptique, Dead Space mérite amplement sa place dans votre ludothèque. Malgré sa faible durée de vie, c’est un jeu dont on peut se replonger plusieurs fois dedans, juste pour l’histoire et l’univers.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Dead Space

Genre : Survival Action

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Redwood Shores Studio

Date de sortie : 23/10/2008

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows