Test - Avatar

«Bienvenue chez les schtroumpfs de 2m» , - 3 réaction(s)

Les jeux vidéos basés sur des films se cassent souvent la figure et rares ont été les jeux à la hauteur en tant que titres de qualité. C’est au tour d’Ubisoft de sortir de ses cartons Avatar, l’adaptation vidéoludique du film éponyme par le cinéaste James Cameron dans un jeu d’action/aventure basé sur le même univers.

Avatar

Avatar vous propose de vivre l’univers du film, sans pour autant vous dévoiler l’intrigue de ce dernier. C’est donc dans la peau de Ryder, spécialiste des signaux et accessoirement nouveau protagoniste fraîchement débarqué sur la planète Pandora dans la constellation Alpha Centauri, que vous découvrirez l’astre sus-nommé. Découvrir, vous pourrez. En même temps vous n’aurez pas vraiment le choix, puisque vous allez parcourir les quatre coins de la planète en quête de chants, vous permettant d’atteindre l’esprit de la planète, et par conséquent la contrôler, et pour y arriver, il faudra jouer de votre connaissance de la faune, de la flore, et de vos adversaires sans compter la topographie des lieux assez gigantesques. Et pour cela, vous aurez accès à une encyclopédie qui se débloque au fur et à mesure de vos nombreux scans, grâce à un appareil dédié à cet usage.

Vous comprendrez très tôt dans le jeu que certains évènements inquiétants se déroulent sur cette planète et devrez vite choisir votre camp sans savoir grand chose de qui est responsable de quoi pour celui de la RDA (les militaires terriens), ou les Na’Vis, les autochtones de plus de 2 mètres à la couleur schtroumpfissimement bleue et aux instincts guerriers proches et respectueux de la nature. Comment se traduit ce changement de camp ? C’est bien simple, choisissez le camp de la RDA et vous agirez en tant qu’humain (et Avatar grâce au matériel adéquat lorsque disponible). A contrario, si vous voulez aider les Na’Vis, vous agirez en tant qu’Avatar traître uniquement, sans possibilité de retourner dans votre corps d’origine. Bien que le gameplay soit approximativement le même en tant qu’humain et Avatar, quelques changements sont tout de même à noter. En tant qu’Avatar, vous n’aurez pas la possibilité d’user des équipements humains : en effet, votre taille conséquente rend ces équipements inutilisables.

Vous aurez cependant une certaine harmonie avec la nature, ce qui fait que les plantes et les créatures sauvages vous laisseront à peu près tranquille, et vous attaquer à la faune et à la flore ne vous rapportera aucun point d’expérience. Vous valoriserez le combat au corps à corps et à l’arc et utiliserez de la magie. Votre vitesse de déplacement sera aussi légèrement plus élevée. En tant qu’humain, détruire des plantes et tuer des animaux donne de l’expérience, mais ces derniers ne vous aimeront pas vraiment et vous attaqueront même si vous ne leur avez rien fait. Vous ne pourrez utiliser le matériel avatar, basé essentiellement sur le lien spirituel que les Na’Vis ont avec la planète. Vous pourrez cependant utiliser des gadgets vous permettant d’obtenir des résultats similaires à la magie Na’Vi, et vous favoriserez le combat à distance grâce à de nombreuses armes et véhicules (hélicoptère, robot, buggy...).

Bilan

On a aimé :
  • Les décors somptueux
  • Les cartes gigantesques
  • Le background étoffé
  • Bonne durée de vie solo
  • Le mini jeu de stratégie
On n’a pas aimé :
  • Quelques cafouillages dans le gameplay
  • Missions répétitives
  • Mode online trop déséquilibré entre les deux camps
  • Assez linéaire
Avataré ?

Que penser d’Avatar ? Jeu à éviter ? Jeu incontournable ? Aucun des deux. Si on passe un excellent moment en solo malgré quelques défauts, le mode online est quant à lui des plus décevants à cause d’un manque d’équilibrage et de cartes, qui fait qu’on lutte plus pour être dans une équipe que pour jouer. Si vous aimez être emmené dans des paysages oniriques et si le manque d’originalité dans les missions ne vous rebute pas, Avatar est fait pour vous. Mais si vous aimez l’aventure variée et les passionnants affrontements multijoueurs d’anthologie, passez votre chemin. C’est cela Avatar : l’un ou l’autre.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Avatar

Genre : TPS

Editeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : 03/12/2009

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

3 reactions

Enzo_FR

30 déc 2009 @ 18:40

Moi j’ai bien aimé mise a part le gameplay (j’ai eu du mal jusqu’a la fin). j’ai adoré les 2 campagnes l’une est trop bien quand on est avatar car on est fort et la nature est avec nous pour les combats au corps a corps c’est top. l’autre en étant humain on a toutes les machines vu qu’on est pas fort physiquement et on fait tout peter c’est grave bien parcontre autant j’ai trouvé facil le pilotage d’helico que la bestiol volant c’etait bof. en ligne j’ai pas test je veux rester sur le solo. et puis meme durant les 2 campagnes en étant humain vers la fin on peut encore changé de camps :). il est bien ce jeu je regrette pas et ça change surtout le film lui en 3d serieux allez tous le voir c’est mortellement beau et grandiose.

merci pour votre test il est super réel comme d’hab et bonne fin d’année a vous tous.

Joris73

02 jan 2010 @ 22:58

Il faudrait précisé quand même que le jeux est compatible avec la 3D si l’on a le matériel.

Stéphan

03 jan 2010 @ 17:37

Il faudrait précisé quand même que le jeux est compatible avec la 3D si l’on a le matériel.

Ce que je n’ai pas fait volontairement, je sais et pour plusieurs raisons : D’une, le matos pour en profiter est clairement loin de toutes les bourses. (parce que les vieilles lunettes en carton avec les filtres rouge bleu, c’est pas super agréable) Deux, voir le un. Je veux bien rajouter un passage si vous faites tous des dons pour que je puisse m’acheter une télé compatible avec la stéréoscopie. Et trois : cela n’apporte pas vraiment un plus au jeu vidéo à l’heure actuelle. Ca fait plus gadget qu’autre chose, donc ça reste dans le détail.