Test - Mass Effect

«Dans une galaxie très lointaine…» , - 0 réaction(s)

Il est des jeux que nous sommes tristes de quitter une fois qu’arrive le générique de fin. De ceux que l’on joue des heures durant, en marquant une pause parce que l’on est conscient que c’est bien d’en faire, et vers lesquels on retourne immanquablement quelques minutes plus tard. Est-ce que Mass Effect est un de ceux-là ? Oui ! Le voile est tombé, Mass Effect est de très loin mon coup de cœur de l’année. Suivez-moi à bord de notre vaisseau intergalactique pour savoir pourquoi.

Bienvenue dans un conte sidéral.

Nous sommes en 2183. Depuis quelques décennies, l’humanité a découvert sur Mars un très ancien savoir-faire extra-terrestre qui lui a permis de faire une avancée technologique considérable. Le rêve ancestral de coloniser d’autres mondes et d’explorer la galaxie est depuis une réalité. Certes, cela ne s’est pas fait sans difficultés. Une guerre a éclaté avec la première race intelligente que nous avons rencontrée. Depuis, nous avons fait la connaissance d’autres espèces, une paix fragile s’est installée car la guerre a été perdue et l’humanité doit se faire une place au sein d’une société intergalactique qui ne lui fait pas confiance. Première constat , l’humanité est loin d’être une super puissance. Aucun humain ne siège au conseil des races alliées. Nous sommes tout juste tolérés, souvent méprisés.

Vous incarnez le Commandant Shepard. Votre passé diffèrera selon que vous choisissez un homme, une femme, un natif de la Terre, d’une de ses colonies ou si vous avez voyagé de système en système sans vous fixer nulle part. Votre introduction dans ce récit, car il s’agit bien d’un récit, se fait à la manière d’un film et il a été suffisamment bien étudié pour vous accrocher dès le départ. On vous demande de récupérer une balise Prothéene (c’est le nom du peuple qui est à l’origine de notre bond technologique et qui a mystérieusement disparu il y a 50000 ans) sur la plus ancienne colonie terrienne. Ce monde vient tout juste d’être attaqué par une race de machines aussi sophistiquées que destructrices : les Geth. La course pour le destin de la Galaxie vient de commencer.

Mass Effect est-il une avancée graphique ou pas ?

Il est assez difficile de répondre par la négative ou l’affirmative et je suis contraint de formuler une réponse de normand : oui et non. Non parce que le jeu souffre très fréquemment d’un retard d’affichage des textures. Cela ne se déroule pas pendant les phases d’action ou d’exploration mais plutôt après chaque chargement de lieu ou de reprise de partie. Certains décors sont absolument vides. C’est particulièrement vrai pour certaines planètes désertiques qui sont à visiter. Ce n’est pas totalement illogique puisqu’un astre comme la Lune ou une planète telle que Mars offrent un paysage de désolation. Mais cela contraste avec d’autres environnements qui eux sont à la fois magnifiques et dépaysants. C’est bien souvent le cas des mondes qui sont en relation avec la trame scénaristique principale. Il y a une option à supprimer dès le début de la partie qui est l’ajout de grain d’image. Je ne sais pas pourquoi ils ont mis cette option car elle a plus tendance à enlaidir le rendu plutôt que de lui donner un style. Certains lieux sont assez froids, mais là, c’est un choix artistique auquel on adhère ou pas. Maintenant, venons-en aux points positifs et ils sont de taille. Le travail sur les visages est la plupart du temps tout simplement ce qui se fait de mieux actuellement. Et c’est d’autant plus vrai pour les aliens qui se retrouvent être les chouchous du soft. C’est un peu normal parce qu’on peut ajouter tout un tas de textures sur la peau d’une créature venue d’un autre monde. C’est moins facile avec un humain. La gestuelle des personnages a aussi été bien étudiée. Le barman essuiera son comptoir tout en répondant à vos questions. Les expressions de visage changent en fonction de la situation. Plein de petits détails qui nous rapprochent d’un film interactif. A quelques occasions, cela en devient même un peu troublant. On se demande si on a affaire à un acteur ou à personnage constitué de pixels.

Bilan

On a aimé :
  • La qualité de la réalisation technique et artistique
  • Le scénario et les dialogues d’une qualité rare
  • Le mélange des genres parfaitement réussi
  • La variété des situations et des environnements
  • Une durée de vie énorme
On n’a pas aimé :
  • L’affichage des textures un peu en retard après les chargements
  • C’est tout !
Spectre pour de bon

Malgré des défauts non négligeables, Mass Effect est bel et bien une expérience unique sur notre chère console. Un peu comme Shenmue en son temps, il est probable qu’il marquera les esprits et qu’il fera partie de ces jeux dont on se souvient avec émotion. C’est sans conteste un des meilleurs jeux toutes catégories confondues, pour peu qu’on aime prendre son temps et qu’on apprécie les longues phases de dialogues.

(Testé à l’époque par Anarion)

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Mass Effect

Mass Effect

Genre : Action RPG

Éditeur : Microsoft

Développeur : Bioware

Date de sortie : 23/11/2007

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows