Test - Enslaved : Odyssey to the West

«C’est bon d’être un esclave» , - 3 réaction(s)

Un esclave joli mais un peu boiteux

On ne reviendra jamais assez sur l’excellent travail en ce qui concerne le design des personnages même si on peut reprocher à Ninja Theory d’avoir donné à Trip un look très proche de celui de Nariko d’Heavenly Sword. Les deux personnages principaux sont classieux, charismatiques et dotés d’un incroyable travail de motion capture au niveau des expressions de leur visage. Le travail d’Andy Serkis dans la direction d’acteurs transparaît à l’écran et donne corps aux personnages de façon naturelle et avec une qualité rarement atteinte dans un jeu vidéo. L’animation de Monkey alternant puissance et agilité est tout aussi réussie.

Même si l’aventure est scriptée, cela lui permet d’être rythmée par des évènements aussi spectaculaires que les magnifiques décors dans lesquels évoluent les personnages. Attendez-vous à rester pantois devant la beauté de certaines vues. Le travail de textures apporté par Ninja Theory est phénoménal de par sa richesse. Mais ce magnifique tableau est malheureusement entaché.

Je vous avais parlé de l’excellence du doublage français en introduction de ce test, et bien sachez aussi qu’il subit un échantillonnage honteux qui rend ces doublages carrément inaudibles par endroits. Ce qui est triste en regard au magnifique travail sur l’environnement sonore, tant soit au niveau des effets que dans la musique. Cet échantillonnage déplorable nuit grandement à l’immersion et rend presque le sous-titrage du jeu obligatoire. Mais ce n’est pas le seul problème technique à venir ternir cette odyssée.

En effet, les problèmes surgissent ça et là et sont d’ordre technique pour la plupart. On rencontre dans le jeu des bugs -assez rares heureusement- et de gros problèmes de caméra -assez fréquents par contre- qui nuisent à la visibilité des combats et au confort visuel dans certaines scènes. On a la désagréable impression qu’Enslaved a souffert d’une phase de bêta test trop courte ou a été sorti trop tôt. Ce sentiment est très désagréable au regard de la qualité intrinsèque du jeu.

Bilan

On a aimé :
  • La beauté des décors
  • Monkey et Trip
  • Une aventure très agréable
  • Les doublages français
On n’a pas aimé :
  • Trop court et trop facile
  • Un manque de finition préjudiciable
  • Les prises des phases de plate-forme qui clignotent
Un esclave imparfait mais diablement attachant

Enslaved ne conviendra pas à tout le monde. Certains ne lui pardonneront pas ses défauts, ses scripts à tout va, ses combats brouillons. Mais d’autres joueurs, comme moi, succomberont sans mal au charme de Trip et de Monkey, de leur palpitante aventure et des sublimes décors qu’ils traverseront. Enslaved est une aventure sensitive qui peut parvenir à charmer malgré ses défauts, personnellement je suis sous le charme et je ne saurai que trop le conseiller à tout ceux qui souhaitent avant tout retrouver dans un jeu un magnifique voyage plutôt qu’un challenge techniquement irréprochable.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Enslaved : Odyssey to the West

Genre : Aventure/Plates-Formes

Editeur : Namco Bandai

Développeur : Ninja Theory

Date de sortie : 08/10/2010

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

3 reactions

milhouse08

12 oct 2010 @ 10:52

ce jeu est une belle surprise !!!

je ne m’attendais pas dutout a un jeu aussi bon et attachant !

Le jeu fait référence et reprend le game system de plein de jeux et le mix est vraiment bon ! (meme si il est trop linéaire et scripté)

L’aventure ets intense du debut à la fin, on parcours des decors tous aussi magnifique les uns que les autres (defois on a des sacré chute de frame rate mais bon cest telement beau que ca passe !)

il y a aussi quelques petits bugs dans le jeu, il est aussi unpeu trop facile donc n’hésitez pas à le fiare en difficile et meme comme ca il vous faudra 3 soirées pour finir ce jeu.

Mais l’expérience offerte par ce jeu surpasse ces defauts foncés c’est un VRAI bon jeu

pieur

12 oct 2010 @ 12:58

Ah Ben vous ne faite pas la grève aujourd’hui ?

Ce test me donne vachement envie, déjà que la démo avait fait son effet ! Je pense vraiment me le prendre dans quelques mois en occas.

davidkenobi

19 oct 2010 @ 08:59

Artistiquement ce jeu est un chef-oeuvre, tout le reste est superflu