Test - Bayonetta

«Oh oui ! Fais-moi mal !» , - 3 réaction(s)

C’est du Talent !

Mais même sans cela, durant les 12 heures d’une simple partie, on n’a pas le temps de s’ennuyer avec des phases de jeu aussi diverses que variées. Il ne faudra pas vous étonner de vous retrouver dans une phase de Shoot Them Up sur un missile en pleine vitesse, une petite phase de course en moto, ou même un jeu de tir à la Duck Hunt qui sert de jeu bonus à la fin de chaque chapitre. A chaque fois, on croit que le jeu nous a tout montré, mais celui-ci nous montre jusqu’à la fin qu’il y a encore tant de choses à découvrir ou à expérimenter. Régulièrement, des boss viendront vous titiller. Et même si généralement, ils sont simples à battre, ils prendront un peu de temps à dessouder, à commencer par comprendre la technique pour y arriver.

Seuls les nombreux affrontements avec Jeanne viendront relever le niveau et proposeront un boss retors. Et à la fin de chaque boss, vous pourrez invoquer une créature démoniaque imposée par le biais de vos cheveux, pour l’achever en beauté. Il ne tiendra qu’à vous de ne pas rater le QTE, si vous ne voulez pas en subir les conséquences. Techniquement, le jeu se situe à un très bon niveau. Les graphismes sont léchés, les animations au poil, une musique à la fois envoutante et en harmonie avec l’action. Les transitions entre cinématiques et jeu sont assez bluffantes, sans aucun temps mort. Il faut donc rester en alerte en permanence. Seuls quelques défauts de framerate, et plus sérieux, quelques ralentissements peuvent gêner.

Le design du jeu à la fois sobre et racoleur est assumé pleinement, tout en apportant une touche qui tue au moment où on l’attend le moins. Et le scénario n’en est pas en reste, puisque tout simple en apparence, il se complexifie au fur et à mesure, toujours en étant traité avec une légèreté ravageuse. La jouabilité est vraiment bien ficelée, on regrettera cependant l’éloignement de la caméra lors de certains affrontements de boss rendant l’action un peu plus difficile à maîtriser, mais rien d’insurmontable.

Bilan

On a aimé :
  • Le délire constant que propose le jeu
  • La difficulté et la rejouabilité énorme
  • La variété des situations
  • Le gameplay à la fois simple et complet
  • C’est totalement indécent
On n’a pas aimé :
  • Petits soucis de framerate et de ralentissements
  • L’histoire se boucle rapidement
  • Les prix de la boutique sont ultra exagérés
So, Chouchou ?

Bayonetta tient toutes ses promesses, tout en mettant un énorme coup de pied dans la fourmilière. A la fois irrévérencieux, diaboliquement fun, et au gameplay simple et efficace, on tient là la nouvelle référence du genre. Non pas qu’il le révolutionne, mais parce qu’il prend le meilleur et le rend meilleur encore. Du grand art.

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Bayonetta

Bayonetta

Genre : Action/Beat them up

Editeur : SEGA

Développeur : Platinum Games Inc.

Date de sortie : 08/01/2010

Forum : Bayonetta

3 reactions

avatar

Codekaos

19 jan 2010 @ 17:59

Enfin un jeu qui ne se fout pas de la gueule des gamers....

avatar

siska

27 jan 2010 @ 04:38

moué ... j’ai acheté les jeu 70euro , une heure plus tard j’étais de retour au magasin pour entendre « on le reprend 28euro ... » foutage de gueules assuré ! l’histoire a chié , graphisme ça va , c’est un jeu de minet , trop simple , trop évidents , rien ne vaut un Dante , maintenant je le sais et je ne referais pas la meme erreurs concernant les jeux « grosse productions » .

avatar

alfoux

25 fév 2010 @ 11:12

Un autre avis sur le sujet :

http://levelfive.fr/bayonetta-360/