Test - Bayonetta

«Oh oui ! Fais-moi mal !» , - 3 réaction(s)

Premier jeu Xbox 360 des anciens du studio Clover, Bayonetta s’est retrouvé messie de tout un tas d’espérance et de louanges de la part des fans de l’ex-studio et ce, avant même que le jeu ne soit réellement sorti. Il ne faut peut-être pas attendre beaucoup dans un domaine où Devil May Cry et God of War règnent en maîtres. Mais peut être que si on laisse faire la magie...

C’est d’la Balle !

Bayonetta est un Beat Them All comme il a été maintes et maintes fois représenté à travers la série Devil May Cry, God of War, ou même le futur Dante’s Inferno. A savoir, qu’à l’opposé d’un Dynasty Warriors, des chemins tout tracés vous sont proposés au lieu d’aires gigantesques dans lesquels on défouraille des ennemis qui se ressemblent plus à des créatures surnaturelles qu’à des humains. En effet, ici vous incarnez Bayonetta, une sorcière très provocatrice, qui va devoir se taper quelques anges qui outrepassent leurs droits sur Terre. Armée d’un pistolet à chaque membre de son corps et de sa magie transcendée dans ses cheveux, elle exerce un art du combat nommé la Balle qui consiste en des combos à base de coups de poing et de pied combinés avec des coups de feu, cette fameuse magie capillaire et l’art de l’esquive.

Si sur le papier on pourrait rigoler et dire qu’on n’a rien à craindre de deux bastos, trois coups de latte et quelques cheveux, concrètement, vaut mieux ne pas se faire de Bayonetta une ennemie, parce que les coups sont portés avec une violence et rapidité certaine et les cheveux prennent des formes de mains et de pieds de plusieurs mètres de hauteur. Le jeu se veut très dynamique, comme l’ont promis à leur époque chaque épisode de Devil May Cry. Mais là on surpasse le tout avec une jouabilité aux petits oignons : les coups qui toucheront vos adversaires vous permettront de charger votre barre de magie. Une fois celle-ci suffisamment remplie, vous pourrez invoquer des instruments de torture en appuyant simultanément sur Y et B, tuant directement vos ennemis, sans autre forme de procès. Mais il faudra réaliser une séquence simple en QTE (appuyer comme un malade sur un même bouton ou tourner un joystick comme un fou) pour réussir à faire le maximum de dommages.

Mais ne croyez pas qu’invoquer ces armes salvatrices sera de tout repos, puisque si vous vous faites toucher ne serait-ce qu’une seule fois, votre barre de magie sera vidée en grande partie, en plus de vous faire pas mal de dommages. Ce sont des anges, pas des tafiolles ! Et pour empêcher cela, Bayonetta sera capable d’esquiver comme un charme et avec élégance les attaques adverses, grâce à une simple pression sur la gâchette droite. Exécuter cette commande en échappant de justesse à l’attaque, et vous enclencherez l’Envoûtement, durant lequel le temps se stoppera quelques instants, et où vous aurez le loisir de balancer des mandales en toute sécurité. Mais faites attention, la durée de temps arrêté dépendra de l’ennemi sur lequel vous le faites, certains étant insensibles à cette magie.

Bilan

On a aimé :
  • Le délire constant que propose le jeu
  • La difficulté et la rejouabilité énorme
  • La variété des situations
  • Le gameplay à la fois simple et complet
  • C’est totalement indécent
On n’a pas aimé :
  • Petits soucis de framerate et de ralentissements
  • L’histoire se boucle rapidement
  • Les prix de la boutique sont ultra exagérés
So, Chouchou ?

Bayonetta tient toutes ses promesses, tout en mettant un énorme coup de pied dans la fourmilière. A la fois irrévérencieux, diaboliquement fun, et au gameplay simple et efficace, on tient là la nouvelle référence du genre. Non pas qu’il le révolutionne, mais parce qu’il prend le meilleur et le rend meilleur encore. Du grand art.

Xboxygen 3 sur 5, note basée sur 6 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton309.jpg?1390069337

Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Bayonetta

Bayonetta

Genre : Action/Beat them all

Editeur : SEGA

Développeur : Platinum Games Inc.

Date de sortie : 08/01/2010

Forum : Bayonetta

3 reactions

avatar

Codekaos

19 jan 2010 @ 17:59

Enfin un jeu qui ne se fout pas de la gueule des gamers....

avatar

siska

27 jan 2010 @ 04:38

moué ... j’ai acheté les jeu 70euro , une heure plus tard j’étais de retour au magasin pour entendre « on le reprend 28euro ... » foutage de gueules assuré ! l’histoire a chié , graphisme ça va , c’est un jeu de minet , trop simple , trop évidents , rien ne vaut un Dante , maintenant je le sais et je ne referais pas la meme erreurs concernant les jeux « grosse productions » .

avatar

alfoux

25 fév 2010 @ 11:12

Un autre avis sur le sujet :

http://levelfive.fr/bayonetta-360/