Test - Call of Duty : Modern Warfare 3

Quel est le prix du savon ?

Bonjour je m’appelle Soap et là c’est mon pote Price, vous nous connaissez depuis 4 ans maintenant et vous avez pu découvrir nos 2 précédentes aventures. Durant tout ce temps on a pris vachement cher : on a flingué un terroriste russe dans MW1 pour terminer une guerre et un général américain mégalomane m’a laissé pour mort dans MW2 sans pour autant s’en sortir. Cette fois-ci dans Modern Warfare 3, je me demande bien ce qu’il va pouvoir encore nous arriver comme truc de dingue…

On prend les mêmes ou presque et hop…

Et oui, mine de rien cela fait déjà 4 ans que les Modern Warfare ont déboulé sans prévenir sur nos consoles, chamboulant nos habitudes de jeu en ligne et influençant en bien (ou en mal) toute la production vidéoludique de ces dernières années. C’est donc reparti pour une frénésie pendant plusieurs mois sur ce nouvel opus annuel, cinquième Call of Duty “new gen” et troisième de la série des Modern Warfare.

New York en sale état (décidément)
New York en sale état (décidément)

MW3 est donc la suite directe de MW2 (dans les minutes qui suivent la fin) et nous découvrons donc ce qu’il advient de Soap, laissé dans un sale état à la fin du précédent opus. Et franchement, dés le départ on sait que l’on va morfler sévère, autant les personnages joués, nombreux, que nous, le joueur. L’action commence sans préliminaires, pas de tutoriel où les coéquipiers font le boulot à notre place (d’ailleurs ils ne le font jamais de tout le jeu), non rien de tout ça. Dès les premières secondes on veut votre mort et tout explose autour de vous (et parfois sans raison, juste pour que ça fasse boum quoi…). Autant vous y habituer tout de suite, ça sera comme ça du début à la fin du jeu (comptez 6h), sans pratiquement aucun moment de répit. A tel point que MW3 semble avoir battu tous les records des précédents volets question action haletante, même le film Transformers pourrait passer pour un épisode de l’inspecteur Derrick en comparaison. Soyons francs, c’est souvent un peu trop, et le déluge d’action donne parfois le tournis à la limite de la saturation tellement les moments calmes sont rares. Même la séquence “infiltration” (un bien grand mot…) se fait au milieu des cris, des morts et des explosions.

Donc voilà, de l’action ça c’est sûr il y en a plus qu’il n’en faut, mais l’histoire dans tout ça ? C’est là qu’on peut être surpris, tout se suit plutôt bien et avec un certain intérêt. Contrairement à MW2 où les missions s’enchaînaient sans queue ni tête, où les objectifs à remplir n’avaient aucun rapport avec l’histoire et où rien n’était réellement expliqué, ici tout s’emboîte plutôt bien, on a rarement l’occasion de se demander pourquoi on fait telle ou telle chose et les cut-scenes entre les missions sont cette fois bien plus explicites qu’avant. Il y a toujours quelques incohérences, comme le fait qu’à la fin de MW2 Price, Soap et Nikolaï soient censés être les derniers survivant de la TF141, alors que comme par magie ils sont en fait des dizaines dans MW3. Oublions également de nous demander quelle pilule magique a avalé un des personnages pour être sur pied lors d’une mission alors que dans la précédente il était en train de mourir. Ne nous posons pas non plus de questions quand Price a toujours dans ses contacts LA personne qu’il faut, qui est au bon endroit au bon moment et qui comme par hasard, est super pote avec. Admettons également que des Delta Force américains aient des amis dans le GIGN français, après tout ça peut arriver… ++

On commence tout de même à se lasser quelque peu du non changement constant dans le rendu graphique général
Paris se fait pilonner par du 105mm
Paris se fait pilonner par du 105mm

A ce sujet puisque Paris est à la mode en ce moment dans les jeux, notons que la capitale est plutôt bien retranscrite (tout est fictif par contre, sauf la tour Eiffel), même s’ils y sont allés un peu fort avec les tags sur les murs (à propos de grenouilles). Bref, mis à part ces petits détails, la totalité de l’histoire est cohérente et nous en apprend plus sur les événements des MW 1 et 2 et conclut définitivement cette trilogie. Oui, enfin un FPS moderne qui possède une vraie fin, ultime et finale qui ne dit pas “haha vous saurez la suite dans 2 ans !”, ça fait plaisir.

Graphiquement, rien ne change ou presque. Tous juste a-t-on l’impression que le niveau de détail augmente légèrement. Nous avons malheureusement toujours droit aux textures bien baveuses quand on se colle aux murs et les effets de lumière se limitent au strict minimum. Heureusement comme à chaque fois, visuellement le jeu est sauvé par le nombre important de détails apportés aux niveaux, qui rendent l’environnement réaliste. On en oublierait presque que rien n’est destructible (à part les voitures) tellement des choses virevoltent dans l’air à la moindre occasion. On commence tout de même à se lasser quelque peu du non changement constant dans le rendu graphique général, la sensation de toujours jouer au même jeu commence à devenir pesante. Attention Activision de ne peut pas trop tirer sur la corde… Même si l’on sait très bien que l’on y aura droit jusqu’à la prochaine génération de console (un record).

Un SAS à Londres
Un SAS à Londres

Les mécaniques de jeu sont toujours les mêmes : beaucoup d’ennemis, des zones à nettoyer en progressant sans forcément chercher à liquider tous les adversaires, qui arrivent dans certaines zones à l’infini (sans arriver par paquets de 10, mais 1 ou 2 constamment) si on n’avance pas. Notons la présence, encore et toujours de ce système énervant et frustrant qui fait partir votre visée au ciel dès que vous vous faites toucher… Soyons clair, c’est à cause de ça que vous mourrez 80% du temps, préparez-vous psychologiquement, il y a de quoi y perdre ses cheveux.

Étripons-nous joyeusement en ligne

Vous ne verrez jamais autant de monde vivant en même temps
Vous ne verrez jamais autant de monde vivant en même temps

Entamons la plus grosse part du gâteau, le jeu en ligne. Ici, on revient donc 2 ans en arrière à l’époque de MW2 en lui reprenant toutes les bases tout en ajoutant quelques petits changements. Retour donc des items qui se débloquent à certains niveaux et qui sont directement jouables, plus besoin d’acheter quoi que ce soit, idem pour les accessoires des armes. Ces dernières profitent d’ailleurs d’un changement, puisque les accessoires, peintures et compétences associées se débloquent suivant le niveau de l’arme. En effet, chaque arme possède un niveau qui augmente en l’utilisant, cela remplace le simple fait de tuer un certain nombre d’ennemis avec. Comme précisé, les armes possèdent aussi des compétences en plus des accessoires : moins de recul épaulée, impact plus puissant pour traverser les murs, deux accessoires, visée stabilisée (et oui maintenant même le point rouge tremble), moins de tressaillement quand on se fait toucher (alléluia), etc… Elles se débloquent au fur et à mesure de l’utilisation et vous devrez en choisir une seule. On note donc que certains atouts de MW2 se sont transformés en compétences d’arme pour permettre de varier un peu les premiers et ne pas toujours prendre les mêmes. Points négatif, les puristes qui aimaient la simplicité du premier Modern Warfare risque d’en avoir gros sur le cœur… ++

Bref pour résumer, c’est du MW qui fait du MW, sans réelle prise de risque

Seconde grosse nouveauté, les récompenses de séries de victime (killstreaks en VO) ne fonctionnent plus de la même manière. Primo, vous pourrez choisir des récompenses différentes pour chaque classe perso, elles ne sont donc plus communes à toutes les classes. Secondo, vous aurez dorénavant à choisir parmi 3 types de récompenses. Le premier vous donne le droit d’utiliser des récompenses qui servent directement contre l’ennemi et font augmenter votre compteur de morts (Predator, bombardement…), le compteur revenant à zéro à chaque fois que vous mourez. Le second est du soutien pour votre équipe (radar, gilet pare-balles pour tous…) et le compteur perdure malgré vos morts. Le troisième est plus spécial, vous offrant un nouvel atout supplémentaire en plus de ceux que vous avez déjà en lieu et place des récompenses habituelles. Comme précédemment, amis de la simplicité, passez votre chemin.

Les rues de Paris sont très dangereuses.
Les rues de Paris sont très dangereuses.

Malheureusement, qui dit retour aux principes de MW2 dit retour de plusieurs mauvaises choses… On vient d’aborder les killstreaks, et bien sachez que contrairement à Black Ops, on retourne au système où les kills obtenus grâce à eux comptent pour obtenir le prochain… Il faut donc s’attendre à voir débouler des récompenses de haut niveau parfois très rapidement. Heureusement qu’il n’y a plus de bombe nucléaire ! C’est également le retour de l’ignominie des Modern Warfare, le quick scoping… Il consiste à utiliser un fusil de sniper et la visée automatique pour tuer n’importe qui d’une seule balle en quelques millisecondes, même par surprise au détour d’un couloir… Du grand n’importe quoi.

D’ailleurs question couloirs, on est servi dans ce MW3. Les cartes se ressemblent plus ou moins toutes dans leur construction, se résumant à un enchevêtrement de couloirs, ne proposant que du combat rapproché. Les tirs à distance sont donc très rares, et franchement, l’utilité des snipers est proche du néant. C’est fort dommage surtout quand on se souvient de la qualité des cartes des premiers Modern Warfare, qui savaient mélanger les genres en proposant de grandes cartes variées dans leur level design. Ici, ce n’est clairement plus le cas est c’est LE plus gros défaut du multijoueur. On en vient limite à espérer la mise à disposition de DLC proposant les cartes des anciens jeux…

Bref pour résumer, c’est du MW qui fait du MW, sans réelle prise de risque, tout en permettant à tous de pouvoir s’amuser et débloquer des choses rapidement. Très (trop ?) rapidement d’ailleurs, sachez qu’à titre personnel en 9h de jeu (selon Elite, mais si on retire le temps passé dans les menus ou en partie privée, c’est en réalité 5 ou 6h de jeu réel) je suis déjà au niveau 32 sur 80 au total. Cela doit expliquer le fait que les prestiges (10 au total) donnent accès à des récompenses largement plus sympathiques qu’auparavant, comme pouvoir choisir d’avoir 2h de double XP grâce aux jetons gagnés à chaque prestige. ++

A deux main dans la main, c’est pas mal

Le niveau de détail se retrouve sur les tenues
Le niveau de détail se retrouve sur les tenues

Qui dit Modern Warfare dit retour également des Opérations Spéciales, faisables seul (mais difficilement) ou à deux avec un ami ou un inconnu trouvé en ligne. Séparées en deux groupes, d’un côté les missions scénarisées comme dans MW2, et de l’autre la Survie à des vagues d’ennemis qui prend place dans les cartes du mode multijoueur. Il y en a donc 16 des deux côtés, soit 32 missions au total, un beau contenu donc, sachant que les missions ont différents niveaux de difficulté.

La progression dans ce mode est à part, et vous devrez gagner de l’expérience pour débloquer des armes, tout comme en multijoueurs. Principalement utilisées dans le mode Survie, ces dernières sont disponibles à l’achat à un unique point précis de la carte, alors que les grenades sont plus loin, et l’achat du soutien (Predator, bombardement) encore plus loin. Il faudra donc courir beaucoup entre chaque vague pour dépenser l’argent durement gagné en abattant des ennemis !

Ces deux modes sont très agréables à jouer, bien que seul leur intérêt soit vite limité. Les opérations spéciales sont plus intéressantes que la survie en solo, mais leur difficulté crescendo rend vite indispensable la présence d’un ami qui sache se débrouiller. En Survie, la coordination entre les joueurs est plus qu’essentielle pour arriver jusqu’au bout !

Bilan

On a aimé :
  • Un scénario compréhensible et clair avec une vraie fin
  • Les Opérations spéciales très complètes
  • Jeu en ligne très addictif par la quantité d’items à débloquer
  • C’est du pur Call of Duty, les fans adoreront
  • Beaucoup d’action non stop…
On n’a pas aimé :
  • …voire un peu trop
  • C’est du pur Call of Duty, les “haters” n’aimeront toujours pas
  • Les cartes du multijoueurs toutes urbaines et compactes
  • Le retour du quick scoping
  • Atouts, compétences, killstreaks multiples… on s’y perd
  • Des modes de jeu originaux uniquement dispo en partie privée
100% CoD pour le meilleur et pour le pire

Au final c’est une légère déception qui pointe après avoir joué à MW3. D’un côté, on peut être heureux que le solo offre une histoire claire et compréhensible, mais le déluge d’action non stop frôle souvent l’overdose. Même constat avec les graphismes, 4 ans et 5 jeux en utilisant toujours le même moteur, personne d’autre n’avait osé jusqu’à présent. Heureusement que le niveau de détail sauve un peu les meubles… Au niveau du multijoueur, déception également et ce principalement au niveau des cartes qui se ressemblent toutes dans leur construction à base de couloirs étriqués, dont certaines reprennent même des éléments entiers de décor de MW2. Même si les précédents opus donnaient la part belle aux fusillades, il y avait un semblant de tactique qui disparaît tout bonnement dans cet opus. On se trouve donc avec un Quake moderne, où le côté “meilleurs réflexes + meilleurs atouts/compétences/accessoires/armes = victoire” des précédents opus est ici exacerbé à son paroxysme. Là où Black Ops prenait des risques avec une histoire et une époque originale, ici on a clairement affaire à un MW2.5… Le jeu en ligne est tout de même sauvé par le côté addictif du déblocage d’items ; les Opérations Spéciales sont amusantes à faire en coop et la mise en scène ultra nerveuse du solo ne risque pas de nous endormir.

Le jeu vous a plu ? Faites-le savoir :

14 votes

Xboxygen 3.79 sur 5, note basée sur 14 évaluations.
http://www.xboxygen.com/IMG/moton686.jpg?1390069439

Rédigé par le

Vous êtes ici : Accueil > Tests > Tests Xbox 360

Commentaires (80)
avatar

Onizuka

20:04 - 7 novembre 2011

J’ai tout les cod sauf BO , et en effet overdose ... c’est la même chose , trop de killstreak tue le plaisir de jeu . TROP ARCADE aussi , l’ump 45 encore over cheaté , les armes on pas de recule , bruitage des armes a la ramasse comparé a la concurrence (quand on passe du concurrent a CoD on a un p’tit choque auditif directement ^^) on peux tiré a 1m a côté mais puisque la hitbox est juste extra-large on touchera quand même (d’où les morts quand on passe derrière un mur ...) , le mode survival limité a 2 joueurs (pourquoi ?) Les cartes de plus en plus petite ...

PAS D’ÉVOLUTION ! et je pense savoir pourquoi ! Infinity War n’est plus il reste que les stagiaires et sleghgammer games a eu trop peur de prendre des initiative comme le passage de COD 4 a MW 2 . résultat on se retrouve avec un MW 2.5 ...

Perso j’attends une baisse de prix pour une vingtaine d’euros sur steam (j’ai un vieux pc mais vue que c’est le même moteur depuis cod 2 il devrait tourné facile) juste pour savoir la fin de l’histoire ! (on peut tout dire sur cette série mais il maîtrise la mise en scène en solo comme peu le font)

Bref j’y ai joué ce week end avec un pote et grâce a ça je vais économisé 70€ pour un autre jeu (peut-être skyrim) , mais bon le solo même court il parait qu’il est bien alors comme je l’ai dit a une vingtaine d’euros pourquoi pas ... Je précise que même mon pote qui joue QUE a CoD !!! Je dis bien QUE car il joue bien exclusivement a ces jeux ! Et bien même lui a dit que c’est abusé tellement l’évolution est vraiment minime .

Ma note pour ce jeu :
avatar

Arenae

20:15 - 7 novembre 2011

« Perso j’attends une baisse de prix pour une vingtaine d’euros sur steam »

— > t’es optimiste toi.

Je n'ai pas noté ce jeu !

Raster

20:20 - 7 novembre 2011

On se trouve donc avec un Quake moderne, où le côté “meilleurs réflexes + meilleurs atouts/compétences/accessoires/armes = victoire” des précédents opus est ici exacerbé à son paroxysme.

Merci ^^ C’était déjà mon sentiment sur MW2 ... C’est dommage, il m’intéressait pour son mode CoOps .... Joli foirage.

Je n'ai pas noté ce jeu !
avatar

Onizuka

20:25 - 7 novembre 2011

Arenae ==> Comment ça ? tu sais y’a souvent des promo steam a certaine période qui dure parfois un jour avec de forte promotion ! Pour les jeux que tu veux absolument mais que tu veux pas payé plein pot c’est une bonne alternative ;) Je dis que je le prend sur steam parce qu’on connais la version Xbox 360 , vu les ventes elle va rester a 70€ pendant un an alors bon ... Je me souviens que CoD 4 était plus chère que CoD 5 pendant quelques mois :o)

Ma note pour ce jeu :
avatar

Rushruche

21:23 - 7 novembre 2011

Au final rien de bien extraordinaire ce MW 3 et dire qu’il va encore se vendre des millions d’exemplaires.

Ma note pour ce jeu :

diez979

21:39 - 7 novembre 2011

et dire qu’il va encore se vendre des millions d’exemplaires.

Si les gens y trouvent du plaisir, c’est tant mieux. C’est franchement pas un drame.

Je n'ai pas noté ce jeu !
avatar

Rushruche

21:44 - 7 novembre 2011

C’est clair mais bon t’as des jeux à coté bien plus travaillés et qui se vendent une misère. M’enfin bon tant mieux pour l’équipe de COD.

Ma note pour ce jeu :

SuperNael

21:52 - 7 novembre 2011

On se trouve donc avec un Quake

+1000 Des cartes encore plus petites que celle de MW2 et en plus carré remplis de couloir , aucun temps mort . Utilisé un fusil de précision est inutile a moins de faire du quiskop c’est pour ça qu’ils ont remis cette saloperie ...

Sinon graphiquement il est beau c’est propre pas comme Battle et tres fluide, de toute façon on peut pas faire mieux sur cette gen sans passer en dessous de 60 fps

Bref moi je suis en accord avec le test , juste un bon jeu

Apres COD 4 le second pour moi restera BO ,Killstreaks moins emmerdent combat plus passionnant car les cartes sont plus grandes et pas carré avec des armes mieux équilibrés .

Je n'ai pas noté ce jeu !

remy554

22:16 - 7 novembre 2011

Pour les maps beaucoup de joueurs ont fait le même constat. Par contre, pourquoi mettre le retour du quickscope dans les défauts, je comprends pas ça... tous les fans de CoD aiment ça, et perso c’est un peu juste pour ça que je me fais des parties de MW2 de temps en temps... Bref, cet opus sent trop le réchauffé et j’attendrai qu’il baisse de prix :)

Je n'ai pas noté ce jeu !

BigMini

22:43 - 7 novembre 2011

graphiquement il est beau c’est propre pas comme Battle

Trololol... —’

Sinon, j’étais en train d’hésiter pour me le prendre pour le multi, mais apparemment les maps sont pourries, et je compte absolument pas pendre les DLC, donc on fera l’impasse sur CoD cette année.

Vivement le prochain Medal of Honnor, qu’est-ce que j’aimerais qu’il fasse un mix de CoD4 avec deux trois autres trucs qui leur serait propre :>

Je n'ai pas noté ce jeu !

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |>

Call Of Duty : Modern Warfare 3

Genre : FPS

Éditeur : Activision

Développeur : Infinity Ward

Date de sortie : 8/11/2011

Prévu sur…

Xbox 360, Playstation 3, PC Windows

Pour résumer…

Suite directe de MW2, ce nouvel opus vous mettra dans la peau de nouveaux personnages prêt à en découdre pour sauver le monde d’une invasion russe. Usant sûrement des mêmes recettes qui ont fait le succès des précédents, le nouveau IW arrivera-t-il à faire oublier le passé du studio ?

Pour en savoir plus…

Noël 2012 : Promos Xbox Live du jour
Modern Warfare 3 : Le prochain Map Pack se dévoile
La démo de Modern Warfare 3 est dispo
Call of Duty MW3 : Collection 2 daté
Test - Call of Duty Modern Warfare 3 : Collection Pack 1

Contrat Creative Commons
Le Test - Call of Duty : Modern Warfare 3 de xboxygen.com est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

Xboxygen est un magazine en ligne sur la Xbox 360. On y découvre toute l'Actualité Xbox 360, tout ce qui concerne Kinect et le Xbox Live mais aussi les Tests Xbox 360, Tests Xbox Live Arcade, Jeux Xbox 360, Sorties Xbox 360 ou encore les Images de jeux Xbox 360 et les Vidéos de Jeux Xbox 360. Le tout basé sur Spip 2.