Test - J-Star Victory VS+

«Chôme Chômeeee !» , - 11 réaction(s)

Le manga est un véritable phénomène depuis des dizaines d’années. Commencé au Japon dans les années 1930, le genre s’est développé au fil des ans pour devenir le monstre sacré que l’on connaît aujourd’hui. Shueisha, un des principaux éditeurs japonais édite depuis plus de 45 ans un petit magazine du nom de Shonen Jump où se retrouvent chaque semaine les chapitres des séries les plus adulées. Et en 45 ans, ça en fait des séries à succès, des idoles des jeunes et des moins jeunes ! Pour fêter cet anniversaire, Bandai Namco a décidé de nous sortir un titre en l’honneur des séries les plus réputées pour un jeu de baston on ne peut plus éclectique. Mais est-ce que la présence de nos héros préférés sera suffisante pour en faire un titre accrocheur ? Réponse après cette page de publicité.

Just Do It !

Avant la baston, les présentations ! Ici, une personne qui a tout compris à la vie.

J-Star Victory VS+, que nous appellerons par la suite Gintama pour des raisons de simplification, parce qu’on peut toujours se brosser pour voir arriver un jeu Gintama débarquer sur nos consoles de salon et puis parce que Gintama ça baboule grave quand même, est un jeu de combat libre en 2 contre 2. Chaque équipe est composée d’un maximum de 3 intervenants : deux combattants pouvant être contrôlés par des joueurs et un soutien d’équipe. En tout et pour tout, jusqu’à 4 joueurs peuvent donc s’affronter dans des arènes destructibles et inspirées de lieux charismatiques du magazine. Ainsi, on pourra se latter au Sanctuaire, se tabasser à Alabasta, se fritter à Yoshiwara, envoyer ses adversaires en orbite sur Namek, et j’en passe (mais pas beaucoup, malheureusement !) en choisissant son ou ses combattants parmi un bon nombre de séries. Vous l’aurez deviné, on est dans la phase name dropping du test : Mr Koro (Assassination Classroom), Tsunayoshi & Reborn (Reborn), Gintoki Sakata (Gintama), Jonathan et Joseph Joestar (Jojo’s Bizarre Adventure), Seiya (Saint Seiya), Toriko et Zebra (Toriko), Arale (Dr Slump), Son Goku, Vegeta et Freezer (Dragon Ball Z), Naruto, Sasuke et Madara (Naruto Shippuden), Gon Freecs et Kirua Zoldik (Hunter X Hunter), Ichigo Kurosaki et Sosuke Aizen (Bleach), Oga & Baby Beel (Beelzebub), Kenshiro et Raoh (Hokuto no Ken), Bo-bobo (Bobobo-bo bo-bobo), Medaka (Medaka Box), Yusuke, Toguro Junior et Hiei (Yuyu Hakusho), Kenshin Himura et Makoto Shishio (Kenshin le Vagabond), Luffy, Ace, Akainu et Boa Hancock (One Piece) ne sont que les personnages les plus connus que vous pourrez contrôler, puisque certains autres présents dans le jeu n’auront pas franchi nos frontières en format papier.

Le jeu propose aussi une encyclopédie. Ici, le fameux caca rose et la fille qui lui est attachée.

En dehors des personnages jouables, des personnages exclusivement intégrés au soutien sont aussi de la partie, histoire de compléter les séries cultes du magazine déjà présentes dans le jeu comme Rukia Kuchiki de Bleach, Kagura & Sadaharu de Gintama ou Hisoka de Hunter X Hunter, ou d’en introduire de nouvelles. Ainsi, le club au complet du SKET pourra vous prêter main forte, à moins que le mystère qui entoure les origines d’Allen de D-Gray Man vous attire plus. Chacun des personnages a son utilité et son propre style qu’il faudra dompter pour remporter la victoire. Même si certains peuvent être contestables en tant que combattants à cause de la nature de leur histoire, tous finissent par s’en sortir plutôt bien dans le rôle de cogneur.

Moero ore no nanika !

Par moments, l’écran est surchargé par les attaques. Medaka ne s’en relèvera pas.

Mais voilà, pour remporter la victoire, encore faudrait-il que le système de combat tienne la route. Or, la mission n’est qu’à 70% réussie puisque le jeu oublie complètement un pan d’une baston : la défense. Certes, il y a bien un bouton pour bloquer qui, combiné avec une direction, sert à esquiver, mais absolument rien pour contrer, briser des combos ou autres techniques de défenses. Ce qui fait que lorsqu’on se prend un coup, on devient un punching ball, même au sol sans pouvoir faire quoi que ce soit si ce n’est pleurer, impuissant, devant sa jauge de vie qui diminue. Heureusement que se retrouver KO n’est pas forcément synonyme de défaite ! Gintama, voyez-vous, se joue au nombre de KOs en fonction du nombre de personnages maximum de l’équipe qui en possède le moins. Il faudra alors effectuer 2 ou 3 KOs pour prétendre à la victoire incontestée. Comme indiqué plus haut, chaque perso a ses spécificités. Vitesse, technique, maniement, chacun s’aborde différemment. Certains seront très accessibles comme Luffy ou Son Goku, tandis que d’autres se montreront plus délicats comme Ichigo ou Bo-bobo. Mais tous auront la capacité d’exploiter une barre d’énergie ou de passer en mode Burst si la jauge d’équipe penche en votre faveur. Le système, bien qu’intéressant est parfois peu synchrone avec l’action et agit avec un certain temps de retard, c’est bien dommage.

Certains personnages pourront se transformer.

Une fois le Burst activé, vos personnages peuvent lancer individuellement leur attaque ultime. Il est bien dommage là encore qu’on n’ait pas droit à des attaques ultimes en groupe. Techniquement, le jeu est loin d’être au niveau d’une PS4. C’est tout juste si on a une version PS3 légèrement reliftée. La caméra reste problématique par endroits, et combattre dans certaines arènes, comme Namek, en fera criser plus d’un. L’animation des personnages est plutôt pas mal, même si les fans du moindre détail seront attristés de ne voir des capes et des cheveux voleter sous le vent. Mais ils se consoleront sur le online qui ne souffre pas de soucis de fluidité. On pourrait aussi regretter un mode histoire lourd et répétitif qui aurait mérité plus de variété et un maniement moins énervant. Les musiques sont réussies, même si on aurait préféré avoir droit aux titres originaux des version animées des mangas présents, plutôt que des morceaux inspirés de ces titres. L’ambiance visuelle est un peu discutable, même si compréhensible. Pour des raison d’harmonisation, les créateurs de ces personnages ayant un style différent, certains ne seront pas tout à fait identiques à ce que vous connaîtrez. Naruto fait plus “normal” par exemple.

Le mode histoire propose des objectifs secondaires peu transcendants

D’autres personnages, plus réalistes, n’ont quasiment pas été retouchés. Mais l’ensemble est cohérent et offre un rendu pas si mal que ça. On pourrait, certes, regretter l’absence de nombreux personnages qui se seraient bien prêtés au jeu, comme Kurama, Hibari ou Natsu Dragnir, mais nous ne pleurerons pas pour ça. Non seulement parce qu’il y a fort à parier qu’une suite verra le jour avec bien plus de prétendants, mais en plus, parce que Natsu n’est pas un personnage du Jump. Durant les combats, l’ambiance dégage un charisme assez impressionnant. Voir Luffy envoyer un Jet Gatling sur Kirua accompagné de Goku en soutien pour un Kamehameha Téléporté pendant que Bo-bobo se fait tirer les poils du nez par Gintoki en scooter juste avant d’envoyer un Kamehameha réussi sur le combattant poilu sous les commentaires hilarants et ahuris de Shinpachi, ça n’a pas de prix…

Bilan

On a aimé :
  • Joli roster de personnages
  • Ambiance de dingue
  • Accessible
On n’a pas aimé :
  • Absence de défense
  • Technique pas au niveau d’une PS4
  • Un mode histoire vraiment lourd
  • On veut toujours plus de combattants !
Dondakeeeeeeeee !

Attendu comme le messie des fans de mangas, J-Star Victory VS+ n’est qu’une demi réussite. Car si l’ambiance du jeu enverra du lourd, l’aspect technique et gameplay, péche par son manque d’ambition et de complétion. Surtout l’aspect gameplay d’ailleurs qui souffre de l’absence d’un système de défense solide, finissant par rendre les combats systématiques et plus ou moins automatiques. Et sans les rebondissements dans les combats si chers aux histoires du Shonen Jump, ce n’est plus tout à fait du Jump...

Accueil > Tests > Tests « Le Plus…

J-Star Victory VS+

PEGI 12 Langage osé Violence

Genre : Combat

Editeur : Bandai Namco

Développeur : Spike Chunsoft

Date de sortie : 26/06/2015

Prévu sur :

Playstation 4, Playstation 3, PlayStation Vita

11 reactions

bomi9175

09 jui 2015 @ 15:00

Collabo , Vendu , Traitre !!!!

bomi9175

09 jui 2015 @ 15:01

Collabo, Vendu , Traitre !!!!

texazranger

09 jui 2015 @ 16:21

heu, collabo ?:-O , tu y vas un peu fort bomi9175, non ?

aloulou

09 jui 2015 @ 16:53

faire un teste d ’un jeu qui sortira jamais sur xbox :o)

Stéphan

09 jui 2015 @ 17:31

bomi9175, j’espère qu’il y a une suite à ton message doublon et qu’il ne se limite pas à un lol ou un smiley. Parce que moi je peux t’en proposer une sous forme de sanction. Nous ne tolérons pas ces gueguerres stupides de constructeurs et nous aimons les jeux vidéos peu importe où ils se trouvent. Même si nous sommes un site dédié aux consoles Xbox.

Aloulou, nous faisons de temps en temps des tests et des news sur des jeux exclusifs qui ne sortent pas chez Microsoft (androïd, PC, WiiU, Playstation, etc). On appelle ça la rubrique Le Plus. Certes, c’est moins clair depuis la V4, car il n’y a plus de section vraiment dédiée qui regroupe tout cela, mais ces articles se différencient par leur couleur bleue sur l’accueil (au lieu de vert) lorsque tu survoles les liens. Tu peux cependant dans la rubrique tests, trier pour avoir juste les tests Le Plus. Il n’est pas possible de faire cela avec les news, par contre à moins d’avoir le mot clé spécial pour y accéder.

avatar

deadlyegoalan

09 jui 2015 @ 18:00

Ca me donne presque envie de prendre une ps4 juste pour gintoki et joseph joestar

bomi9175

09 jui 2015 @ 18:07

Stephan : vous êtes sérieux ? Sanction pour ça ? Je suis un fidèle lecteur depuis de nombreuses années et parfois un fidèle défenseur d’Xboxygen . Je suis étonné par ce commentaire , peut être que vous ne connaissez pas vos membres ... Bref , j’attends de connaître votre sanction . Si c est un ban , j’espère qu’il ne sera pas temporaire . Cordialement

Mr Moot

Rédaction

09 jui 2015 @ 18:52

C’est vraiment pas le genre de bomi, c’est d’ailleurs sympa de lui laisser droit de réponse.

Quand j’ai vu le titre je me suis demandé s’il sortait sur notre chère boiboite. Je trouve ça cool de votre part.

avatar

deadlyegoalan

09 jui 2015 @ 19:25

merde que vista pas psp dommage... si y a hare, guu et gokudo yukott kikanski je le prendrais vista

aloulou

10 jui 2015 @ 02:30

c just quand j ai vu le teste dans l accueil j ai cru qu’il sortai sur la x1 :’-( sinon excellent teste je le prendrai ptt sur ma ps4 B-)

12