Test - One Piece Pirate Warriors 2

«Zewahahahahahahaha !» , - 0 réaction(s)

Les jeux japonnais sont à la peines sur cette génération de consoles mais il faut avouer que les jeux issus des mangas ont peu déçus en proposant un système de gameplay immersif. One Piece Pirate Warriors 2 arrive un an après le premier épisode, l’occasion de voir si les principaux défauts de ce dernier ont été corrigés. Et contrairement à ce que certains pourraient croire, One Piece Pirate Warriors 2 n’est pas du tout un jeu pour enfant !

Nami CHWAAAAAAAAN !

Zoro dans toute sa splendeur.

Comme pour son prédécesseur, One Piece Pirate Warriors 2 est un Beat Them All développé par Omega force à qui l’on doit la série Dynasty Warriors. Ce qui signifie un moteur similaire, mais qui avait été modifié pour coller à la licence pour un résultat correct, mais relativement bâclé en termes de couverture avec ses nombreux arcs manquants. Un an après, le second opus (et probablement pas le dernier) ne rectifiera pas le tir, puisque c’est à une histoire parallèle, prétexte pour rassembler tout le beau monde du 1, et bien d’autres, afin d’assurer un parfait fan service. C’est ainsi qu’on pourra contrôler un peu plus d’une trentaine de personnages parmi les plus marquants, mais aussi adopter des personnages bonus en guise de partenaire uniquement (mais nous y reviendrons). Malgré ce casting plutôt alléchant, on a toujours un gros manque de personnages tels que l’ensemble des Supernovae autres que Luffy, Zorro l’intriguant Law qui fera une apparition timide, mais remarquée. On peut compter aussi l’absence de Kuro, Jango, les Prélats (Ener est là par contre), la majorité des Mr et Miss de Baroque Works, et bien d’autres individus cinglés. Si on est sur une base de Dynasty Warriors, le gameplay est lui plus dynamique, et a encore eu droit à une grosse refonte afin de permettre pas mal de folies dans les bastons. Ainsi, les combattants en plus d’évoluer, de gagner des coups, des poches de pièces à équiper (déjà présent dans le premier opus), seront répartis en catégories Attaquants et Technique.

On voulait absolument Ener, il le regrettera.

Si la première catégorie n’a pas besoin d’explications, vu que ce sont les gros bourrins (Luffy, Sanji, Zorro, Garp, Ace, etc), la seconde est bien plus subtile à utiliser, car généralement moins forte en termes d’attaques physiques (sauf quelques exceptions, genre Kuzan, ex Aokiji). Ces personnages techniques ont donc, grâce à leurs pouvoirs ou capacités, des possibilités dévastatrices s’ils sont maîtrisés, surpassant même les personnages d’attaque. Prenons exemple sur Perona, qui a les pouvoirs du fruit de l’ectoplasme. Grâce aux fantômes qu’elle invoque, elle permet de rendre les ennemis déprimés. Tous les dépressifs qui se retrouveront ainsi à genoux (plus Perona a un niveau élevé, plus cela sera efficace du premier coup sur des ennemis puissants), pourront être enlevés par des fantômes, grâce à la touche R2 qui sert de touche personnelle. Les ennemis classiques périront instantanément, tandis que les plus coriaces prendront de sacrés dégâts. Et cela va de même pour tous les personnages techniques, chacun ayant sa subtilité que je vous laisse découvrir par vous-même et qui vous obligera à adopter des stratégies différentes selon les personnages joués.

Bilan

On a aimé :
  • Pas mal de personnages
  • Les personnages qui se jouent de manière différente
  • La refonte du gameplay qui apporte dynamisme et fidélité à la série
On n’a pas aimé :
  • Manque encore plein de personnages principaux jouables
  • Les musiques auraient pu être plus originales
  • La suppression des cinématiques interactives
  • Le online toujours aussi instable
Gomu Gomu no Elephant Gun !

One Piece Pirate Warriors 2 se trouve être un titre supérieur à son prédécesseur en termes de gameplay, mais inférieur en termes d’histoire, cette dernière étant plus du fan service pour justifier la castagne qu’une vraie aventure travaillée. Pourtant, Eiichiro Oda est du genre à suivre de prêt et à participer à l’écriture de ce genre de projets. On ne peut donc qu’être déçu de ce côté là. Mais passé la déception, on prend du plaisir à jouer avec ces personnages tous aussi barjos et différents les uns des autres pour un défouloir qui vaut bien son investissement si vous êtes fan de l’équipage de Mugiwara, de la Marine, ou encore des Pirates les plus terribles de Grandline, même s’ils ne sont pas tous à bord. Probablement dans une prochaine aventure...

Accueil > Tests > Tests « Le Plus…

One Piece Pirate Warriors 2

One Piece Pirate Warriors 2
PEGI 12 Violence

Genre : Action/Beat them up

Editeur : Namco-Bandai

Développeur : Omega Force

Date de sortie : 31/08/13

Prévu sur :

Playstation 3