Test - LEGO City Undercover

«LEGO City vous souhaite la bienvenue» , - 1 réaction(s)

Alors que TT Games nous a habitués à la parodie de films version LEGO, voici que les développeurs se lancent dans la création originale avec LEGO City Undercover. Ce véritable GTA-Like en petite briques, sorti en exclusivité sur Wii U, saura-t-il faire chavirer le cœur des fans et des néophytes ?

Chase McCain is back !

Vous êtes Chase McCain, un super flic au teint jaune qui jouit d’un passé tumultueux. Vous avez été à priori banni de LEGO City à la suite de l’arrestation du plus grand criminel que cette ville ait jamais connu : Rex Fury ! Une cicatrice, un œil de verre, l’air bougon, des tatouages de baroudeur et une grosse moustache... pas de doute il est méchant ! Pourquoi avez-vous été banni ? Vous avez balancé le nom du témoin principal... mais sans le vouloir hein ! Bon, quoi qu’il en soit, vous voici de retour après 2 ans d’exil, et vos collègues semblent heureux de vous retrouver ! Quant au commissaire Dunby... et bien, disons qu’il admet malgré lui votre retour, et ne manquera pas de vous mettre la pression.

Rex Fury s’est évadé, votre objectif est donc de le boucler à nouveau. Pour ce faire, vous allez devoir user de vos talents d’acteur en avançant sous couverture (enfin pas à proprement parler sinon on n’y voit rien...). Et au passage, vous tomberez nez à nez avec Natalia Kowalsky... Ah, la belle Natalia, la briquette de votre cœur ! Seulement souvenez-vous... c’était elle le témoin principal !

Et comment dire, elle vous en veut un chouilla de l’avoir balancée par inadvertance...

L
L'humour potache toujours présent.

De plus, son père est aux mains de Chan, qui n’est autre que le mafieux pour qui vous « travaillez » sous couverture ! Ça se complique, hein ?

Bref il n’y a pas que les criminels derrière qui vous allez courir !

Vous êtes en état d’arrestation !

Vous voici donc lancé dans la plus grande aventure jamais conçue pour un jeu LEGO !

Entendons-nous bien, TT Games n’a jamais été avare en termes de durée de vie des précédents opus, mais là, ça dépasse tout. Si les semi-open world de LEGO Batman 2 et LEGO Seigneur des Anneaux étaient déjà fort appréciables, on parcourt ici une véritable map d’open-world (l’histoire ne se déroule pas à travers des niveaux mais bel et bien dans la map) qui n’a rien à envier à celles des jeux de Rockstar. Basé sur une architecture de ville à l’américaine, le jeu offre des environnements variés : port, quartier chinois, centre d’affaires, hyper-centre culturel, banlieues, mines, campagne, etc... difficile de se lasser !

Hannn ! Une fête foraine au loin ! Vite !
Hannn ! Une fête foraine au loin ! Vite !

Ce sont pas moins de 15 grandes missions qui vous attendent, plus barrées les unes que les autres. Appréhender des clowns braqueurs de banque, collaborer avec Stusky et Clutch (ça me rappelle quelques chose tiens... ), récupérer les cochons du vieux fermier ahuri... Autant de diversité et de rebondissements qui prouvent que porter l’insigne n’est pas de tout repos. Enfin si, du repos vous en trouverez pendant les phases de chargements qui vous laisseront le temps d’une petite sieste et d’un bon petit café.

Pour vous épauler dans vos aventures, vous allez compter sur Ellie Philips, brunette qui s’occupe de toute la partie high-tech, et de Frank Sherry, abruti qui est maladroit mais attachant et... c’est déjà bien. Afin d’améliorer vos performances, Ellie vous remet une espèce de pad, qui ressemble étrangement au gamepad (tiens, tiens, tiens... ). Ce dernier vous sert de carte, de scanner vidéo pour trouver certaines briques, de scanner audio pour repérer de vilains méchants, pour prendre des photos (que vous pouvez ranger dans un album et partager sur le Miiverse par la suite). Lorsque vos coéquipiers vous appellent, c’est aussi sur le gamepad qu’ils apparaissent.

Bilan

On a aimé :
  • La création originale
  • Les costumes
  • L’utilisation fun du gamepad
  • Enfin un réel open-world !
  • L’humour LEGO toujours aussi tordant
On n’a pas aimé :
  • Les temps de chargements trop longs
  • L’absence de coopération
The LEGO dream !

Le défi n’était pas si évident a relever et pourtant c’est un quasi sans faute pour TT Games, Warner et LEGO. Après nous avoir amadoués avec les parodies de grosses licences, ils tapent dans le mille avec cette création originale qu’est LEGO City Undercover. Bourré de références, burlesque, un scénario au poil, des nouveautés dans le gameplay et des heures de jeu sont au rendez-vous. Tout le monde y trouvera son compte, petits et grands. Si les temps de chargement trop longs et l’absence de mode coopération noircissent légèrement le tableau, LEGO City Undercover reste un très bon jeu à qui il faut absolument faire une place en tant que détenteur de Wii U !

Accueil > Tests > Tests « Le Plus…

LEGO City Undercover

LEGO City Undercover
PEGI 0

Genre : GTA-Like

Éditeur : Warner

Développeur : Telltale

Date de sortie : 05/04/2017

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, Steam, Wii U

1 reactions

jess21fr

25 jui 2018 @ 15:43

« LEGO City Undercover reste un très bon jeu à qui il faut absolument faire une place en tant que détenteur de Wii U » « L’utilisation fun du gamepad » « Ellie vous remet une espèce de pad, qui ressemble étrangement au gamepad (tiens, tiens, tiens... ). Ce dernier vous sert de carte, de scanner vidéo pour trouver certaines briques, de scanner audio pour repérer de vilains méchants, pour prendre des photos (que vous pouvez ranger dans un album et partager sur le Miiverse par la suite). Lorsque vos coéquipiers vous appellent, c’est aussi sur le gamepad qu’ils apparaissent. »

...et sinon sur Xbox One, ça se passe comment ??