Test - Metal Wolf Chaos XD

«Mech America Great Again» , - 0 réaction(s)

Voilà maintenant quelques années qu’il est devenu difficile de passer à côté des géniales prestations de Mahria Zook, qui incarne Nina Struthers dans les conférences déjantées de Devolver Digital. Alors, quand au mois de juin 2018 nous apprenons dans l’hilarité générale qu’un remaster de Metal Wolf Chaos est en préparation, c’est l’explosion de joie. Sorti uniquement au Japon en 2004 sur la première Xbox et réalisé par From Software, l’équipe derrière la série Armored Core, le jeu vous propose en toute modestie d’incarner le président américain à bord de son mécha, dans sa quête pour rétablir la justice et sauver le pays.

Comment résister à un tel pitch ?

Mr Presideeeeeent

Quelques missiles et c
Quelques missiles et c'est plié

Les États-unis sont en pleine crise : l’armée a pris le contrôle des institutions, véritable coup d’état poussé par le vice président Richard Hawk. Le dernier espoir de l’Amérique ? Michael Wilson et son mécha présidentiel : Metal Wolf. Véritable satire de la politique américaine, Metal Wolf assume totalement son côté série B : un scénario “con-con” porté par un doublage absolument médiocre, le tout apposé sur un gameplay qui frise constamment avec le grotesque.

Ah oui, il y a aussi des grobateaux
Ah oui, il y a aussi des grobateaux

Le jeu se compose d’une quinzaine de missions toutes basées sur la même boucle : détruire les objectifs marqués sur la carte (tour radio, caserne, bunker, et c’est à peu près tout), en balayant sur votre passage le menu fretin qui n’est là que pour justifier les 5 modèles de lance-roquettes différents dans votre inventaire. Avant chaque mission, vous aurez la possibilité de choisir votre armement : armes de poing, fusils d’assaut, lance-missiles, railguns etc. Pour débloquer de nouvelles armes, deux possibilités s’offrent à vous : soit les récupérer pendant les missions en réalisant divers objectifs, soit en investissant dans la recherche sur un type d’arme grâce à l’argent obtenu dans les niveaux précédents. Une mécanique bancale, puisque vous ne disposez d’aucun moyen de savoir à l’avance quelles armes seront efficaces. Ainsi, après avoir essuyé la frustration de plusieurs échecs sur une mission, vous comprendrez qu’il est nécessaire d’investir dans un autre type d’arme, impliquant d’aller “farmer” les anciennes missions afin de récupérer de l’argent. Si le farm peut fonctionner efficacement dans certains jeux, ici l’ensemble est juste pénible, dans la mesure où le bon investissement vous permettra de rouler sur le jeu, tandis qu’un mauvais choix vous forcera à farmer bêtement des missions déjà ennuyantes la première fois.

Metal Wolf Chaos n’est pas un jeu particulièrement difficile, mais il peut s’avérer éprouvant dès lors que, après avoir passé 20 minutes à tirer bêtement des missiles sans le moindre danger, votre robot glisse d’un pont et meurt brutalement, vous obligeant à recommencer la mission dans son intégralité. Soldats, tanks, hélicoptères : voilà à peu près les seules choses que vous aurez à détruire en boucle pendant la dizaine d’heures que propose l’aventure.

Les dialogues de la presse renforcent l
Les dialogues de la presse renforcent l'aspect satirique

Lassant au possible, méchamment daté dans ses graphismes et son gameplay, Metal Wolf Chaos est surtout un jeu qui se voulait légèrement subversif en 2004, mais qui n’a plus rien pour lui en 2019. Si les dialogues vous décrocheront peut-être un ou deux sourires sur l’ensemble de l’aventure avec quelques répliques piquantes, l’humour reste globalement assez gênant. Dommage, car une satire du patriotisme américain à grand coup de robots géants aurait pu faire mouche si seulement il y avait eu quelqu’un à l’écriture.

Les Mechs ils sont tous nuls (ah ouais)

Des sous-titres de qualite
Des sous-titres de qualite

Sur le plan technique, cette nouvelle version de Metal Wolf Chaos est également au raz des pâquerettes ; si on peut facilement pardonner les graphismes inchangés de 2004, difficile d’admettre qu’un remaster au prix fort performe moins bien que certains jeux du programme de rétrocompatibilité de la première Xbox. Le jeu tourne toujours avec un framerate proche de 30 images seconde quand les roquettes ne sont pas trop nombreuses à l’écran, et le reste est autant à revoir : le mixage audio est atroce, les sous-titres sont en roue libre avec de nombreux passages buggés, et enfin les menus en français sont partiellement en espagnol (et ce plus de 2 mois après la sortie du jeu). Il ne reste alors pour justifier les 30€ qu’un leaderboard en ligne (seule replay value du titre : essayer d’obtenir le meilleur score dans chaque mission afin de débloquer des armes spéciales et des skins), et bien sûr l’ajout de succès pour les acharnés.

Mais alors qu’est-ce qui peut bien justifier la sortie d’un tel titre en 2019 ? La réponse se trouve peut-être dans la fiche produit officielle du jeu :

“Extrêmement difficile à se procurer hors du Japon, ses fans ont rêvé devant quelques rares vidéos et captures d’écran”

Vous devrez choisir soigneusement votre équipement
Vous devrez choisir soigneusement votre équipement

Un statut “culte” (avec de gros guillemets) obtenu au fil des années d’abord grâce aux collectionneurs, puis bien sûr à Youtube, le doublage façon série B se prêtant bien au format “Let’s Play rigolo” qui cartonne sur les plateformes vidéo. Malheureusement, c’est avec amertume que les fans de jeux de robots et/ou du studio From Software découvriront un jeu cassé, gênant et profondément ennuyant, là où on attendait un défouloir jouissif et délirant.

Bilan

On a aimé :
  • Une sortie mondiale 15 ans après
  • Un scénario débile
  • Des grorobots avec des groroquettes
On n’a pas aimé :
  • La technique globalement honteuse
  • Un gameplay plus ennuyant que jouissif
  • Un mauvais jeu en 2004 reste un mauvais jeu en 2019
Une légende s’effondre

Metal Wolf Chaos XD est un jeu à la frontière du “so bad it’s good” : un concept sexy au possible qui sombre rapidement dans la médiocrité pour ne jamais vraiment en sortir. Le titre dont la fin aura au moins le mérite de me satisfaire deux fois : une fois pour ma curiosité, et une seconde fois parce que je sais que la souffrance s’arrête là.

Accueil > Tests

Metal Wolf Chaos XD

Metal Wolf Chaos XD
PEGI 16 Violence

Genre : Action

Éditeur : Devolver Digital

Développeur : FromSoftware/General Arcade

Date de sortie : 06/08/2019

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows