Test de Geeko, le meuble gaming

«» , - 0 réaction(s)

Difficile de mener une carrière de gamer sans envisager la meilleure configuration pour son espace de jeu. Au-delà des banales configurations de son ou de vidéo dont tout le monde vous parlera (“Cette télé est géniale, elle affiche des pixels ronds”, toute ressemblance avec 2 membres de la rédac’ d’Xboxygen est purement fortuite), l’environnement dans lequel vous prévoyez de jouer est peut-être tout aussi important pour débloquer des succès : canapé, éclairage, ... Mais c’est de meuble TV que nous allons vous parler aujourd’hui.

Nous avions déjà parlé de Geeko il y a quelque temps pour relayer le projet Ulule qui avait été lancé ; maintenant que nous avons pu mettre la main sur l’objet, c’est un test en bonne et due forme que nous vous proposons.

Les conditions de test

Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de monter nous-mêmes le meuble, celui-ci faisant partie d’un batch de prototypes quasi définitifs utilisés entre autres pour tester la facilité de montage. La conséquence directe, c’est que nous avons pu rencontrer un jeu très mineur entre certains éléments et que, même si nous les mentionnerons par souci d’exhaustivité dans cet article, il y a fort à parier qu’ils seront corrigés avant la sortie finale du meuble en février. Sachez toutefois qu’une visseuse électrique est nécessaire pour monter le meuble. Test réalisé sur la version du meuble intemporel mini.

Le concept

Il y a près d’un an, une équipe de cerveaux a formulé une idée basée sur le constat du vide en matière de meubles adaptés à une installation console. Après avoir questionné la communauté, ils ont mis en branle leurs méninges, recruté les neurones qui leur manquaient (architecte d’intérieur, designer de meubles avec de l’expérience dans les câbles) et sont sur le point d’accoucher de la version finale de leur premier produit : Geeko. L’idée ? Produire un meuble pratique pour son installation console. Pensés et désignés en France, construits en Pologne (l’autre pays du bois — 6e producteur de meubles dans le monde et le 4e exportateur) à partir de composants d’origines européennes (Allemagne et France notamment), la volonté est de proposer un meuble gaming à un prix raisonnable. Variant de 490 à 625 € selon le modèle et la taille choisis, ils placent le meuble dans le haut du milieu de gamme.

Les matériaux

Côté matériaux, la structure solide est faite de bois mélaminé, un type de bois ultra répandu dans la grande distribution de meubles. En résultent des planches plus rigides, plus légères et plus résistantes (taches, humidité, rayures, stylo, ...) que le bois brut et un aspect lisse qui permet un nettoyage facile. C’est ce même type de planches qui s’effritent en petits copeaux quand vous retirez la vis du bois après l’y avoir enfoncée. Ça n’a certes pas le cachet du bois massif, mais l’intérêt n’est pas d’avoir un meuble fait main à prix premium. Il est toujours utile de mentionner que ce procédé dégage néanmoins de faibles quantités des composés organiques volatils, donc pensez à bien aérer la pièce les jours suivants l’installation. Soulignons toutefois que de ce côté, Geeko est logé à la même enseigne que les productions d’Ikea, Conforama et Cie. Les panneaux sont validés par des certifications qui promeuvent la gestion durable des forêts comme le FSC ou le PEFC (qui est cependant sujet à polémiques quant aux méthodes d’attribution). La partie métallique est quant à elle produite en Allemagne par une entreprise dont la chaîne de production est certifiée respectueuse de l’environnement.

Ça commence donc plutôt bien, même si on aurait encore plus apprécié avoir du made in France !

Les modèles

Différents types de Geeko sont disponibles : Meuble TV jeu vidéo industriel 150 cm à 625€ Meuble TV jeu vidéo intemporel 150 cm à 590€ Meuble TV jeu vidéo industriel mini 100 cm à 525€ Meuble TV jeu vidéo intemporel mini 100 cm à 490€

Le meuble intemporel, celui que nous avons testé, est composé principalement de bois, avec des plaques de métal à l’arrière pour faciliter l’aération. Sa dominante blanche facilite son intégration dans une décoration de tous les jours, un salon ou une salle à manger par exemple. La déclinaison industriel divisera peut-être plus vos amis. Composé majoritairement de plaques de métal visibles (renforcées par des arêtes de bois), sa couleur noire trouvera peut-être moins facilement sa place dans les pièces à vivre, mais se fondra parfaitement dans un décor de pièce TV. Le métal permettra par ailleurs une meilleure aération que le pendant intemporel.

La partie frontale

Le meuble est composé d’une grande plaque de mélaminé effet bois naturel sur le dessus afin d’y poser la TV. On y trouve une trappe munie de poils pour faire passer les câbles tout en bloquant la poussière. Celle-ci est étonnamment avancée (toutes proportions gardées), obligeant à décaler un peu la TV sur l’avant du meuble.

Sous ce plateau de 98 cm sur 55, une encoche de la largeur du meuble permet de poser différents éléments qui seront toujours à l’air libre (un peu moins de 16 cm de haut, près de 29 cm de profondeur). Pratique pour les appareils à capteur infrarouge comme les box TV. Cet étage n’étant pas très profond, il faudra se limiter à des objets aux dimensions réduites (pas de consoles récentes, donc).

Le compartiment qui se trouve en-dessous, fermé par une trappe, bénéficie peu ou prou de la même hauteur, mais d’une profondeur plus intéressante pour ce qui est d’y mettre des consoles (à peu près 44 cm). On apprécie l’ouverture amortie de celle-ci (vous savez ce mécanisme qui vous donne envie de faire “pschiouuu”), tout comme pour les tiroirs.

Enfin, le dernier étage est le plus grand tiroir du meuble ; il se compose d’un espace pleines largeur et profondeur de 15 cm de haut subdivisible en 3 compartiments grâce à des planches amovibles qui est lui-même surplombé par un autre tiroir de 8 cm de haut, idéal pour les manettes, dans lequel vous pourrez mettre le tapis grippant fourni avec le meuble pour tenir vos objets bien calés.

La partie basse sera parfaite pour accueillir des boîtes de jeux ou de Blu-Ray en grande quantité, ou des volumes plus conséquents comme des jeux de société. Un léger bémol toutefois : si vous n’êtes pas passé au Blu-Ray ni aux dernières générations de consoles, vous ne pourrez pas faire cohabiter 2 lignes de boîtiers format DVD dans le même caisson.

La partie dorsale

Le dos de la bête est peut-être la partie qui donne le plus au meuble son orientation gaming. En effet, on y trouve 2 fines planches qui coulissent jusqu’à se superposer si besoin. On trouve sous cet angle les différents trous qui permettent de communiquer avec les étages du front du meuble ainsi que des goulottes en métal pour faire passer les câbles et poser les multiprises. Pour appréhender au mieux les possibilités qu’elle offrait, en combinant les différents clips pour les câbles et les éventuels autocollants (pour les fixer sur une paroi) qui sont livrés avec le meuble, il m’aura fallu une bonne heure à faire et défaire avant de trouver la configuration idéale. Le résultat est assez jouissif. C’est aussi ce pan de meuble qui facilite l’aération naturelle de la structure. Celle-ci a d’ailleurs été testée par l’équipe de Geeko avec des sondes thermiques pour s’assurer que les consoles chauffaient moins que dans un meuble lambda.

Une commode-TV design

La première impression qui se dégage du meuble, c’est probablement son aspect massif. Il dégage une sensation de solidité, lissée par l’encoche du haut qui participe à donner un peu de relief au design contemporain et sobre du meuble. La hauteur joue aussi pour beaucoup ; entre la commode et le meuble TV, difficile de dire à l’heure actuelle si cette configuration de TV à hauteur de tête lorsqu’on est assis en face satisfera tout le monde, car, avec ses 70 cm, elle dénote vraiment des standards des meubles du genre qui sont plus bas. Celle-ci est due aux nombreux rangements souhaités par les créateurs de Geeko. Je n’ai pour ma part eu aucun problème à jouer plusieurs heures en face assis sur le canapé. Des pieds réglables sous le meuble permettent de le surélever si besoin (notamment si vous avez de la moquette). Dans notre version, il a été nécessaire de sortir un peu ceux du devant pour éviter que le tiroir du bas ne frotte légèrement le sol lorsqu’il est tiré au maximum et qu’il s’affaisse sous son propre poids. Il s’agit typiquement du genre de défauts qui pourraient être corrigés d’ici la sortie du meuble, à prendre avec des pincettes, donc. Il en est de même pour le petit jeu constaté lors de la fermeture totale du grand tiroir.

Lors de l’installation du meuble pour mon espace de jeu, j’ai pris une bonne heure pour réfléchir où faire passer les câbles, où ranger quel périphérique, quelle boîte, etc. Le résultat est plutôt propre et ne décourage pas d’aller farfouiller encore à l’arrière du meuble pour rajouter ou débrancher un élément. C’est probablement plus le poids de la bête qui freinera vos ardeurs, car le meuble ne bénéficie pas de roulettes.

Une fois la structure remplie et les câbles rangés, la température qui se dégage à l’arrière après une session de jeu est évidemment plus élevée qu’avec un meuble complètement ouvert, mais reste acceptable avec la trappe du tiroir à consoles ouverte. La trappe fermée, c’est une tout autre histoire, mais si vous envisagez de lancer une console dans un espace confiné, c’est un souci qu’aucun rangement ne résoudra pour vous. Pour des tests plus précis à ce sujet, vous pouvez vous tourner vers les tests poussés sur le site officiel.

Bilan

On a aimé :
  • Bien pensé
  • La fin des câbles (visibles) !
  • Plein de grands rangements
  • L’esthétique épurée pimentée par l’aspect bois naturel du dessus
  • Fermé mais bien aéré
On n’a pas aimé :
  • La hauteur
  • Pas de petits rangements
Walker Texas Rangement

Geeko est un meuble qui respire la réflexion et grâce auquel les cauchemars des câbles ne seront bientôt qu’un lointain et diffus souvenir. Vous pourrez enfin rassembler tout votre matériel de gaming juste sous votre console sans pour autant avoir à exhiber votre matos. Avec son aspect solide et sa touche design apportée par la couleur bois du plateau, vous trouverez probablement une version qui conviendra à votre espace de jeu sans trop de difficultés, que ce soit dans une pièce à vivre avec le meuble intemporel ou la version indus, plus adaptée à une pièce sombre ou dédiée à la TV. Mais incorporer autant de rangements ne se fait pas sans désagrément : les proportions XL du meuble (principalement sa hauteur) seront à prendre en compte avec mesure avant de passer à la caisse. On regrettera peut-être aussi l’absence d’aérations sur les côtés pour aider les consoles à rester au frais ou le manque de petits espaces, même si c’est un accroc qui sera vite compensé par l’achat de boîtes à incorporer dans les tiroirs. Pour un prix variant de 490 à 625 €, si pour vous comme pour ma copine “size does not matter”, le meuble saura sans aucun doute vous satisfaire. Je vous laisse, j’ai vu un câble dépasser.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1365.jpg?1465864267

Accueil > Tests

Xbox One

Xbox One


Xbox One : Jeux, prix, sortie, toute l’actu !

Date de sortie : 22/11/2013
Date de sortie Xbox One sans Kinect : 09/06/2014
Date de sortie Xbox One S 2To : 2/08/2016
Date de sortie Xbox One S 500Go/1To : 23/08/2016

Venez discuter sur le Forum Xbox One