Test - Life is Strange 2 - Episode 1

«On the road again, again» , - 2 réaction(s)

Life is Strange, succès critique et même succès tout court, est devenu de façon surprenante une franchise. Le préquel a eu bien du mal à (me) convaincre, et après l’apéritif Captain Spirit, on pouvait légitimement se demander à quoi pourrait bien ressembler une suite à un jeu dont la fin semble si définitive. Comment Dontnod va s’en sortir ? Et bien en faisant des choix intelligents…

Fuite en avant dans le calme

Le calme avant la tempête
Le calme avant la tempête

La première chose à faire est d’oublier Max et Chloé, puisque l’histoire qui nous est racontée n’a rien à voir, et c’est dès le départ la meilleure idée de cette « suite ». En effet, on va suivre les aventures de Sean Diaz et de son jeune frère Daniel. Suite à un concours de circonstances malheureux qui se termine par la mort de leur père, les deux frères, de peur d’être considérés comme responsables, décident de prendre la fuite pour aller se réfugier au Mexique.

En chemin, ils feront des rencontres, certaines agréables et d’autres moins, et Sean devra protéger son jeune frère qui n’est pas (encore) conscient de ce qu’il s’est passé. Ce premier épisode est clairement une introduction, avec les inconvénients que cela implique dans un jeu narratif : il faut poser l’univers, les personnages, les enjeux, et cela se fait, parfois, au détriment du rythme. A l’inverse, difficile de ne pas saluer le soin apporté à cette mise en place ! On comprend que les thèmes abordés vont être la morale, la fratrie, l’influence qu’on peut avoir sur un jeune frère. Et cela est parfaitement réussi. Dontnod, à nouveau, démontre son talent pour capter la culture américaine, pour écrire des dialogues qui sonnent vrais, et c’est en un temps record que j’ai oublié Max pour m’attacher à Sean. L’épisode alterne quelques péripéties avec des moments plus calmes, où la tension ne se trouve pas dans l’action, mais dans la façon dont on va réussir à prendre soin de son frangin.

Prendre soin du frangin avant tout
Prendre soin du frangin avant tout

L’ensemble fonctionne à merveille, même si quelques facilités s’invitent à la fête. Le principe du binôme dans lequel on doit protéger l’autre personnage est éculé, mais encore faut-il bien le faire. J’ai moins apprécié un passage grossièrement écrit, ce qui est surprenant de la part de Dontnod, avec les héros confrontés à un raciste supporteur de Trump, bien entendu un « plouc » de l’Amérique profonde… Ou comment faire entrer au forceps une dénonciation en utilisant un stéréotype aussi peu glorieux que le comportement du personnage : ce passage tombe comme un cheveu dans la soupe et m’a sorti du jeu pendant une vingtaine de minutes (ce qui, sur les 3 heures de jeu, ne représente au final pas grand-chose, j’en conviens).

Life is beautiful

Les éclairages sont splendides
Les éclairages sont splendides

Visuellement, il y a un gap avec Life is Strange. Les graphismes sont soignés, bénéficiant de beaux éclairages et d’ambiances travaillées pour un esthétisme général particulièrement réussi. La bande son, à nouveau, est d’un grand niveau, avec des morceaux folks qui semblent trouver avec le jeu leur écrin naturel. Les acteurs sont bons, les détails nombreux… Dontnod arrive à nous faire oublier que nous sommes dans un jeu à l’interactivité limitée. C’est d’ailleurs le regret qu’on peut avoir : l’impact des choix n’est pas flagrant. Espérons que cela sera plus développé avec les épisodes suivants.

La force de cette suite, c’est de réussir à capter l’ambiance de Life is Strange, l’identité de la licence, tout en racontant tout autre chose. Une approche intéressante, et qui nous accroche jusqu’au bout, jusqu’au teasing de l’épisode 2. Quand l’élément fantastique prend forme de façon plus claire, on n’a plus qu’une envie : avoir l’épisode 2 au plus vite.

Bilan

On a aimé :
  • A la fois respectueux et différent du premier
  • Belle réalisation
  • On s’attache de suite aux personnages
  • On a envie d’avoir la suite !
On n’a pas aimé :
  • Quelques facilités d’écriture
  • L’impact des choix peu flagrant
  • On a envie d’avoir la suite !
Une belle introduction en attente de confirmation

On pouvait avoir quelques craintes sur cette suite de Life is Strange, et le grand mérite de ce premier épisode est de les effacer avec une aisance qui force le respect. Certes, il y a quelques lacunes de rythme et peu de péripéties : mais il y a beaucoup de choses à placer, à mettre en place, et cela est parfaitement fait. La promesse est belle, espérons que les intentions introduites dans cet épisode trouveront un écho dans les suivants : on pourrait alors tenir une très belle histoire.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2397.jpg?1539164103

Accueil > Tests

Life Is Strange 2

Life Is Strange 2
PEGI 0

Genre : Aventure/Réflexion

Éditeur : Square-Enix

Développeur : Dontnod

Date de sortie Ep1 : 27/09/2018
Date de sortie Ep2 :
Date de sortie Ep3 :
Date de sortie Ep4 :
Date de sortie Ep5 :

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

2 reactions

avatar

Mr Moot

10 oct 2018 @ 16:57

Merci pour ton test Rone ! J’ai beaucoup aimé le premier, que j’avais fait avec mon ex-femme, la chanson du thème était d’ailleurs présente au mariage :'-) Ça m’a donné envie, j’aime beaucoup ce studio, je le prendrais sûrement quand tout sera sorti. Ou pas.

Rone

Rédaction

10 oct 2018 @ 17:37

Par contre ne le fait pas avec ta nouvelle femme. Il ne faudrait pas que cette licence te porte malheur !