Test - Bud Spencer & Terence Hill : Slaps and Beans sur Xbox One

«La baffe pour les nuls...» , - 1 réaction(s)

Duo culte des années 70/80, Bud Spencer et Terence Hill sont de retour sur nos écrans mais cette fois dans une aventure vidéoludique qui désire rendre hommage aux nombreux films des donneurs de baffes les plus cool du cinéma. Financé sur kickstarter par une horde de fans en 2016 (année de la mort de Bud Spencer), “Slaps and Beans” parvient-il à aller au-delà du clin d’oeil complice pour fanboy ? Y’a intérêt sinon attention, on va s’fâcher !

Quand faut y aller… Faut y aller !

Une bonne mousse pour récupérer de la vie !
Une bonne mousse pour récupérer de la vie !

Dès l’écran titre du jeu on essaye de nous mettre bien. On est sur la plage de “Salut l’ami, adieu le trésor” et la musique de Oliver Onions résonne avec bonheur dans nos oreilles. Une fois enfoncé le bouton A nous arrivons dans le menu qui nous propose bien sûr de débuter l’aventure seul ou à deux mais aussi de visiter le Jukebox, nous permettant ainsi d’écouter à loisir la sympathique B.O du jeu qui reprend de véritables morceaux tirés des films de nos deux amis. Ça ne sert pas à grand chose mais écouter tranquillement “Movin’ Cruisin’” de The Fantastic Oceans avant de baffer du vilain ça fait son petit effet… Se présentant comme un beat them all 16 bits, “Slaps and Beans” est plutôt joli dans son genre. C’est coloré, bien animé et on arrive même à reconnaître parmi les sprites les ennemis récurrents des longs métrages mettant en scène les deux interprètes de “Cul et Chemise”. D’ailleurs on peut saluer le travail de la Team Trinity sur les détails, car ça fourmille dans tous les coins, ce qui nous motive vraiment à avancer d’un niveau à l’autre pour découvrir ce qui nous attend dans cette courte aventure qui nous fera voyager du far west de “Trinita” aux ruelles de “Deux super-flics”, en passant par les plages du film “Salut l’ami, adieu le trésor”. En ce qui concerne la partie sonore, la aussi tout est fait pour coller au mieux aux différentes oeuvres représentées. On a déjà évoqué les musiques mais il faut souligner la qualité des bruitages… le son d’une baffe donnée par Bud Spencer ça se respecte et chez Trinity Games on l’a bien compris.

Des baffes, des baffes… et encore des baffes !

Slaps and Beans soigne ses références
Slaps and Beans soigne ses références

Manette en main, c’est dans l’arcade pure et dure que le jeu nous emmène et c’est sûrement ce qui convenait le mieux pour retranscrire la folie des bastons des longs métrages. On s’amuse rapidement à enchaîner les ennemis. Chacun des deux personnages possède ses propres mouvements et il est amusant de voir les deux acteurs cultes distribuer les gnons au travers de leurs avatars fidèlement animés. Malheureusement, avec ses deux boutons d’attaque et sa touche de contre le jeu montre vite ses limites. Même s’il nous permet d’utiliser quelques armes comme des chaises ou des queues de billard, et si réaliser des actions contextuelles avec le décor (se suspendre à une poutre, s’appuyer sur une voiture, etc.) est amusant, les combats finissent par tous se ressembler. Bien sûr il y a de temps.en temps des boss pour varier les affrontements, mais la monotonie va doucement s’installer. Seul ou à deux l’aventure tourne rapidement en rond dans son système de jeu. Ce n’est pas l’histoire très légère qui viendra nous surprendre même si celle-ci fait le maximum pour relier la filmographie du combo italien via des dialogues écrits avec une typographie à la Monkey Island. Sûrement conscients des limites de gameplay de leur jeu, les développeurs ont entrecoupé les avalanches de coups de lattes par des minis jeux pas vraiment inspirés. Nous aurons droit à une course de buggy complètement pétée, à un concours de dégustation de saucisses/bières, à de l’infiltration grossière (avec des sons provenant de Metal Gear. Vraiment ?) ou encore des séquences de tir au revolver à balles limitées. Tout s’inscrit dans la logique des films représentés mais ça ne fonctionne jamais vraiment. Seules les séquences où l’on doit masher deux boutons pour dégager un max d’ennemis ont un véritable intérêt car le résultat à l’écran est vraiment drôle.

Bieres et saucisses au programme de ce mini jeu
Bieres et saucisses au programme de ce mini jeu

Il n’y a rien de honteux dans “Slaps and Beans”. On ressent véritablement l’amour des développeurs pour les deux acteurs dans ce petit jeu rondement mené qui finit malgré tout par s’essouffler une fois quelques niveaux traversés. Visuellement attrayant et rempli de clins d’oeils amusants, il fera surement le bonheur des fans de la première heure qui squattaient les vidéo-club à la recherche d’un bon divertissement pour s’occuper un après-midi… les autres resteront sur le carreau.

Bilan

On a aimé :
  • Contrôler Bud Spencer
  • Contrôler Terence Hill
  • Les graphismes/animations soignés
  • Soin apporté aux détails
  • La B.O en mode best of
  • Les fans s’amuseront...
On n’a pas aimé :
  • Répétitif
  • Mini jeux inintéressants
  • Quelques bugs sonores
  • Histoire prétexte
  • On a vite fait le tour
Mieux qu’au cinéma ?

Si vous possédez l’intégrale en vidéo de nos “deux petits papa baston”, les 20 € demandés pour les contrôler vous permettront de passer un moment perfectible mais agréable... surtout en coop avec quelques bières. Cependant si vous n’avez appris l’existence de ce duo culte qu’au travers de ce test, mieux vaut attendre qu’il soit en solde… ou passer votre chemin.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton2441.jpg?1537302342

Accueil > Tests

Bud Spencer & Terence Hill : Slaps and Beans

Bud Spencer & Terence Hill : Slaps and Beans
PEGI 16 Drogue

Genre : Action/Beat them up

Editeur : Buddy Productions GmbH

Développeur : Trinity Team

Date de sortie : 24/07/2018

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

1 reactions

Batto

19 sep 2018 @ 11:24

Je l’ai pris par nostalgie j’ai connu presque tous leurs films et j’ai toujours aimé ce duo comique. Après ça reste limité c’est clair mais ça peux amusé en coop :)