Test - Resident Evil 5 Remaster

«Tintin au Congo» , - 5 réaction(s)

Acclamé par la presse, vomi par les plus vieux fans de la série, Resident Evil 5 est un jeu vraiment à part qui alimente encore aujourd’hui de nombreux débats. Il faut tout de même rappeler qu’il s’agit du deuxième épisode le plus vendu de la franchise (juste derrière son petit frère Resident Evil 6, qui provoque d’ailleurs le même genre de débat) et l’un des jeux les mieux écoulés par Capcom dans le monde. Étrange paradoxe quand on voit ce que doit devenir le septième volet, l’éditeur japonais ayant préféré écouter les vieux cons dans mon genre qui considèrent Resident Evil 5 et 6 comme deux furoncles sur le doux fessier de Jill Valentine. Retour en arrière sur ce survival action prenant place en Afrique.

Sheva, c’est plus fort que toi

Le tout premier plan de Sheva est à l
Le tout premier plan de Sheva est à l'image de son charisme

Comme son cadet, Resident Evil 5 nous revient dans une édition repasteurisée (selon le procédé de Louis Pasteur) qui est censée donner un coup de jeune à un jeu souffrant de la vieillesse. En ce qui le concerne, sept petites années se sont écoulées depuis sa sortie originale en 2009, soit un an après Gears of War 2. Et cela me pose toujours problème quand je me souviens des louanges accordées à RE 5 sur sa qualité graphique et son action frénétique. Car mes yeux de l’époque se rappellent particulièrement des textures dignes d’une Nintendo 64, aux cotés d’une modélisation des personnages principaux de très bonne facture. À croire que toute la puissance des nos consoles était allouée aux biceps de Chris et au déhanché de Sheva, sa nouvelle partenaire au charisme aussi évident qu’un parc aquatique en Éthiopie.

Pedro de Resident Evil 4 a migré en Afrique avec ses frères
Pedro de Resident Evil 4 a migré en Afrique avec ses frères

Cette édition full HD est supposée apporter une résolution en 1080p et une fluidité en 60fps. Dans les faits, le jeu est affiché nativement en 900p et souffre de nombreuses chutes de frame rate pouvant parfois descendre en-dessous des 45fps, même dans des moments très calmes comme la séquence d’introduction dans le village par exemple. Resident Evil 6 HD faisait bien mieux en offrant une fluidité irréprochable. Néanmoins, contrôler Chris (ou les autres) dans cette version rehaussée est moins frustrant que par le passé, surtout au niveau de la visée qui devient pour le coup très propre. On peut également apprécier l’aspect visuel plus fin mais globalement moins abouti que la version PC, ce qui rend donc cette adaptation très moyenne. Petite subtilité, la caméra derrière le personnage joué peut être légèrement reculée par rapport au jeu original en allant dans les paramètres de jeu et en plaçant la caméra en “personnalisée”, donnant simplement un zoom négatif pour proposer une vision plus large, une bonne initiative.

Tanker Simulator

Ouvre la bouche et mange mon fan service !
Ouvre la bouche et mange mon fan service !

Pour rebondir sur la bonne idée de la focale, il est en revanche dommage que Capcom n’ait pas programmé le fait de pouvoir bouger tout en visant. Ce qui est techniquement possible quand ont voit l’option “moderne” dans les paramètres de jouabilité de Resident Evil HD et Resident Evil Zero HD. C’est à mon sens ce qui fait de cet épisode 5 un très mauvais jeu d’action, surtout avec la sortie de Gears of War trois ans avant. Et juste avec ce détail, cette remasterisation aurait eu du sens puisque beaucoup considèrent ce cinquième volet comme un bon défouloir. Je suis en revanche conscient que cela fait partie de l’expérience originale et qu’il ne faudrait pas la supprimer, mais je reste convaincu que même à l’époque, cette maniabilité n’était pas du tout adaptée à l’action et au level design proposés par le jeu.

L
L'ergonomie selon Capcom

La dernière chose apportée par ce remaster est l’ensemble du contenu sorti après le lancement de Resident Evil 5. Les scénarios “Perdu dans les cauchemars” et “Une fuite désespérée” sont deux aventures alternatives proposant une ambiance plus horrifique mais très plate pour la première (sans parler du fan service livré à la pelleteuse) et une séquence d’action survitaminée pour la deuxième. Dans ces deux DLCs, vos sauvegardes disparaissent si vous quittez la partie. Mais de toute façon, il faut bien moins d’une heure pour terminer chaque aventure, absolument anecdotique. Le mode Affrontement n’est qu’un simple Deatmatch en 2vs2, que je n’ai jamais réussi à lancer faute de joueurs. Le dernier est le fameux mode Mercenaires qui peut se jouer en solo ou en duo, avec également la variante “Pas de Quartier” augmentant considérablement la difficulté en solo.

Dans tous les cas, il est possible de jouer en coopération en ligne et en local avec un écran partagé toujours aussi étrange et impossible à modifier dans les options (prévoyez un très grand écran). En ligne, rejoindre ou inviter un ami se fait sans trop de mal. Capcom a même rendu accessible les anciennes sauvegardes de la version originale Xbox 360, qu’il est donc possible de transférer. Un bon point puisque les deux aventures en DLC ne se débloquent qu’à partir d’une certaine progression dans l’aventure principale, probablement pour éviter tout spoiler.

Bilan

On a aimé :
  • Une nouvelle caméra plus en retrait
  • La conservation des sauvegardes
  • La fluidité accrue rend le jeu plus maniable...
On n’a pas aimé :
  • ...mais on contrôle toujours un p$%§#& de pétrolier !
  • Amélioration du rendu graphique fainéant
  • Des DLCs trop timides pour justifier l’achat
  • C’est Resident Evil 5
La Chute du Zombie Noir

Avant-dernier jeu à profiter d’un remaster, Resident Evil 5 HD est une édition fainéante et trop proche de son homologue original pour justifier les 20€ demandés. L’amélioration de la fluidité et de l’affichage ne sont pas dignes de la console, là où Resident Evil 6 HD faisait bien mieux. Et même si vous avez déjà fait l’aventure dans tous les sens et que vous souhaitez jouer aux DLCs, abstenez-vous car il n’y a rien de très intéressant à voir. Même ceux n’ayant jamais fait ce cinquième chapitre risquent de pester sauvagement face à la maniabilité datée. Si par contre vous pratiquez le partage de compte avec un(e) ami(e) qui souhaite découvrir le jeu, Resident Evil 5 HD pourra vous offrir de bons moments en coopération. Rendez-vous très bientôt pour Resident Evil 4 HD.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton11.jpg?1390067033

Accueil > Tests

Resident Evil 5

Resident Evil 5

Genre : Survival Action

Editeur : Capcom

Développeur : Capcom

Date de sortie : 13/03/2009

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

5 reactions

Blondin

08 jui 2016 @ 14:35

Concernant les faibles améliorations graphiques, je n’ai pas testé le remasters, mais faut dire que le jeu original était vraiment très très beau à l’époque, peut être que c’est parce qu’il n’a pas si mal vieilli.

Perso, même si je fais partie des fans de la première heure, je ne vomis pas non plus ce cinquième opus. Certes il ne m’a pas fait vibrer autant que les deux premiers (ou que le 4 dont il reprend tous les mécanismes), mais j’ai beaucoup aimé l’univers et la façon dont ça a été traité : il aurait été facile de tomber dans le piège de la région tropicale paradisiaque, Capcom a réussi à en faire quelque chose de très glauque et « réaliste ».

Par contre il est clair que le perso est aussi maniable qu’un 38 tonnes aux pneus crevés. Déjà quand le jeu est sorti c’était une tare, j’imagine même pas aujourd’hui.

lacrasse

09 jui 2016 @ 05:37

ba oui,c’est juste du portage..... et autant c’est une série qui pour moi tombe dans le caca,mais après votre truc spécial RE,j’ai acheté re revelation 2 et ba le jeu est loin d’etre mauvais,c’est meme tres bien,y a de sacré bon passage, c’est un bon jeu et pas cher !! et y a de bonne idée quand on joue avec barry,non regrette pas mon achat !

mika450

09 jui 2016 @ 17:03

stop les critique le 5 est bien, c’est pour le 6 qui était moins bon, concernant le système de viser et tirer en ne se déplaçant pas j’avait vu un truc à l’époque qui disait que c’était volontaire pour pas trop dénaturer le gameplay car dans le 1 le 2, 3 et 4 on ne pouvait pas tirer en même temps se déplacer et ils voulaient garder ça voila;-)

ensuite ils ont finalement mit le système de tirer en se déplaçant dans le 6, perso je trouve que ça a été une boulette d’avoir mit ça

mika450

09 jui 2016 @ 17:10

Lacrasse il est trop court Révelation 2 c’est comme ci y’avait que 2 niveau, et comparer au RE Révelation 1 il est pas mieux:-):-P voila et j’ai pas fait de faute d’orthographe :-))

lacrasse

09 jui 2016 @ 20:36

pour moi revelation 2 est bien assez long,étant donné que j’ai pas trop le temps, j’ai passé plus de 10h juste pour le faire une fois,je crois qu’aujourd’hui c’est pas mal :-P:-P:-P:-P:-P

en tout cas,j’ai bien aimé,vais pouvoir retourné sur overwatch et fh 2 B-)B-)