Test - Hyperdrive Massacre

«Tu aimes le rose ?» , - 0 réaction(s)

La génération actuelle nous aura apporté beaucoup de choses, parfois innovantes, parfois obsolètes, mais elle nous aura aussi retiré certains éléments essentiels au monde des consoles de jeux. L’un des plus importants est sans conteste le fait de jouer à plusieurs sur un même écran ; mais heureusement, quelques titres ont justement été pensés pour la convivialité du salon, parfois avec brio et parfois avec maladresse. Le jeu dont je vais vous parler aujourd’hui a un peu le popotin entre deux chaises, mais comme j’ai grandi dans les années 80, il m’a fait du charme. Explication.

Néons, synthé et science-fiction sur le même écran

Petits mais costauds
Petits mais costauds

Il est important en premier lieu de vous avertir, Hyperdrive Massacre est un jeu exclusivement multijoueurs en local jusqu’à quatre, avec la possibilité de jouer contre (et avec) des bots. Il s’agit donc d’un shooter en vue de dessus avec un écran fixe, proposant des affrontements de deux à quatre joueurs à travers 6 modes de jeux. Dans chacun de ces modes, le gagnant (ou l’équipe gagnante) est celui qui amassera le plus de points. En Deathmatch par exemple, il faudra éliminer le plus d’adversaire possible et de préférence sans mourir, puisqu’un multiplicateur de points s’enclenchera dans le cas d’une série. Dans un autre style, le Death Race vous demandera de ramasser le plus de “pastilles” possible, chacune d’elles apparaissant l’une après l’autre, de manière aléatoire et pendant un temps limité.

Seul le décor change
Seul le décor change

Hyperdrive Massacre se joue avec des petites voitures, qu’il faudra choisir parmi 16 modèles (dont 7 à débloquer) qui vous rappelleront parfois certains engins cultes de la Pop Culture. Les arènes sont au nombre de 9 dont 4 seront à déverrouiller en jouant. Comme je l’ai mentionné plus haut, ce shooter se joue exclusivement à plusieurs et en local, il faudra donc oublier tout espoir d’affronter vos amis en ligne. Si vous n’avez pas d’amis près de chez vous, vous pourrez toujours prendre un Curl… ajouter des joueurs IA pour vous amuser. Ou bien pour vous faire exterminer comme un vulgaire parasite tellement l’intelligence artificielle est redoutable. Et même dans le plus bas niveau de difficulté (4 au total), ces pourritures de bots vous feront mordre la poussière d’étoile jusqu’à vous faire regretter de n’être qu’un malheureux humain.

La gravité m’a tuer

Saleté d
Saleté d'IA !

Je reproche souvent un certain manque d’originalité et de personnalité à la plupart des jeux indépendants, et à ce niveau, Hyperdrive Massacre ne fait pas exception. D’accord le jeu fait ressortir une certaine nostalgie des années 80, avec la musique électronique typique de l’époque, les néons roses fluos et l’interface colorée. Néanmoins, cette avalanche de nostalgie commence à se transformer en overdose, surtout que de très nombreux titres usent et abusent de cette époque. Alors oui, cela est tout à fait subjectif et pourra très bien devenir une qualité à nombre d’entre vous. D’ailleurs les musiques sont vraiment cool, sans toutefois me faire oublier la bande originale de Kung Fury.

Pour ce qui est du gameplay en revanche, certains efforts bienvenus ont été apportés au jeu. La maniabilité des voitures tout d’abord, ne se limite pas à du bête dual stick. Il faut appuyer sur les gâchettes pour accélérer et freiner, comme dans un jeu de course classique, et utiliser le stick gauche pour se diriger (le droit ne sert à rien). Et comme les arènes n’ont pas la moindre gravité, il faut savoir bien gérer la direction et anticiper les déplacements adverses sous peine de se faire immédiatement punir. Ce gameplay plus technique que la moyenne est renforcé par un petit bouclier frontal qu’on peut déclencher avec un bouton et par la présence de quelques power up (triple tir, missiles à tête chercheuse, boost, etc) apparaissant ici et là dans l’arène. Tout ceci rend le jeu très amusant à plusieurs, mais malheureusement très vite redondant tout seul, à moins de vouloir aiguiser ses sens contre l’IA démoniaque. Une chose bien énervante également : il est impossible de retirer les vibrations de la manette dans les menus du jeu, et ces dernières sont beaucoup trop violentes et bruyantes pour être appréciées.

Bilan

On a aimé :
  • Gameplay plus technique qu’il n’y parait
  • Les musiques electro 80’s
  • Très rigolo entre amis...
On n’a pas aimé :
  • ... mais vite très chiant tout seul
  • Contenu très faible
  • IA infernale
Hyperbots Massacre

Petit jeu multijoueurs sympathique, Hyperdrive Massacre réussit son coup dans un seul domaine : celui de vous faire passer de bon moments entre potes sur un canapé, avec les bières et les pizzas. Le coté années 80 donne un certain cachet, avec son esthétique et son ambiance sonore, mais pourra en exaspérer certains qui en ont assez qu’on les prenne avec les sentiments (et j’en fais partie). Reste tout de même son gameplay fort intéressant et n’ayant pas cédé à trop de facilités, qui vous donnera au fil des parties la sensation de progresser. Dommage en revanche qu’il ne soit pas jouable en ligne, perdant pour le coup une grande partie de son intérêt.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1866.jpg?1457364281

Accueil > Tests

Hyperdrive Massacre

Hyperdrive Massacre
PEGI 0

Genre : Party Games

Editeur : 34BigThings

Développeur : 34BigThings

Date de sortie : 13/01/2016

Prévu sur :

Xbox One, Steam