Test - Rise of the Tomb Raider : Baba Yaga, le Temple de la Sorcière

«Drooooogue !» , - 6 réaction(s)

C’est non sans un certain plaisir que j’ai inséré la galette de Rise of the Tomb Raider dans ma console, après l’avoir terminé il y a plusieurs semaines, m’attendant à vivre une nouvelle fois une folle aventure en compagnie de Lara. Il faut dire que le trailer de présentation de ce premier “vrai” DLC donnait envie, avec des séquences bien glauques, l’ambiance promettait d’être au rendez-vous. Comme quoi il faut toujours se méfier des premières impressions.

Lara est enfermée dans le trip

Tiens, on dirait le début d
Tiens, on dirait le début d'un autre Tomb Raider...

Le point de départ se situe dans la première zone ouverte du jeu, où Lara fait la connaissance de Nadia, une jeune fille à la recherche de son grand père disparu. Il faut donc dans un premier temps se rendre dans une nouvelle zone fraîchement accessible depuis l’un des tout premiers donjons, et pénétrer dans une forêt étrange. C’est alors que Lara commence à avoir des hallucinations, après avoir respiré un peu trop de pollen, et qu’elle se met à voir tout un tas de trucs bien malsains, comme des squelettes la suivant du regard par exemple (le pollen c’est plus ce que c’était). Les premiers pas dans cette forêt sont assez prenants. L’ambiance est bien installée, la légère musique angoissante fait le café et les diverses apparitions “mystiques” s’occupent de renforcer le tout. Bon par contre Lara, si tu pouvais arrêter 30 secondes de répéter en boucle “ça ne peut pas être possible”. Parce que oui, les scénaristes ont eu la bonne idée de nous montrer d’emblée que ces hallucinations sont provoquées par une espèce de plante. Merci les gars.

Mais cette ambiance quoi !
Mais cette ambiance quoi !

Ce qui nous emmène donc sur les soi-disant nouveaux ennemis que le DLC apporte : ce sont des loups et des Trinitaires prenant l’apparence de démons lors des phases sous acides. Et ces passages, il n’y en a que deux en tout et pour tout. Le pire c’est que ce trip hallucinogène n’apporte absolument rien de nouveau en terme de gameplay. On aurait pu penser à des affrontements complètement confus avec des ennemis qui se téléportent, quelques distorsions visuelles et sonores ou encore un contrôle de Lara qui nous échappe de temps à autre, mais non. Les développeurs se sont contentés de mettre du brouillard verdâtre et des ennemis ressemblant à des monstres. Pour le trip hallu, on repassera.

Hop, un suppo et au lit

La seule énigme du DLC
La seule énigme du DLC

Lors de notre dernier podcast, j’avais expliqué que le prix d’un jeu ne pouvait pas être strictement défini, qu’il en était de même pour chaque oeuvre et que c’est au consommateur de choisir si oui ou non s’il voudra mettre la main au porte-monnaie. En revanche, annoncer une durée de vie d’environ trois heures, alors que lors de ma première session j’ai torché ce DLC en 1h20 et en difficulté maximale (Survivant), c’est un tantinet exagéré. Pour tout vous dire, le trailer nous montre déjà tout ce que qu’il y a d’intéressant à voir dans Baba Yaga. D’ailleurs, je vais vous faire une formule mathématique digne d’une classe de CE2 : Baba Yaga = bagarre + trip + bagarre + cueillette/chasse + énigme + Boss de fin. Alors ? Ça donne envie ?

L
L'histoire tient en grande partie sur les pages à ramasser

Pour être honnête, j’aurais très bien pu pardonner à ce DLC sa très faible durée de vie, s’il avait proposé une nouvelle expérience, une nouvelle façon de jouer, mais il n’en est rien. La seule véritable nouveauté de gameplay, c’est l’arc que l’on récupère après le combat de Boss et qui permet de tirer des flèches enduites de pollen hallucinogène ; ce qui aura pour effet de semer la confusion chez les ennemis. En revanche, le scénario et l’histoire contée au travers des quelques documents que l’on peut ramasser sont plutôt bien écrits. Dommage que les rares cinématiques avec les personnages soient si mal animées, ce qui contraste avec la bonne mise en scène du début.

Bilan

On a aimé :
  • L’ambiance et la mise en scène du début
  • Les documents à lire intéressants
  • Le Boss de fin
On n’a pas aimé :
  • Beaucoup trop court
  • N’apporte rien de nouveau
  • Le trip pas assez poussé
Elle est coupée ta came

La présence d’un season pass pour Rise of the Tomb Raider avait déjà fait râler beaucoup de monde, surtout avec les micro-transactions qui n’y sont pas incluses. Ce n’est malheureusement pas avec le mode Endurance (qui aurait dû être présent de base) et encore moins avec Baba Yaga que je vous conseillerais cet achat. Car pour 10 €, vous aurez le droit à, grand maximum, une heure et demie de jeu très facilement oubliable avec pour seuls vrais intérêts une ambiance plutôt travaillée dans les vingt premières minutes et un combat final intéressant. Il est quand même tellement dommage que l’idée de base n’ait pas été exploitée jusqu’au bout, se contentant de quelques artifices faciles.

Xboxygen
http://www.xboxygen.com/IMG/moton1513.jpg?1407859850

Accueil > Tests

Rise of the Tomb Raider

Rise of the Tomb Raider
PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Eidos Interactive

Développeur : Crystal Dynamics

Date de sortie : 10/11/2015

Prévu sur :

Xbox One, Xbox 360, PC Windows

6 reactions

mika450

28 jan 2016 @ 09:44

j’avait regarder sur you tube un joueur y jouait il l’avait finit en 1h40 c trop court pour un dlc de 10€, la rédac je pense exactement comme vous pour ce dlc, et avec 10€ je préfererais prendre le dlc de the witcher 3 qui dure environt quoi ? 10h ? c’est quand même plus long que celui la

JaWoOuh

28 jan 2016 @ 10:03

mika450, l’extension de the witcher 3 heart of the stone tu en a au moins pour 15 20h sans rushé, perso j’ai du en mettre une petite trentaine grâce aux quêtes secondaire et les nouveau point d’intérêts (nombreux, ainsi que l’extension de la map a l’est) de plus le scénario est vraiment travailler et offre une des meilleurs quête de la saga

en tout cas pour ce premier DLC de ROTR c’est bien dommage j’était plus que tenté ayant retourné le jeu dans tout les sens et l’ayant adoré

Darlink60

28 jan 2016 @ 10:33

Mouais malgré l’intérêt que j’ai sur les DLC de ce Rise of the Tomb Raider, j’attendrais une offre de réduction pour me prendre ces DLC, comme je le fais actuellement pour The Witcher 3 ^_^

Mattanys

28 jan 2016 @ 12:28

En effet, incomparable avec le boulot de CD projekt.D’ailleurs j’ai attaqué un new game + en attendant Blood and Wines...ce jeu est une merveille !

Sinon même si j’ai adoré ROTTR, je passe mon tour ! Et merci pour le test :)

mika450

28 jan 2016 @ 12:57

JaWoOuh ça dure une trentaine d’heure l’extension de the witcher 3 heart of stone:-O et en plus les quétes secondaire sont nombreux:-O normalement j’attendais l’autre 2eme extension blood and wines pour prendre les 2 avec en même temps, mais la ça me donne trop envie de le prendre de suite la avec ce que tu dit, mais dit moi la deuxieme extention blood and wines pour the witcher 3 sort quand ? sinon j’en peut plus d’attendre je vais sauter sur blood and wines si c’est encore long:-P

Xcéces

18 fév 2016 @ 13:23

Mince alors, heureusement que j’ai lu quelques avis sur cette extension avant de l’acheter... c’est dommage ce jeu est juste génial !

@Mika : La deuxième extensions de The Witcher 3 à été repoussée, elle devrait arrivée dans le courant de l’année. Y’a pas eu de date précise je crois.