Gamescom EA : nos impressions

«Fifa 13, Crysis 3, Dead Space 3, Medal of Honor Warfighter» le 16 août 2012 @ 00:562012-08-16T10:26:02+02:00" - 3 réaction(s)

Outre les nouveaux modes de jeu d’ores et déjà annoncés (avec en tête de proue le mode skill, sorte d’entrainement ludique) ou les améliorations de l’existant (spécialement côté saisons en ligne), cet opus vise à affiner encore un peu plus le gameplay de la série.

On se rend assez vite compte des nouveautés manette en main, avec des contrôles plus approximatifs des joueurs, notamment en plein sprint, un ajout qui ajoute au réalisme du titre mais qui se révélera vite frustrant s’il est aléatoire et que le joueur n’a aucun contrôle dessus. Il en est de même pour les passes, qui nécessiteront plus que jamais de placer correctement le joueur qui lâche le ballon pour que la transmission se fasse correctement. L’ensemble se tient très bien, et marque encore une fois une série de différences au niveau du détail qui se ressentent pourtant bien pour les habitués de la saga. Les phases de jeu devraient être encore plus variées et nombreuses...enfin on l’espère !

L’un des chasseurs les plus connus de ces dernières années sur consoles refait surface après un deuxième opus qui avait marqué les esprits avec une réalisation de très bonne facture à l’époque. Cette itération suit la même trace et les vidéos de phases de jeu montrées (jouées sur un PC surpuissant évidemment) annonçaient du lourd. Le résultat sur Xbox est évidemment bien en deçà, et même si le jeu reste aisément dans la partie haute du panier au niveau technique, l’aliasing était plutôt marquant. Côté gameplay, la nanosuit est de retour, et fait même l’objet d’un mode de jeu unique : le mode chasseur, où un chasseur camouflé en nanosuit doit exterminer un groupe de soldats, et à chaque fois qu’il en tue un, il le rejoint dans l’équipe des chasseurs, et ainsi de suite.

Le résultat, bien que testé ultra brièvement, était plutôt sympathique, dans une jungle laissant le joueur se prendre pour un predator, même si les phases de jeu n’ont, de loin, pas toutes été testées (il ne semblait pas possible de poser de pièges par exemple).

Attention toutefois, la version montrée et à laquelle nous avons pu jouer était une version d’évaluation (le jeu ne sort qu’en février 2013). Le titre sera jouable à 12 sur consoles et à 16 sur PC.

Les décors et environnements sont très réalistes

Difficile de juger le nouveau titre de Danger Close sans évoquer Battlefield 3. Les deux jeux utilisent le même moteur, et les similitudes visuelles sont assez nombreuses. On peut parfois se demander comment EA arrivera à bien faire différencier les deux séries dans la tête des joueurs. Pour cette Gamescom, nous avons pu prendre le titre en main pendant des matchs de capture de drapeau par équipes. Le gameplay est similaire à Battlefield, on retrouve très vite ses marques. Graphiquement, c’est également plaisant, forcément, et... c’est tout. Espérons que les similitudes entre les deux titres ne soient pas trop frappantes au final.

Nous avons eu l’opportunité de mettre la main sur le jeu pour revivre la démo présentée lors de la conférence de la Gamescom 2012 et de voir en détail la personnalisation de l’arme d’Isaac.

Cette fonctionnalité vous permet de customiser plusieurs pièces de votre arme comme par exemple le type de cartouche, rajouter un lance-flamme ou encore améliorer la recharge des munitions. Les possibilités sont nombreuses et vos ennemis arriveront peut-être à reculons... Enfin il ne faut pas rêver.

Dead Space 3 était connu pour sa lourdeur dans le gameplay, celle-ci a été encore améliorée pour le rendre encore plus vif, peut-être au détriment de l’aspect survival... Malheureusement, la démo ne nous permet pas de juger si tout au long du jeu, l’action prédomine ou non. Néanmoins, on retrouve les aventures d’Isaak avec plaisir dans un environnement très Space. En effet, on se retrouve dans l’espace où il faut éviter tout un tas de débris tout en shootant sur certaines cibles afin de rejoindre nos camarades pour entrer dans un vaisseau. C’est à ce moment là que l’on retrouve une ambiance lugubre dans les différents couloirs où à chaque instant ou au moindre bruit, la crainte de voir une bête arriver est présente dans les esprits.

Une démo reste une démo et est donc trop courte pour juger l’esprit du jeu. Il parait évident que l’aspect action est présent mais cela ne veut pas dire pour autant que le survival est mis encore plus de coté par rapport au dernier opus.

Dead Space 3

Accueil > News > Divers

Dead Space 3

PEGI 18 Peur Violence

Genre : Survival Action

Editeur : Electronic Arts

Développeur : Visceral Games

Date de sortie : 07/02/2013

Prévu sur :

Xbox 360, Playstation 3

3 reactions

Rapture

17 aoû 2012 @ 00:48

Dead Space 3 est le seul jeu que je prend chez EA

tuner 117

17 aoû 2012 @ 10:52

Et vous ne parlez pas de Need for speed Most Wanted ?... j’aimerais en savoir un peux plus pour me décider.

Sanju

Rédaction

19 aoû 2012 @ 22:47

Les bornes EA ont eu des soucis quand on a voulu le tester, du coup nous n’avons pas mis les mains dessus.