Control : du nouveau concernant le gameplay

«Télékinésique... tique ? Tac ? Tactique ? Tic et Tac ?» le 11 mars @ 08:002019-03-11T11:00:16+01:00" - 8 réaction(s)

JPEG - 97 ko

S’il y a bien une chose que l’on maîtrise à la perfection chez Remedy Entertainement, c’est l’art d’entretenir le suspense. Le studio finnois dont le savoir-faire n’est plus à démontrer (avec pour porte-étendard des titres comme Max Payne, Alan Wake ou bien encore Quantum Break) laisse encore planer le doute quant à la date de sortie de Control, son prochain titre.

Annoncé à l’E3 2018, ce jeu d’action est parvenu a suscité un engouement assez large chez les joueurs de par la thématique abordée portant sur les phénomènes paranormaux (thème cher au studio) et ses mécaniques de gameplay innovantes. Le scénario nous place dans la peau de Jesse Faden, une jeune femme à la recherche de réponses existentielles en rapport avec des phénomènes surnaturels auxquels elle a été confrontée dans son existence, et ce depuis son enfance. Dotée elle-même de pouvoirs extraordinaires, Jesse intègre le Bureau Fédéral de Control, une organisation gouvernementale américaine clandestine chargée de l’étude des évènements surnaturels. Les éléments se précipitent lorsque le Bureau se voit envahi par une force extraterrestre hostile connue sous le nom de Hiss.

Dans une interview récente accordée à Game Informer, Mikael Kasurinen (directeur créatif de Control) a dévoilé quelques aspects du gameplay et tout particulièrement les pouvoirs surnaturels de l’héroïne :

  • « Optical Power » : On ne parle pas ici d’une capacité réelle, mais de l’arme de service que possède Jesse. Celle-ci pourra évoluer tout au long de l’aventure.
  • « Launch » : Première capacité sur laquelle repose une grande part du gameplay. Ce pouvoir télékinésique permettra de saisir des objets et de les balancer.
  • « The Shield » : Toujours à l’aide la pensée, Jesse pourra saisir des objets pour se protéger et les utiliser dans un second temps comme projectile.
  • « Evade » : Capacité permettant au personnage d’effectuer un déplacement extrêmement rapide dans un temps très court.
  • « Levitation » : Le pouvoir de voler, tout simplement, et durant lequel les autres capacités pourront être utilisées dans le même temps.
  • « Telephatic » : Capacité permettant de contrôler l’esprit d’un ennemi. Durant une période de temps limité, il pourra ainsi combattre à vos côtés, ou vous soigner selon son profil.

Selon Mikael Kasurinen, la combinaison de ces capacités offrira un nombre important de possibilités. Réponse à l’été prochain, peut-être, puisque cette période est fréquemment mise en avant au moment d’évoquer la sortie du jeu.

Control

Accueil > News > Annonce

Control

Control

Genre : Action

Editeur : 505 Games

Développeur : Remedy

Date de sortie : 2019

8 reactions

tomzati

11 mar 2019 @ 08:20

il me plait bien celui là ! il me fait bien envie

Windurst

11 mar 2019 @ 08:24

Mouais.. je reste mitigé...

Autant j’adore ce qu’a fait Remedy jusqu’à présent autant ce jeu me laisse dubitatif..

Il me fait trop pensé à Quantum Break mais surtout c’est le gameplay qui me dérange un peu, on dirait qu’il date d’un autre temps et surtout ce sont les déplacements de Jesse qui m’interpellent le plus surtout lors des phases où elle se protège, regardez bien quand elle recule, on dirait qu’elle « glisse ».

Bon, je n’enterre pas le jeu trop vite car il n’est pas prêt de sortir et j’espère vraiment qu’il sera bien car il me tente bien au final.

Warp

11 mar 2019 @ 09:22

Pareil, j’ai l’impression de voir un mod de Quantum Break avec un personnage féminin et d’autres pouvoirs ... L’animation de la « lévitation » rend vraiment ridicule.

avatar

bangy78

11 mar 2019 @ 10:38

Et puis l’histoire de Quantum Break, elle était top... A voir celui-là

texazranger

11 mar 2019 @ 13:02

Encore des couloirs étroits bien scriptés ? Et effectivement un ressemblance un peu trop évidente avec quantum break.J’imagine que vu le bide de quantum, ils réutilisent les ressources pour rentabiliser au mieux la création. Le mélange surnaturel-extraterrestre, heu, hommage à x-files ? ça date quand même...Bon je vais attendre d’en savoir plus avant d’avoir un avis définitif, mais en l’état ça ne m’inspire guère...

kalud

11 mar 2019 @ 13:20

A voir... je suis fan de tous les jeux Remedy y compris Quantum mais là... je suis assez d’accord avec l’avis de notre ranger national.

Blondin

11 mar 2019 @ 15:28

mais surtout c’est le gameplay qui me dérange un peu, on dirait qu’il date d’un autre temps

C’est vrai, mais c’est un peu le problème de Remedy depuis longtemps !

Alan Wake en souffrait déjà (un peu), Quantum Break beaucoup plus... Mais pour ce dernier c’était largement compensé par l’histoire, l’univers, l’ambiance... Disons, dans un genre très différent, à la manière d’un Skyrim par exemple : le gameplay n’est pas fou, mais en même temps c’est pas pour ça que tu y joues !

Ce qui me dérange donc beaucoup avec ce titre, c’est que contrairement à Quantum Break par exemple, c’est un jeu multi. Et autant un jeu solo avec un gameplay un peu daté, tu peux compenser par d’autres trucs, autant un jeu multi avec un gameplay daté ou pété, c’est même pas la peine. Dommage qu’ils aient cédé aux sirènes de l’argent facile par le jeu multi, pour moi c’est clairement un studio qui devrait se concentrer sur ce qu’ils savent faire, à savoir raconter une histoire, créer des ambiances...

D’ailleurs selon moi ces derniers points seront, comme toujours avec Remedy, au top. J’aime beaucoup l’univers de ce que je vois. En revanche, y jouer en multi, ça me fait pas du tout envie. Un peu, toutes proportions gardées, comme Red Dead 2 : le solo est formidable, par son histoire, sa narration, ses personnages, ses ambiances, ses décors, sa magie... Mais le gameplay lourdeau et hors d’age ne me donnent pas du tout, mais alors pas du tout envie de me lancer dans des gunfights en multi.

Donc ouais, plus gros regret à propos de ce titre, c’est que ce soit un jeu multi. J’ai pas envie qu’ils en viennent à devoir licencier du monde, mais dans l’absolu j’aimerais vraiment qu’il fasse un four, qu’ils en tirent les bonnes conclusions et qu’ils se remettent à faire du solo.

cinémovore

11 mar 2019 @ 20:36

J ai vraiment hate de me faire celui la moi ! :)