Remedy : des revenus annuels records et 3 nouvelles IP dont un AAA

«Ulti-mate moi ça» le 15 février @ 18:352021-02-15T20:19:50+01:00" - 8 réaction(s)

Remedy a enregistré sa meilleure année en termes de revenus sans avoir sorti de jeux. D’après les informations de Games Industry, le chiffre d’affaires annuel du producteur a crû de 30 % entre 2019 et 2020 pour atteindre les 41,1 millions d’euros.

Une consolidation d’acquis...

Au lieu de présenter de nouveaux titres l’an dernier, Remedy a préféré concentrer ses efforts sur l’édition Ultimate de Control, annoncée en juin 2020 et récemment sortie sur next-gen : une stratégie qui s’est avérée payante puisque le bénéfice de juillet à décembre, soit la période des précommandes, a doublé par rapport à celui de 2019 pour atteindre les 10,1 millions d’euros.

Le studio finlandais a ainsi profité du regain d’intérêt pour sa licence à succès et l’a rendue plus largement accessible avec notamment un accès via le cloud sur Nintendo Switch, un témoignage du « long cycle de vie » dont bénéficient les « très bons jeux » d’après les mots du PDG de Remedy, Tero Virtala. 

Sans pour autant négliger la nouveauté

Virtala en a profité pour souligner que tout en assurant le support de Control, l’équipe se tourne progressivement vers la production de nouvelles IP : parmi elles, un jeu coopératif basé sur les compétences de Remedy en conception d’univers et de narration avec le studio Vanguard qui produit des jeux mobiles tels que Halo : Spartan Assault.

Les deux autres projets sont en partenariat avec Epic Games, il s’agit d’un AAA et d’un jeu « à plus petite échelle » qui sortiront sur PC comme sur consoles. Virtala insiste sur le fait que si les revenus seront partagés à parts égales, le rôle d’Epic Games est principalement à caractère marketing et que les deux IP appartiennent de ce fait à Remedy.

Un plan bien entamé pour le long terme

Le PDG de Remedy note aussi que les résultats financiers de 2020 témoignent d’un bon démarrage de la feuille de route du studio pour la période 2021-2025, à savoir la production de « nombreux jeux à succès » dont au moins un titre majeur. De plus, le producteur souhaite être propriétaire d’au moins trois marques à succès et prometteuses sur le long terme, reste à savoir s’il s’agit exclusivement d’IP produites en interne, ou si Virtala considère aussi de potentiels rachats.

Control

Accueil > News

Control

PEGI 0

Genre : Action

Editeur : 505 Games

Développeur : Remedy

Date de sortie : 27/08/2019

8 reactions

joffrey

15 fév 2021 @ 20:20

j ai pas accroché Control , j ai pas compris toute la hype autour de ce jeu , si c ’est pour faire des allé / retour dans un batiment, je préfère 100 fois+ The medium lol

avatar

heloi

15 fév 2021 @ 22:18

Je trouve Control beaucoup moins bon que Quantum Break. Dans Quantum Break, les décors sont plus variés, les personnages mieux travaillés, la narration 10 fois meilleure, les pouvoirs beaucoup plus jouissifs et classe visuellement, et dans Quantum Break, je n’ai pas eu de problème de synchronisation labiale aussi forte, ni le son des dialogues qui ne se déclenchent pas...

lacrasse

15 fév 2021 @ 22:52

A ba suis pas le seul, j’aimais bien remedy, j’ai voulu acheter en promo ce control, pis finalement arrivé dans le gamepass, j’ai dl le bazar, jouer quelques heures ey finalement bien fait de pas acheter, parce que j’irai pas plus loin, j’ai pas aimé du tout, on est loin dalan wake pour moi... Comme au dessus quatmum break j’ai bien aimé, la ça veut pad... Et remedy j’avais compris quils bossaient sur le solo de crossfire x..

Darlink60

16 fév 2021 @ 06:20

Pareil que mes 3 vdd, Control m’a laissé un goût amer, avec DA basique du début à la fin, et une synchronisation labiale au fraise comme je n’en avais jamais vu. A tel point que je passais les cinématique, heureusement qu’il y avait beaucoup de document texte pour suivre l’histoire ... Dire qu’il a été nommé au GOTY ....

Quantum Break est bien meilleur, mais comme c’est une exclu console Xbox, il n’a pas été mis avant comme Control ...

padico

16 fév 2021 @ 09:14

Malgré une synchro labiale aux fraises comme c’est pas permis, j’ai adoré ce jeu ! Mais j’avais aussi adoré Quantum Break, j’ai du mal à comprendre pourquoi il a été autant bashé celui là (mais j’ai ma petite idée). Bref, la patte Remedy transpire dans ces deux jeux et ça j’achète.

avatar

Spoilerfrite

16 fév 2021 @ 12:38

@heloi : Control est moins bon que QB ?? Ouille… pas rassurant ce que tu écris là. QB était une purge, un jeu ennuyant à mourrir, buggé, avec une IA débile, un scénario aux fraises écrit par un enfant de 12 ans (tout le pognon a du partir dans le cachet des acteurs, avec ces épisodes IRL façon mini-série, entre deux chapitres et qui te sortaient complètement du jeu… qu’est-ce que c’était chiant ce jeu !)

J’hésite encore à lancer Control car la version Gamepass n’est même pas l’Ultimate, alors que sur Playstation 5 les joueurs ont cette nouvelle version dans l’abonnement mensuel… Par contre, faire pire que The Médiocre, ça me parait compliqué !

PS : pour la synchro labiale, il faut voir ce que cela donne en anglais et donc pê y jouer en VO pour ne pas avoir ce « problème » ?

Darlink60

16 fév 2021 @ 13:22

@Spoilerfrite : The Médiocre surclasse Control pour ma part (même s’ils ne sont pas dans le même genre de jeu). Au delà de la synchro labiale, il y a des cinématiques sans parole, c’est pas qu’une question de VO et VF, et quand bien même, essai le jeu et tu verras par toi même. En 30 ans de jeux vidéo, j’ai jamais vu ça pour ma part !!

avatar

Spoilerfrite

16 fév 2021 @ 13:44

@Darlink60 : et ils n’ont pas optimisé cela dans la nouvelle version « Ultimate » ?! Ils doivent être au courant de ce problème de lip sync…

Je vais le tester, ne fut-ce que pendant une ou deux heures. Ça me permettra d’être fixé une bonne fois pour toute. Ce jeu semble un peu overhypé (c’est aussi à ça que servent les influenceurs sur Youtube et Twitch). Tout comme je l’ai fait avec The Medium, que j’ai lâché au bout de deux heures : une horreur ce jeu. Mais

J’ai du mal à croire qu’il soit meilleur que le jeu de Remedy (déjà rien que cette caméra fixe dans The Medium : OMG… digne d’un jeu des années 90 ! Avec le perso qui ne se dirige pas dans le bon sens lorsque le plan change ; ces QTE sans intérêts ni difficultés, le framerate 30fps à la ramasse, la rigidité du perso, … à titre personnel, ça ne passe pas en 2021.