Bientôt une loi britannique contre le scalping des consoles next-gen ?

«Et que font nos parlementaires français ?» le 8 février @ 18:132021-02-09T13:19:07+01:00" - 2 réaction(s)

La pénurie de nouvelles Xbox Series X|S et PS5 dans les magasins revendeurs est constante, au grand dam des joueurs. La principale raison à cela est due aux difficultés liées à la pandémie mondiale de la Covid-19 et, par effet domino, au fait que les usines d’assemblage ne sont pas suffisamment approvisionnées pour produire en quantité suffisante et répondre ainsi, un tant soit peu, à la demande. Comme souvent, ce phénomène de manque a suscité un intérêt particulier auprès de certains profiteurs qui voient là l’opportunité de faire des bénéfices non négligeables en spéculant sur la rareté des produits, entretenant et renforçant par là même le déficit du côté de l’offre.

Un député écossais part en guerre contre les scalpeurs

Dénommée « scalping », cette pratique est tout à fait légale. Les sites de vente en ligne tentent désespérément de la combattre, mais peinent à l’éradiquer voire ne serait-ce qu’à la contenir. Quelques tentatives de limitation à un achat par adresse physique ont bien été tentées, mais restent vaines face à l’appât du gain et à la capacité des « scalpeurs » à se réunir en groupe pour augmenter leurs chances de réussite... et leurs bénéfices par la même occasion.

« Ceci est une arnaque totale ! » C’est par cette déclaration faite au site de Sky News que le député Douglas Chapman dépeint la situation actuelle, demandant au passage à ce que cette pratique soit criminalisée, et donc passible d’une condamnation allant de l’amende à l’emprisonnement. Élu au Parlement britannique et membre du parti nationaliste et social-démocrate écossais, le parlementaire a déposé un projet de loi en ce sens, s’inspirant de dispositions déjà existantes visant à contenir les spéculations autour des ventes de billets. Selon Douglas Chapman, le projet de loi en lui-même a fort peu de chance de passer et d’être adopté par la Chambre des communes. Il s’agit plus selon lui d’une méthode visant à interpeller le gouvernement du Premier Ministre Boris Johnson sur la problématique et à le forcer « à prendre ses responsabilités ». Son initiative sera-t-elle couronnée (sic) de succès ? Wait and see, comme on dit de l’autre côté de la Manche...

Xbox Series X

Accueil > News

2 reactions

Ritalio

08 fév 2021 @ 18:57

En voyant la photo, elles sont quand même belles toutes les deux je trouve :) Arrêtons la gueguerre des consoles et battons nous dans une guerre POUR les consoles CONTRE les scalpeurs :-((

avatar

Gordon Freeman

08 fév 2021 @ 20:54

Ce serait bien de pouvoir empêcher ça, en effet. Il est déjà compliqué de se procurer une console next-gen avec la pénurie à l’heure actuelle, devoir en plus batailler avec l’immoralité des scalpers c’est pénible.