Démo fake et sortie de Cyberpunk 2077 trop tôt : le responsable du studio répond

«Messages interposés» le 18 janvier @ 14:002021-01-18T14:21:19+01:00" - 6 réaction(s)

Après les excuses de CD Projekt pour les faux espoirs autour de Cyberpunk 2077, le journaliste Jason Schreier a publié ce week-end une enquête sur Bloomberg à propos du développement du jeu. Beaucoup de sujets ont été mis sur la table et le responsable du studio répond à trois d’entre eux aujourd’hui.

Plus de 20 employés interrogés sur le développement de Cyberpunk 2077

Dans son enquête, Jason Schreier a pris soin d’interroger plus de 20 employés du studio, toujours en poste ou partis depuis. L’article pointe alors le manque de suivi lors du développement du jeu, ses problèmes techniques, ses délais irréalistes et surtout, une conviction : celle que tout ceci allait fonctionner après le succès de The Witcher 3.

Au sujet du crunch, même s’il n’était pas obligatoire, certains employés ont mentionné des pressions pour travailler toujours plus depuis plusieurs années. D’autres expliquent avoir refusé le crunch auprès de leur hiérarchie, ce qui était accepté. Mais le travail en trop était alors reporté sur les autres développeurs qui se retrouvaient évidemment sous l’eau.

Jason Schreier indique que CD Projekt n’a pas souhaité répondre aux questions du journaliste pour cette enquête ni rendre le responsable du studio, Adam Badowski, disponible pour une interview. Pourtant, celui-ci a tenu à répondre a posteriori sur trois points : la démo « fake » de l’E3 2018 qui nous avait mis une claque, la date de sortie intenable et le fait que certains employés parlaient en polonais devant ceux qui ne comprenaient pas cette langue.

Jason Schreier regrette cependant que Adam Badowski ne réponde pas sur les nombreux autres points, dont le crunch et la chronologie de sortie irréaliste, et se dit toujours disponible pour une interview.

Ci-dessous, la réponse d’Adam Badowski sur les trois points sélectionnés.

Les fans et les journalistes furent impressionnés par l’ambition et l’échelle de Cyberpunk 2077. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que la démo était presque intégralement mensongère.

Il est difficile pour une démo présentée lors d’un salon de ne pas être une tranche verticale ou un trop bref aperçu avant que le jeu ne soit livré, mais cela ne veut pas pour autant dire que c’est faux ou mensonger. Comparez la démo au jeu. Regardez la scène avec Dumdum ou la poursuite en voiture, ou les nombreux autres éléments. Ceux qui lisent votre article ne sont peut-être pas au courant que les jeux ne sont pas réalisés de façon linéaire et commencent en fait à ressembler au produit final seulement quelques mois avant le lancement. Si vous regardez cette démo aujourd’hui, elle est différente, certes, mais c’est précisément à cela que le filigrane « version non définitive » sert. Notre jeu final a l’apparence et une jouabilité bien supérieure à ce que la démo représentait.

Pour ce qui est des caractéristiques « absentes », cela est lié au processus de création. Les caractéristiques et les idées sont destinées à être implémentées ou refusées selon ce qui nous semble adapté. De plus, les embuscades de voitures sont quasiment les mêmes que celles présentées dans la démo.

Et si nous devions entrer dans les détails vis-à-vis de la sortie, la vision que nous avions présentée dans la démo a évolué en quelque chose qui a obtenu de multiples 9/10 et 10/10 sur PC de la part de nombreux revendeurs et acteurs majeurs de l’industrie du jeu vidéo.

Pour ce qui est des consoles ancienne génération, oui c’est une tout autre histoire, mais nous avons reconnu nos torts et nous travaillons d’arrache-pied pour éliminer les bugs (sur PC aussi, car nous savons que la version n’est pas encore tout à fait dénuée de problèmes), et nous sommes fiers de Cyberpunk 2077 en tant que jeu et résultat de notre vision artistique. Nul besoin d’aller jusqu’à dire que tout est désastreux.

Une majeure partie de l’équipe savait et a ouvertement déclaré que le jeu ne serait pas prêt pour une sortie en 2020.

Vous avez parlé à une vingtaine d’employés, dont certains ne sont plus chez nous, et un seul a pris la peine de révéler son identité. Dire qu’une « majeure » partie d’une équipe comptant presque 500 personnes a dit cela n’est pas vraiment exact.

Quelques employés non polonais ont partagé des anecdotes sur d’autres collègues parlant le polonais devant eux, ce qui est un non-respect des règles de l’entreprise. Ils ont dit que suite à cela, ils se sentaient exclus... leurs collègues cassaient-ils du sucre sur leur dos en secret ?

Ici, tout le monde parle anglais pendant les réunions et chaque e-mail ou annonce de l’intégralité de l’entreprise est rédigé en anglais : c’est une obligation. La règle d’or est de passer à l’anglais dès lors qu’il y a une personne qui ne parlerait pas la langue d’une conversation.

Cela dit, c’est assez normal pour les Allemands de parler allemand, pour les Polonais de parler polonais et pour les Espagnols de parler espagnol, etc. lorsqu’il n’y a personne autour (n’oublions pas qu’il y a près de 44 nationalités différentes, vous voyez l’idée). Nous travaillons dans un environnement multiculturel considérable.

Si la question est : est-il difficile de déménager dans un autre pays, possédant parfois une tout autre culture, et y travailler et y vivre, la réponse est oui. Mais c’est une situation universelle et propre à chaque entreprise du globe et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour simplifier cette transition.

Cyberpunk 2077

Accueil > News

Cyberpunk 2077

PEGI 0

Genre : RPG

Editeur : CD Projekt

Développeur : CD Projekt Red

Date de sortie : 10/12/2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

6 reactions

Basterd

18 jan 2021 @ 14:18

Démo fake ou pas en tout cas pour l’avoir fait sur PC le résultat est meilleur que la démo qui a était présenté.

Manuto

18 jan 2021 @ 15:27

La démo présentait ce qu’ils avaient pour ambition de réaliser. Et j’ai l’impression d’avoir plus moins la même chose au cours de ma partie.

Apres, les histoires de crunch, avec la charge de travail repartie sur ceux qui l’accepte, j’ai envie de dire que c’est pareil ailleurs, y compris en France. Si tous les dev s’étaient mis d’accord pour refuser le crunch, et pas juste quelques un, la direction aurait du trouver d’autres moyen d’augmenter les capacités de production.
Dans un sens, ceux qui ont accepté le crunch, parce qu’il y ont trouvé un avantage (prime ou autres), ont obtenu ce pour quoi ils avaient signé.

Coté langue, pour avoir déjà bossé a l’étranger, c’est un choix de vie. Mais il faut s’y adapter, et pas s’attendre que les autres s’adaptent a nous. Que les réunions et communications soient déjà en anglais c’est pas mal. Mais on ne peux reprocher a un groupe de personne de parleur leur langue maternelle.

avatar

Gordon Freeman

18 jan 2021 @ 15:33

Ouais, le mec est dans le damage control... Il est certain qu’il y a eu des gros problèmes dans la gestion et la direction du projet vu la sortie catastrophique sur consoles.

avatar

Spoilerfrite

18 jan 2021 @ 16:10

Que le jeu soit bon ou pas sur un PC à 5000€ n’excuse en rien le fait d’avoir mené tout le monde en bateau, comme le font tous les autres Studios (E.A., Activision, Bethesda, …), d’avoir menti sur pas mal de points, même si pour moi, ce sont des choses qu’ils rêvaient vraiment de faire, il y a 8 ans, mais ils ont du réaliser à un moment qu’ils n’y arriveraient pas en si peu de temps (le développement n’a pas vraiment commencé en 2012).

Le truc est que, une fois de plus, les (hauts) responsables de CDPR, dont ont du faire un choix et ils ont juste tout bien foiré… le jeu n’était clairement pas prêt. Il aurait du sortir en novembre 2021, pas avant.

Et cette vidéo est à ce jour celle qui résume mieux tout ce bordel, en images donc : https://www.youtube.com/watch?v=omyoJ7onNrg&t=1s&ab_channel=Crowbcat

Je doute qu’ils arrivent à remonter la pente, ça va être dur. Quant à la confiance provenant de tous les gamers qui voyaient en eux un excellent studio, respectant les Gamers etc etc… : bullshit. Ils vont pouvoir s’asseoir dessus à l’avenir. En tout cas, ils ont perdu la mienne. Ça ne m’a pas empêcher d’apprécier le jeu (150h à présent) mais… il est loin de ce qui nous a été promis depuis 2012. @Manuto : tu ne dois pas avoir suivi le jeu depuis 2012 si tu es content de ce que tu obtiens au final.

sans oulier que le gouvernement Polonais leur a même verser 7 millions de $$ pour les aider…

#déception #cyberpunk2077

Mal KIRAVI

19 jan 2021 @ 08:01

@Basterd On ne doit pas avoir joué aui mëme jeu.

Mal KIRAVI

19 jan 2021 @ 08:02

Ce jeu est pour moi la déception de l´année 2020, voir des 5 dernières années.