Ubisoft manque une nouvelle fois de s’excuser pendant son événement

«Des excuses à côté» le 10 septembre @ 20:392020-09-10T21:37:27+02:00" - 2 réaction(s)

L’affaire des harcèlements chez Ubisoft a largement dépassé les frontières durant tout l’été. Plusieurs personnes ont été accusées, des départs ont été annoncés, et des promesses ont été faites pour que tout ceci n’arrive plus. Alors que beaucoup de monde s’attendait à des explications et des excuses publiques au dernier Ubisoft Forward, la réponse d’Ubisoft n’arrivait pas. Dommage, car ce ne sera pas non plus pour ce soir.

Plutôt que d’intégrer les explications à son événement Ubisoft Forward de ce soir, Ubisoft a choisi de les publier une fois de plus à part, ce qui n’a pas manqué de décevoir une bonne partie de son lectorat, y compris chez Geoff Keighley, habituellement assez corporate.

Ubisoft s’était excusé en juin, et s’excuse de nouveau aujourd’hui par la voix de son PDG Yves Guillemot qui s’explique sur les problèmes internes. Il rappelle les sanctions appliquées aux employés qui ne respectent pas les valeurs de la société même s’il admet que les vrais changements prendront du temps. Son souhait est de rétablir la confiance et il refuse que les jeux soient utilisés pour répandre la haine ou la toxicité. « Nous supportons complètement le mouvement Black Lives Matter », a-t-il précisé, en ajoutant qu’il prendrait les rennes du changement.

Devant le nombre de messages indiquant qu’Ubisoft aurait dû publier ce message pendant son événement de ce soir, la société a répondu par une autre excuse que beaucoup ne comprennent pas.

Nous vous entendons. En raison de contraintes de timing, nous avons choisi de publier la vidéo en tant que message autonome avant notre événement #UbiForward, mais nous travaillons pour nous assurer qu’elle sera disponible dans son intégralité dans les versions VOD de l’émission.

Business

Accueil > News

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

2 reactions

TomS

10 sep 2020 @ 20:44

Ce monde politiquement correct me gonfle. Ils se sont déjà excusé, c’est bon on passe à autre chose. Et puis une présentation de jeux n’est pas le lieu pour s’excuser, ils ont très bien fait de le faire à part.

avatar

Gemasamalas

11 sep 2020 @ 21:52

Totalement d’accord pour ta seconde phrase