Rentabilité du Xbox Game Pass : une stratégie long terme, selon Aaron Greenberg

«Bienvenue dans Le Vert Village» le 30 juillet @ 12:002020-07-30T12:31:36+02:00" - 0 réaction(s)

Depuis son annonce en février 2017, la question de la rentabilité du Xbox Game Pass revient régulièrement sur la table. Et celle-ci semble d’autant plus pertinente que Microsoft investi sans compter dans son service, comme le récent Xbox Game Show nous en a fait la démonstration. Ajoutez à cela les nombreuses offres à 1€ qui ont égrainé ses bientôt 3 ans d’existence et la formule parait inéluctablement conduire à la faillite, tout du moins du point de vue du profane.

Si on vous dit que tout va bien...

Si aucun chiffre officiel ne nous est communiqué quant au succès financier du service d’abonnement de Microsoft, les cadres de la branche Xbox, Phil Spencer en tête, ne se gênent pas pour nous vanter l’intérêt du service côté éditeur. En effet, les joueurs abonnés au Xbox Game Pass auraient tendance à passer plus de temps en jeu, et à réaliser plus de dépenses additionnelles. Les promesses semblent tenues pour les joueurs, la qualité du catalogue n’étant plus à prouver, mais qu’en est il pour Microsoft ? Le géant américain est il satisfait des performances économiques du service au cœur de leur stratégie Xbox ?

Un plan qui doit se dérouler sans accrocs

Aaron Greenberg, en charge du Marketing des jeux pour Xbox, a récemment balayé toute préoccupation sur le sujet d’un revers de la main à l’occasion d’une interview. Interrogé sur la pérennité économique du Xbox Game Pass par la chaîne Youtube What’s Good Games, ce dernier à rétorqué : « Nous rions systématiquement quand nous entendons cela. Ne vous inquiétez pas pour nous s’il vous plaît ». Il avoue tout de même qu’à l’heure actuelle, le service n’est pas un gros vecteur de rentabilité, indiquant que si les investissements d’aujourd’hui seront coûteux sur le court terme, ils devraient s’avérer payant à l’avenir, si « tout se passe comme prévu ».

Des amis pour la vie

Plus loin, Aaron Greenberg précise la stratégie de Microsoft, résolument tournée vers les joueurs. Ainsi, il explique qu’au lieu de chercher à tirer un maximum de profits de chaque joueur, Microsoft se pose plutôt la question dans ce sens : « Comment apporter le plus de valeur possible à nos fans ? ».

Si vous faites cela, vous vous bâtissez des fans pour la vie.

Si vous voyez en cette déclaration une phrase toute faite du service marketing, n’oubliez pas les récentes annonces de Microsoft : tous les jeux présentés dans leur conférence feront partie de l’offre, et surtout xCloud sera inclus dans l’abonnement Ultimate, et ce sans surcoût ! Pour finir, Aaron Greenberg explique que le meilleur marketing, c’est le bouche à oreille. Ainsi, plus les abonnés seront satisfaits par le service, plus ils en parleront autour d’eux et en vanteront les mérites.

Un pari risqué

Cette stratégie, reposant sur le principe du cercle vertueux, consiste en un sacré pari sur l’avenir de la part de Microsoft. Le risque est grand mais le jeu en vaut la chandelle : celui de renverser le paradigme traditionnel du medium, sortant ainsi de l’échiquier qu’ils partagent actuellement avec Sony et Nintendo. Il va falloir s’y habituer, Xbox n’est plus une console mais un écosystème, et tout ira désormais dans ce sens.

Que vous soyez joueurs PC, consoles, hardcores ou occasionnels, Microsoft aura une réponse à vous proposer et des solutions pour tous les budgets, et ça, ben c’est chouette.

Xbox Game Pass

Accueil > News