Watch Dogs Legion : histoire, gameplay, éditions, tout ce que l’on sait sur le jeu !

«Résumé complet en attendant la sortie du jeu» le 4 juillet @ 09:532020-07-13T12:14:09+02:00" - 10 réaction(s)

C’est lors de l’E3 2019 que Watch Dogs Legion a été annoncé en grande pompe par Ubisoft. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeu a fait forte impression et a emballé une bonne partie des chanceux qui ont pu poser les mains dessus lors du salon. Si vous souhaitez d’ailleurs revoir ce que notre cher Mr Moot en a pensé, rendez-vous ici. Initialement prévu pour le mois de mars 2020, le titre a par la suite été repoussé, tout comme Rainbow Six Quarantine et Gods and Monsters. Si les infos sont depuis réduites à peau de chagrin, à la rédaction on s’est décidé à compiler toutes celles qui étaient disponibles dans un article que l’on mettra à jour au fur et à mesure des annonces. Voici donc tout ce que l’on sait à ce jour de Watch Dogs Legion.

Watch Dogs c’est quoi

Watch Dogs Legion est un jeu de type GTA-like édité par Ubisoft et développé par Ubisoft Toronto, notamment en collaboration avec Ubisoft Montréal. C’est la troisième itération de la franchise et même si elle ne reprend pas la suite directe des deux premiers volets, cet épisode s’inscrit dans un « univers commun ». La surveillance de masse généralisée ainsi que le principe de piratage sont les éléments centraux du background et de l’intrigue. Si on peut penser que l’on pourra très bien jouer au jeu sans avoir fait les deux premiers, on retrouvera certainement quelques clins d’œil ou allusions à des événements liés aux opus précédents.

Le décor et l’histoire de WDL

Watch Dogs Legion investit cette fois la ville de Londres. Après Chicago et San Francisco, c’est donc une capitale européenne qui a été retenue pour cet épisode. Surveillance de masse, milices privées faisant régner l’ordre dans les rues, crime organisé… toutes ces menaces mettent en péril l’avenir de la cité et de ses habitants depuis le Brexit et l’application de nouvelles lois martiales. L’action se situe dans un futur proche où drones de surveillance, militaires et véhicules autonomes sont omniprésents.

L’ambiance générale sera plus proche du premier que du deuxième épisode et s’annonce ainsi assez sombre. À noter que selon Clint Hocking, Creative Director du jeu, le cadre avait été choisi bien avant le début du Brexit. Cet élément politique issu de la réalité a été ajouté par la suite pour étayer davantage la dystopie proposée. On retrouvera par ailleurs les lieux emblématiques de la ville et la possibilité de se déplacer aussi bien en taxi, en métro, à moto ou simplement à pied.

Sans pour autant connaître les clés scénaristiques du jeu, sachez qu’il vous faudra recruter une équipe afin de sauver la ville et rendre leur liberté à ses habitants.

Personnage principal

C’est la grosse nouveauté pour ce Legion ! Oubliez Aiden et Marcus et n’espérez pas non plus retrouver un héros unique pour cette aventure. On parle ici de héros au pluriel ! En Effet WD Legion vous permettra d’incarner le personnage de votre choix parmi la totalité des PNJ présents dans Londres. Il faudra certes les recruter pour qu’ils rejoignent la résistance, mais aussi les faire évoluer et leur conférer des spécialités. À vous de former la meilleure équipe qui soit selon les caractéristiques propres à chaque personnage.

Chaque PNJ aura sa propre identité, son histoire, sa personnalité et donc ses propres attributs avant que vous ne le recrutiez. Il sera impossible de se créer son avatar au début du jeu, mais vous pourrez tout de même personnaliser vos héros avec des tenues ou masques en vous rendant dans les magasins dédiés. Votre équipe de héros pourra accueillir un maximum de 20 personnages différents.

À priori, en tant que joueur, vous débutez l’aventure avec un personnage généré aléatoirement. Tout le monde n’aura donc pas accès aux mêmes éléments de gameplay et aux mêmes compétences au début du jeu.

Les éléments de gameplay

Recruter vos personnages constituera une étape obligatoire du gameplay et peut s’avérer plus ou moins aisé selon vos choix. Si certains PNJ seront enclins à rejoindre la cause de la résistance, d’autres vous demanderont avant cela de passer par des missions de « recrutement » telles que s’infiltrer dans les bureaux de la police pour effacer le casier judiciaire d’un personnage, intervenir pendant une arrestation ou une rixe, etc.

Par ailleurs, chaque personnage aura également un emploi du temps unique et vous trouverez selon l’heure du jour ou de la nuit, ou selon les endroits de la ville, des profils très différents.

Vos choix de recrutement auront donc une influence directe sur le gameplay puisque certains seront plus à même de se battre à mains nues, d’autres, plutôt technophiles, proposeront des compétences plus techniques tandis que certains, de par leur profession, pourront donner des avantages certains pendant le jeu comme, par exemple, l’avocate permettant de faire sortir plus rapidement de prison les alliés arrêtés. Il vous faudra donc bien étudier chaque profil de personnage avant de faire vos choix, d’autant que certains peuvent aussi présenter des faiblesses telle la vieille dame qui du fait de son âge, ne permet pas de se déplacer rapidement.

On bénéficiera tout de même de composantes RPG puisqu’un arbre de compétences lié au choix d’une classe sera disponible pour chacun des personnages recrutés. Il existe 3 classes différentes : Enforcer (spécialité combat) Infiltrator (spécialité furtivité) et Hacker (spécialité piratage). Chacune disposera de son propre lot d’équipements et de compétences à débloquer et améliorer grâce aux points gagnés dans le jeu.

Ainsi, vous aurez tout le loisir d’aborder chaque mission de la manière qui convient le mieux à vos personnages et aux objectifs. Soit en privilégiant la force, soit en privilégiant la discrétion. Ubisoft a d’ailleurs mis l’accent sur la multiplication des approches non létales et il serait possible de terminer le jeu sans tuer personne.

Quel que soit le choix effectué, il faudra l’assumer, car les ennemis en face répondront et réagiront en conséquence. Si vous optez pour une approche frontale armée, les ennemis essaieront de vous dessouder tandis qu’une approche en douceur incitera les ennemis à tenter de vous arrêter avant d’ouvrir le feu. Ce n’est pas rien quand on sait que la mort d’un de vos personnages sera… définitive !

En effet, lorsque vos points de vie tomberont à zéro vous aurez quelques secondes pour choisir entre vous rendre et aller tout droit en prison (rendant le personnage indisponible pour une certaine durée), ou résister et prendre le risque de vous faire tuer de perdre définitivement votre personnage pour le reste de la partie.

Enfin, il sera possible de passer d’un personnage à l’autre comme bon vous semble (un peu à la manière d’un GTA V), à partir du moment où vous n’êtes ni en mission, ni pourchassé, ni en plein gunfight.

Multijoueur

Il sera possible de jouer au jeu jusqu’à 4 joueurs en coopération. Si pour le moment on ne sait toujours pas s’il y aura des modes de jeu spécifiques au multijoueur (PvP ou autres), on pourra en revanche, remplir des missions dédiées à la coop’, voire des activités de type football freestyle, combat de boxe à mains nues, livraisons illégales ou encore du graffiti…. On espère secrètement le retour du piratage de la partie d’un autre joueur… c’était quand même une possibilité vraiment sympa !

Que sait-on d’autre ?

Pour le reste, on peut souligner que le jeu disposera d’un Season Pass comme pour Watch Dogs 2 et qu’un partenariat avec la société HitRecords relative à la conception des musiques est toujours d’actualité. Enfin, Ubisoft a annoncé la compatibilité du jeu avec la technologie Ray Tracing, tout comme son optimisation pour les consoles de prochaine génération. Le titre bénéficiera en effet du label Smart Delivery.

MAJ du 12 juillet : Suite à la conférence Ubisoft Forward, le jeu est prévu pour le 29 octobre 2020.

Concernant la sortie de Watch Dogs Legion, nous ne disposons toujours pas de date officielle depuis le report annoncé par Ubisoft. Ce ne sera donc probablement pas avant le mois de septembre 2020.

Pour ce qui est des versions à venir, il existera quatre éditions différentes. À noter que tous ceux qui précommanderont une édition du jeu, quelle qu’elle soit, recevront le pack « Golden King » qui comprend des éléments de personnalisation. De plus, un accès anticipé de trois jours et du contenu supplémentaire seront offert aux personnes choisissant les éditions Gold ou Ultimate. Les éditions en détail :

Watch Dogs Legion édition Gold sera disponible au prix de 99,99€ et inclura les éléments suivants :

  • Le jeu
  • Le Season Pass
  • Quatre héros iconiques aux compétences uniques
  • Cinq nouvelles histoires (une pour chaque héros + la mission « Usurpation d’identité »)
  • Le skin de voiture DedSec

Watch Dogs Legion édition Ultimate sera disponible au prix de 119,99€ et inclura les éléments suivants :

  • Le jeu
  • Le contenu de l’édition Gold
  • Le pack « Urban Jungle » et ses trois nouveaux personnages : Vipère, Léopard et Lynx
  • Le statut VIP pendant 4 semaines, qui permet de gagner de l’XP et de l’argent plus rapidement
  • Le pack « Dissident Londonien » et ses trois nouveaux masques

Pour finir, l’édition Collector sera disponible au prix de 189,99€ et inclura les éléments suivants :

  • Le jeu
  • Un coffret Steelbook
  • Le contenu de l’édition Ultimate (et donc par extension celui de l’édition Gold)
  • Le masque Couronne DedSec disponible immédiatement en jeu
  • Une réplique de 38 cm du masque Couronne DedSec
  • Un poster recto verso
  • Trois stickers

Conclusion

Dire que ce Watch Dogs est attendu au tournant est un doucx euphémisme tant les joueurs — dont nous-mêmes à la rédaction — sont sur le qui-vive ! Londres s’annonce comme un joli terrain de jeu et les premières vidéos de gameplay diffusées donnent sacrément envie. Après un Ghost Recon qui a échoué à convaincre et une date de sortie repoussée, Ubisoft n’a pas le droit à l’erreur sur ce Watch Dogs Legion qui se doit de tenir ses promesses. Si tel est le cas et que les développeurs réussissent leur pari de créer un monde ouvert cohérent où n’importe quel PNJ s’avère jouable et influe sur le déroulement de l’histoire, alors nous sommes en droit d’espérer voir Watch Dogs Legion figurer parmi les candidats au Game of the Year. Assurément, il marquera au moins pour la licence, un tournant vers quelque chose d’ambitieux et novateur qui mérite de l’intérêt.

A lire aussi :

Watch Dogs Legion

Accueil > News

Watch Dogs Legion

PEGI 0

Genre : GTA-Like

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft Montreal

Date de sortie : 29 octobre 2020

Prévu sur :

Xbox One, Playstation 4, PC Windows

10 reactions

avatar

cracra

04 jui 2020 @ 12:54

Moi suis impatient de mettre la main dessus, j’espère juste qu’ils auront assuré niveau optimisation et réglage malgré le covid

spmatt89

04 jui 2020 @ 19:29

Toujours pas d’info sur un éventuel Smart Delivery ?

avatar

sowso

04 jui 2020 @ 21:41

bof encore un jeu bac a sable « made in ubisoft »

0 mise en scène 0 scénario 0 héro charismatique 0 monté en puissance du scénario 0 empathie pour les personnages

mais on a créer la plus grande map jamais faites...allez rentré dans le cirque les mecs .

the division 2 ,ghost reconnaît bp, les derniers AC...

c’est grand !!c’est beau !! mais je me fais toujour chier dans leurs jeux .

bref coup pour une boite qui me faisais rêver il y a qq années et qui m’indiffère désormais...

Mika-117

05 jui 2020 @ 11:18

@sowso Je suis bien d’accord avec toi, j’ai l’impression que tous les jeux de Ubisoft se ressemblent et quand ils vont des petits jeux avec de l’originalité comme Child Of Light, Soldats Inconnus ou Transference ils n’en font pas assez. Les seules licences que je veux revoir et acheter chez eux sont Splinter Cell et Prince Of Persia en espérant qu’ils ne vont pas faire non plus de l’open world avec deux licences et le seul jeu déjà annoncé que j’attends chez eux c’est Beyond Good & Evil 2.

BillFouDi

05 jui 2020 @ 14:39

Jeu à 100€ / 120€ / 190€ sérieux ? :-O

Zakk

05 jui 2020 @ 18:56

Wow les prix... et donc 70 € le jeu de base sans rien ?

BillFouDi

05 jui 2020 @ 19:48

@Zakk 70€ t’aura que la pochette (sans jeu) :’-))

LoveTartiflette

05 jui 2020 @ 20:16

Hâte qu’il sorte !

J’avais fait l’impasse sur le 2, le perso et l’ambiance wesh wesh ne me convenant pas du tout, alors que le 1er :-)

@sowso je suis dans l’inverse totale, j’ai surkiffé The Division 1, Ghost Recon Wildlands (le prédator B-) ) , et les deux derniers AC ont radicalement changer, étant plus rpg dans leur approche. Le Odyssey est une pur invitation au voyage.

kalud

06 jui 2020 @ 11:14

Hate de voir ce que ça va donner ce WD. Puis le fait qu’il se passe à Londres C est cool. De mémoire C est ce que teaser la fin du 1.

tomzati

Rédaction

06 jui 2020 @ 11:28

@BillFoudi @Zakk le prix de base pour la version standard est au prix en précommande de 54 € dans certaines enseignes. On peut le voir via le comparateur de prix dans l’article. Ensuite oui 70€ comme souvent.... Pour les éditions on a quand même du contenu supplémentaire (missions pour certains personnages) + un season pass en plus de tout ce qui est cosmétique. Je ne dis pas que c’est bien, mais si du contenu supplémentaire type extension solo est inclu dedans, la différence de prix peut se justifier au regard de l’éditeur...