SSD PS5 : les développeurs s’en accommoderont sur Xbox Series X selon Microsoft

«Vite, des jeux ! » le 9 juin @ 11:032020-06-09T11:03:24+02:00" - 18 réaction(s)

Alors que nous devrions n’être qu’à quelques jours des conférences de l’E3, la bataille entre Microsoft et Sony se fera par le biais d’événements digitaux interposés. La firme de Redmond présentera ses jeux 1st party lors d’un événement en juillet, tandis que nous attendons toujours la présentation de la PlayStation 5. Si on ne connait toujours pas l’intégralité des specs de la machine nippone, différentes directions sont prises entre les deux géants.

On sait en effet que la Xbox Series X semble avoir un avantage sur sa concurrente au niveau du CPU et du GPU. Dans le même temps, la PS5 a dans sa besace une arme de choix puisque son SSD, longuement présenté par Mark Cerny en mars dernier, aura une bande passante 2 fois supérieure à celui de la Xbox Series X.

Invité du Iron Lords Podcast, William Stillwell, employé de longue date de Microsoft (rétrocompatibilité, xCloud, réalité mixte...), a donné son avis sur la question du SSD de la PS5 ainsi que la façon dont les éditeurs tiers adapteront les jeux sur les deux machines.

« Ils trouveront un moyen de contourner le problème »

Si les jeux exclusifs seront entièrement pensés autour de la Xbox Series X et de ses performances, cela ne sera pas le cas des éditeurs tiers qui devront jongler entre deux consoles ayant chacune des avantages distincts. On le sait, le SSD permettra notamment d’éliminer les temps de chargement et se passer de certaines techniques visant à ralentir la progression du joueur pour charger la zone suivante. Lorsqu’on lui demande ce qu’il pense du SSD de la PS5, et des différences qu’il pourrait y avoir au niveau des jeux multiplateforme, l’homme répond :

Je vais dire deux choses. Premièrement, je comprends que c’est un point marketing et un point important - et je pense l’avoir dit dans le dernier podcast que nous avons fait, je suis vraiment impressionné par ce qu’ils ont fait dans l’architecture avec leur SSD et je pense qu’ils seront capable de faire des trucs vraiment cool avec ça

Bien qu’impressionné, il précise qu’il ne faut pas sous-estimer les développeurs et leur capacité à apprendre, tirer parti des capacités des machines ; et que ça marche dans les deux sens. Il pense également que ce que nous verrons sur PS5 grâce au SSD ne sera pas aussi impressionnant que ce que proposera la Xbox Series X. Si le SSD de la console de Sony permet de faire certaines choses dans de meilleures conditions qu’avec la console de Microsoft, les développeurs apprendront à contourner ce problème et ce n’est pas quelque chose sur lequel Sony aura le monopole indéfiniment.

Imaginons, Il y a peut-être des ascenseurs dans la version Xbox Series X et pas dans la version PS5. Je ne sais pas encore comment ils vont y remédier, mais ils apprendront à y faire face et ils trouveront des moyens de contourner ce problème.

Contrairement à la génération actuelle qui sortait avec un retard significatif sur ce qu’avait à offrir le monde du PC à l’époque, le gap entre ces deux mondes sera beaucoup plus restreint en fin d’année. Les deux consoles seront sans aucun doute des machines performantes qui devraient offrir des expériences plus abouties et ce, malgré les différents choix opérés. De notre côté, il nous tarde surtout de voir comment les jeux pourront profiter de ces fiches techniques musclées.

À voir aussi : Xbox Series X et PS5 : les consoles en avance sur le PC ?

Source

Xbox Series X

Accueil > News

18 reactions

Ricos79

09 jui 2020 @ 12:04

Sérieux Crosoft, c’est quoi cette com’ ? Vous donnez le baton pour vous faire battre par tous les ptits trolls pro-S !

Au lieu de dire que les développeurs devront adaptés leur jeux, fallait pour une fois être un peu plus agressif en disant que le SSD ne fait pas tout et que la puissance de calcul GPU/CPU de la Series X était bien supérieur et que la Series X n’avait à rien à envier à la PS5 !

Le fair-play et le « no bullshit », c’est bien mais face à une com’ de mauvaise fois à la Sony, vous allez encore vous faire bouffer à coup de « For the Players »

Blondin

09 jui 2020 @ 12:35

Oh le joli faux pas de comm :’-))

A mon avis il a essayé de dire, en gros, « ouais, c’est bien le SSD, mais c’est surtout un argument comm », et pour pas avoir juste l’air d’être le c******d qui descend la concurrence, il passe un peu de pommade en même temps. Du coup son message est beaucoup moins limpide qu’il aurait pu l’être, et laisse de la place à l’interprétation.

Sony axe sa comm sur son SSD, c’est de bonne guerre : la console est moins puissante sur le papier, ils mettent en avant leurs arguments. Tu produis une voiture pas très puissante mais très économique, ben tu axes ta comme les l’économie, pas la puissance. Tu produis une bagnole puissante mais pas économique, tu axes ta comm sur la puissance, pas sur l’économie. C’est juste logique. Clairement il aurait du insister un peu plus sur la puissance de la Xbox. Mais bon, au moins c’est pas un discours marketing écris à l’avance par une équipe dédiée, et c’est déjà ça.

Après, ouais, MS a selon moi pris l’ascendant niveau comm depuis la présentation de la console, ça serait con pour eux de perdre cette avance avec des sorties mal calculées de ce genre.

Perso, étant gamer et bossant dans la comm, c’est le genre de truc qui ne me fait ni chaud ni froid, mais clairement à grande échelle, pour le joueur lambda, ça aura son importance.

xTOTO62x

09 jui 2020 @ 12:43

en même temps William Stillwell n’est pas habilité a faire de la com, donc ça n’a aucune valeur, c’est comme si un simple salarié disait de la merde et qu’on considère ca comme de la com ^^ d’autant plus que l’interview n’est pas complète et que le dialogue général est bien plus nuancé que cet extrait

Yvonlefada

09 jui 2020 @ 13:10

« Ils trouveront un moyen de contourner le problème » Il est mauvais le type, enjoliver le concurrent et dire que ton ssd sera un problème c’est pas terrible. Certains devrait prendre des cours de comm chez xbox

avatar

Gordon Freeman

09 jui 2020 @ 13:17

On sait tous comment ça va se passer de toute façon : sur les jeux tiers, la pleine puissance de la Series X et la vitesse de la PS5 ne seront pas exploitées à fond, c’est tout ! Il n’y a que sur les jeux first party que chacune fera vraiment valoir ses arguments.

LoveTartiflette

09 jui 2020 @ 13:50

C’est pas d’aujourd’hui que les devs doivent s’adapter à une machine. Les quelques tiers sur Nintendo en savent quelque chose. Et à la gen précédente, les tiers (comme les first) ont galérer avec le cell (au moins au « début » ), mais ils y sont arrivés quand même. Alors non, il n’y a pas faux pas de com, juste une remise en place pour certains qui pensent que « ... ».

Gordon a raison, les tiers (en tout vas dans leur majorité) vont pas se casser la tête., c’est le boulot des first. Comme pour la one X, ce sera au bon vouloir de certains studios de proposer tel ou tel patch spécifique.

Mika-117

09 jui 2020 @ 14:23

Sauf que Microsoft a quelque chose d’aussi bien que le SSD c’est le Xbox Velocity Architecture et au passage certains sont naïfs, le SSD de la PS5 ne fera pas de miracle et ne rendra pas la console plus puissante ni les jeux plus beaux.

avatar

Cogite

09 jui 2020 @ 15:42

Le cerveau humain a du mal avec les courbes de progression de type logarithmique ou exponentielle. Et c’est le cas avec les débits des SSD. Si on fait un calcul un peu caricatural on voit rapidement qu’il faut augmenter énormément les débits pour obtenir un gain de temps significatif au-delà de 1Go/s : Pour transférer 4Go de donnée avec la génération actuelle de HDD il faut 80s environ à 50Mo/s. Avec le débit annoncé par Microsoft de 4,8Go/s, on obtient 0,8s. Avec celui de Sony à 9Go/s on obtient 0,4s. La différence est tout de suite moins impressionnante... Pas sur que les éditeurs tiers aient tant de problèmes que ça pour passer d’une console à l’autre. Le futur nous le dira.

maitreskywalk

09 jui 2020 @ 16:29

@Cogite : Amen ! :-)) Pour vulgariser très très grossièrement :

>> PS5 = Porsche de 500ch avec une boite robotisé à double embrayage, les rapports (chargements) passe « instantanément ».
>> XSX = Lamborghini de 700ch avec une boite auto à simple embrayage, les rapports (chargements) passe très rapidement mais plus long que sur la Porsche.

Pour le futur, il est plus « facile » de changer la boite que le bloc moteur (CPU/GPU).

avatar

schiffalla

09 jui 2020 @ 17:13

@maitreskywalk : +1 Et il y a fort à parier que la phase II de la XSX (équivalent à la one X d’aujourd’hui) aura aussi sa boîte robotisée à double embrayage mais elle sera gonflé à 850ch

12