TV vs Moniteurs PC : quel est le meilleur écran gaming pour jouer sur Xbox ?

«C’est la guerre ?» le 13 juin @ 14:182020-09-17T22:17:14+02:00" - 9 réaction(s)

Sur Xboxygen, nous parlons souvent TV, parce que c’est le périphérique qui accompagne pour la majeure partie des joueurs une console de jeu. Néanmoins, à chaque article où nous vantons les avantages de nouvelles normes supportées par les dernières générations de téléviseurs, nombreux sont ceux à remettre en cause l’utilisation d’une télé pour jouer à la console, ou même jouer tout court.

Pas assez réactifs, trop chers, trop grands… Voici les principales raisons avancées de préférer aux téléviseurs un moniteur PC posé sur un bureau. Dans cet article nous allons tenter de démêler le vrai du faux, essayer d’établir ensemble les avantages et inconvénients qu’il y a entre les deux supports et vous donner toutes les clés pour faire le bon choix lors de votre prochain achat. On parlera donc de confort, de prix et bien-sûr de performance, en essayant de garder en tête que de toute façon, il n’y a pas de solution miracle à toutes nos contraintes et que celles-ci varient d’une personne à une autre.

Performance

S’il y a un sujet qui fait réagir les foules lorsqu’on parle de jouer sur un téléviseur, c’est bien celui de la performance. En effet, à l’aube des premiers téléviseurs LCD, TV et performance ne faisaient pas bon ménage. Les marques de TV usaient (et usent encore) de différents traitements visant à améliorer l’image mais ces derniers avaient pour effet indésirable d’accroître de façon significative l’input lag. Vous savez, le décalage qu’il y a entre le moment ou vous appuyez sur une touche et celui où l’action s’affiche à l’écran.

Le moniteur : promesse de performances inégalées

En réponse à ce problème, de nombreux joueurs se sont tournés vers un moniteur PC. En effet, ce dernier est la promesse d’une image la plus brute possible, sans traitement d’image et donc à la réactivité accrue.

Lorsqu’on parle de réactivité, cela implique le temps de réponse ainsi que l’input lag. Souvent confondu par le grand public, ces deux mesures sont bien différentes. Le temps de réponse représente le temps que met un pixel pour changer d’état quand l’input lag, quant à lui, désigne le temps écoulé entre le moment ou on appuie sur une touche et celui où l’action se déroule à l’écran.

Si les joueurs avancent ces deux mesures sans réellement les comprendre, les marques “gaming” n’hésitent pas non plus à les mettre en avant pour faire vendre.

Là où le moniteur se démarque surtout généralement du téléviseur, c’est dans sa connectique. S’ils sont équipés de ports HDMI, le DisplayPort reste souvent la solution privilégiée pour connecter son écran au PC. Permettant de faire transiter jusqu’à 32,4 Gbps d’informations quand le HDMI 2.0 est limité à 18 Gbps, il permet des compatibilités accrues à travers différentes résolutions et fréquences de rafraîchissement.

Il est ainsi possible de tutoyer les 1440p à 144Hz avec une solution VRR, du HDR… La seule vraie limite étant surtout du côté de votre machine. Malheureusement, nos bonnes vieilles consoles ne sont pas équipées de DisplayPort, et nous devons de toute manière nous contenter actuellement des limites de l’HDMI 2.0.

HDMI 2.1 : le téléviseur n’a pas dit son dernier mot

Malmené pendant des années par les moniteurs, le téléviseur a, ces derniers temps, repris du poil de la bête en ce qui concerne les performances. En effet, les téléviseurs ont grandement progressé au niveau du temps de réponse ainsi que de l’input lag.

Aujourd’hui, le temps de réponse le plus bas se trouve sur les dalles OLED. Aucun moniteur, qu’il soit équipé d’une dalle VA, TN ou IPS, ne peut égaler la réactivité des petites diodes organiques. Couplée à la nouvelle norme HDMI 2.1 et ses ports de 48 Gbps, la gamme 2019 OLED de chez LG offre actuellement une expérience de jeu inégalable. Comme la plupart des téléviseurs dans cette gamme de prix, elle embarque en prime une dalle 120 Hz native, rendant les compatibilités diverses et variées. On peut par exemple jouer en 4K à 120 Hz avec HDR, VRR, et autres joyeustés du genre. La seule véritable limite étant désormais du côté de la source.

Coté input lag, là aussi les choses ont bien changé. Grâce à la démocratisation du jeu vidéo, le secteur des TV a pris le problème de l’input lag à bras le corps afin de diminuer considérablement les effets indésirables des traitements d’image pour les joueurs.

Mais le temps de réponse, c’est quoi en fait ?

Souvent, on parle de temps de réponse “gris à gris” pour désigner le temps que met un pixel pour passer par tous ses états avant de revenir à son état d’origine. Ce laps de temps se compte en millisecondes et il varie d’une technologie d’écran à une autre. En effet, les dalles TN, VA, IPS, Plasma ou OLED représentent des technologies ou le temps de réponse varie beaucoup. L’OLED est la technologie dont le temps de réponse est le plus bas, voire quasi immédiat, on parle ici de l’ordre de 0,05 ms de décalage selon la méthode de calcul. Sur les téléviseurs LCD équipés de dalles type VA, le temps réponse est généralement d’environ 5 ms à 8 ms quand les meilleurs moniteurs équipés de dalle TN affichent généralement 1 ms à 3 ms au détriment de la qualité d’image.

Les technologies évoluent vite et on parle de toute façon ici de chiffres qui ne sont que de l’ordre de quelques millisecondes, mais le marketing est souvent très bien rodé pour tenter de justifier des prix basés sur des valeurs dont seules les marques connaissent les méthodes de calcul.

Voici une petite animation illustrant les effets du temps de réponse des pixels. Tout d’abord avec un temps de réponse immédiat : la balle est parfaitement nette sur chaque image, les pixels étant capables de s’éteindre instantanément au moment d’afficher l’image suivante, comme sur un écran OLED.

Mon image

Voyez maintenant ce que des pixels au temps de réponse trop prononcé donnent à l’écran : de la rémanence, des images fantômes (ou ghosting) de la balle induisant un flou de mouvement, particulièrement nuisible à l’échelle d’un jeu aux mouvements de caméra rapides comme les FPS. Cela est dû au fait que les pixels mettent un certain temps à complètement s’éteindre, dans ce cas plus de 2x le temps imposé par le framerate.

Mon image

Le critère "gris à gris” n’étant pas normé, les constructeurs affichent la plupart du temps les valeurs mesurées les plus faibles. L’argument du temps de réponse est ainsi souvent mis en avant par les marques de moniteurs PC dits “Gaming” en annonçant des chiffres comme 1 ms, 2 ms ou 5 ms, quand les téléviseurs eux indiquent plus généralement leurs valeurs, naturellement plus élevées, d’input lag. Mais ne vous y trompez pas, les moniteurs PC ont aussi de l’input lag, seulement il faut chercher un peu plus loin pour en trouver les chiffres.

Note : le temps de réponse d’une dalle OLED est si bas qu’afficher une vidéo en 24 images par seconde lui est compliqué. En effet, celle-ci apparaîtra souvent comme saccadée du fait qu’aucun flou de mouvement généralement créé par un temps de réponse plus élevé ne vienne ici donner la sensation de fluidité.

Confort

Le rapport au confort est très différent d’une personne à une autre. Quand certains estiment plus confortable de jouer sur une grande diagonale d’écran affalé dans un canapé, d’autres pensent systématiquement au setup de bureau ultra optimisé, dans sa bulle, une position dynamique sans qu’aucun élément ne puisse venir perturber leurs sessions.

Il n’y a pas de réponse miracle à la question “quel périphérique offre le meilleur confort de jeu”. Chacun y verra des avantages et des inconvénients mais rien qui ne soit, d’un côté comme d’un autre, un frein à la performance.

Oui mais la télé est “trop grande pour nos yeux”

Parmi les arguments en faveur du moniteur, on entend régulièrement dire qu’un téléviseur est trop grand pour jouer et qu’il vaut mieux préférer un moniteur à la taille restreinte pour faciliter le “parcours des yeux” sur l’écran. En plus de penser cette idée totalement farfelue, on répondra simplement que le recul nécessaire différent entre les deux périphériques fait que les yeux parcourent absolument la même “distance” à 2m d’un téléviseur 55” qu’à 50 cm d’un écran 24”.

Une fois encore, c’est uniquement une question de préférence et rien n’empêche objectivement de jouer sur l’un comme sur l’autre.

Prix

C’est pour certains le critère numéro un lorsqu’il faut changer d’équipement. Le prix est en effet un élément important qui vient freiner nos rêves d’écrans dernier cri au moment de passer à la caisse. Malheureusement, pour profiter des dernières technologies et en prendre plein les yeux, il faut souvent aligner quelques billets et à ce petit jeu, le moniteur à de sérieux arguments à faire valoir.

Le moniteur : des performances élevées à moindre coût

En effet, le moniteur est souvent synonyme de performances élevées pour un coût moindre. Plus petits que les téléviseurs, les moniteurs sont une alternative de choix pour celui qui veut avoir du matériel de qualité en sacrifiant les grandes tailles incompatibles avec une installation bureautique.

Bien qu’il existe de plus en plus de moniteurs aux tailles et ratios plus exotiques, sur cette génération, il est en effet possible d’avoir un écran pleinement compatible avec les consoles actuelles pour le quart du prix d’un téléviseur équivalent.

Et pour profiter pleinement des Xbox Series X et PS5 ?

Pour profiter pleinement des consoles next-gen que sont les PS5 et Xbox Series X, il faudra se tourner vers un produit équipé de ports HDMI 2.1. En effet, les consoles ne disposent pas de DisplayPort, ce qui fait que la majorité des moniteurs PC se retrouvent d’office écartés de la sélection. Il y a fort à parier qu’il faille attendre que les cartes graphiques proposent du HDMI 2.1 pour voir cette connectique débarquer chez les spécialistes d’écrans. Néanmoins, Eve Spectrum a présenté dernièrement un moniteur 4K de 27” compatible HDMI 2.1 avec un pic lumineux de 750 nits pour 649 $ ; soit actuellement un excellent rapport performance/prix/taille.

Coté téléviseur, de plus en plus de marques embrayent le pas de l’HDMI 2.1. LG était le premier à proposer 4 ports HDMI 2.1 dès 2019 sur ces téléviseurs. Nous avions d’ailleurs déjà pu tester le LG Oled E9 en septembre dernier et il nous avait bluffés par sa polyvalence et son aspect “next-gen” ready. Ces derniers temps, Samsung a annoncé que ses produits QLED 2020 supporteront eux aussi la norme HDMI 2.1. Il y a fort à parier que Sony suivra le pas pour proposer aux joueurs un écosystème 100 % compatible avec les nouvelles fonctionnalités de sa prochaine console de salon, la PlayStation 5.

Le LG C9 : un téléviseur que nous avons testé et que nous recommandons largement, 100% compatibles Xbox Series X !

À voir aussi : Les meilleures TV 4K 2020 pour Xbox One et Xbox Series X

L’offre pleinement compatible avec les consoles nouvelle génération est plus forte du côté des TV que des moniteurs donc, mais on devrait bientôt voir de nouveaux produits débarquer sur le marché pour équilibrer la balance.

Achetez en connaissance de cause !

Si on a vu que le moniteur et le téléviseur avaient tous les deux des arguments à faire valoir, le meilleur conseil qu’on peut vous donner est d’acheter un produit en toute connaissance de cause. Bien loin du blabla marketing, il n’existe pas de meilleur choix entre les deux. A part la question du prix qui est à l’avantage des moniteurs à performances plus ou moins égales au détrimant d’une taille d’écran destinée à un usage différent ; le reste est totalement subjectif. Il existe aujourd’hui une offre absolument colossale de produits capables de répondre à vos besoins.

Avec la nouvelle génération de console qui arrive, nous allons franchir un nouveau cap au niveau des résolutions et framerate supportés ainsi que des différentes fonctionnalités compatibles ; et il serait vraiment dommage de s’en priver !

Matériel

Accueil > News

9 reactions

ice_59

13 jui 2020 @ 14:51

J’avais envoyé un message privé à Xboxygen concernant cela il y a peu , vraiment content de voir enfin un test de moniteur pour nos Xbox et surtout pour la Séries X

avatar

Farryss

13 jui 2020 @ 15:02

J’étais très intéressé par le C9 mais les risques de Burn In sont trop grands sur les TV Oled et surtout, ils sont réels ! Pour mon usage, les risques sont trop grands.

Du coup, j’hésite entre ces 2 modèles :

Sony KD-55XG9505 et Samsung 55Q95T

C’est vraiment la jungle côté choix ...

killkuter

13 jui 2020 @ 15:34

Pour avoir moniteur 4K sur PC et TV Led 4K pour la one X je préfère la TV sans le mode jeu, le traitement d’image est magnifique et perso je ne ressens aucun temps de réponse supplémentaire, mais sur la console je fais plus du solo / coop. Le PC c’est principalement pour battlefield / warzone pour le confort et la rapidité du clavier / souris. Sur PC pour avoir un bon moniteur (qualité d’image) il faut mettre aussi un sacré pognon, voir le même prix qu’une 55 pouces Qled ...

Ma prochaine TV sera surement une Oled LG, pour la question de marquage je pense pas avoir trop de problème vu que je ne jouerais pas à des centaines d’heures d’affilés sur un même jeu. Je pense que pour le burn faut avoir vraiment une utilisation soutenu comme les joueurs régulier d’un fifa / cod par exemple, et d’après les derniers tests de burn que j’ai vu cela se produit surtout chez les usagers qui poussent la luminosité au max

Protoxe

Rédaction

13 jui 2020 @ 16:28

Salut @Farryss, pour avoir le C9, pour arriver à avoir un effet Burn faut vraiment y aller. À chaque fois que l’on éteint la TV elle utilise un logiciel de nettoyage pour éviter le Burn. Même si ce n’est pas recommandé, je laisse parfois la TV allumé pendant que je fais à manger etc, il suffit de programmer une mise en veille au bout de 30 min de non-utilisation et plus aucun risque ;)

avatar

Farryss

13 jui 2020 @ 17:20

Salut @Protoxe,

C’est juste que j’ai une utilisation assez intensive de ma télé ! J’arrive à faire des sessions de jeux de plus de 5 heures parfois, c’est pour ça que je flippe pas mal pour l’achat d’une Oled ...

Mais le C9 me fait vraiment de l’oeil ! Purée, c’est tellement dur de choisir... Merci pour ton retour en tout cas !

Tomchoucrew

Rédaction

13 jui 2020 @ 17:27

J’ai un Panasonic OLED depuis bientôt 3 ans, je fais des sessions parfois de 4h ou 5h, jamais eu de soucis de brûlure non plus. Certaines des vieilles dalles B6 etc ont été touchées plus que les autres mais le problème doit vraiment moins se poser de nos jours avec des modèles plus récents de 3 ou 4 ans !

avatar

Brugs

13 jui 2020 @ 18:39

Que voulez vous dire effet burn ? Quand la TV garde des trace sur l’écran ?

J ai le Oled 55b6 et ces vrai que si ces cela ça l est arriver plus d une fois. Et le nettoyage prenant une heure ça saoule a mort.

Sauriez vous refaire un comparatif comme vous le faites si bien afin de conseiller pour les TV qui seront top pour la prochaine génération avec les comparatif de prix etc.. petit bourse moyenne, et si vous avez le pognon foncer pour cela

Helvete

13 jui 2020 @ 20:15

J’ai un LG 55C8-Oled pour ma One X et mon PC depuis un peux plus d’1 an (je joue avec les 2 en 4k30-60ips + avec la One X que mon PC). Aucun vrai souci de Burn in chez moi, j’ai eu quelque début/impression de marquage (une ou deux fois) mais après un petit rafraîchissement de la dalle avec le programme intégré (pendant la nuit) petit message a l’allumage le lendemain que le programme avait terminé et c’est repartit comme neuf... plus aucune trace perceptible. Je le passe encore de temps a autre même si ce n’est pas forcément nécessaire.

Suffit de bien paramétré les options qui « protège » du phénomène, de laissé son pc activer son écran de veille genre au bout de 5-10 voir 20 min d’inactivité (pas d’images fixe)... En faite suffit juste d’évité les images fixe affiché durent trop d’heures successives.
Quand je joue bah si je peux j’augmente la transparence du HUD je le fais mais au globale zéro problème !

Si je pouvais me le permettre je changerais ma C8 ou un CX pour avoir l’HDMI 2.1, le 4k120hz, la VRR, le Gsyng, ...

avatar

guimout

13 jui 2020 @ 20:54

Bonjour tous le monde, moi j’ai une tv LG OLED 55c7 que j’avais acheter en promo à la fnac. Elle est excellente autant pour la télé, les films, les Jeux.... Avant celle-ci j’avais un PLASMA PANASONIC avec des Noirs à l’époque très noir. Et bien je n’aurais jamais cru avoir un aussi meilleur noir avec une tv oled ! Quand une scène se passe dans le noir complet ces simple on a l’impression d’avoir la tv tous simplement éteinte ces incroyable ! Le contraste est infini,les couleurs sont juste,on peut peut tous paramétré dans les réglage le temps de réponse est super bas aucune rémanence et le mode jeux et à 21 ms imput lag Ma tv LG c7 est un modèle de 2017,ils ont fais de l’amelioration depuis sur les nouvelles oled LG elles arrive maintenant à descendre je crois entre 10 et 15 ms d’imput lag. Elle est 4k hdr doby-vision et compatible 1080 p 120z sur la Xbox One x. Le seul défaut que je lui donne ces qu’il faut pas rester 1h sur l’interface Xbox par exemple. Cela marque quelques seconde, alors se que je fais si je dois rester sur l’interface je met la tnt.Mais sa marque un peu surtout sur une interface, mais en jeu pas vraiment de soucis.

Voilà sont seul défaut Par contre se que personne parle aussi ses des videoprojecteur ils ont vraiment évolution dans le bon sens ils sont maintenant compatible 4k hdr avec un imput lag vraiment bas ou compatible 1080p 120z avec un imput lag de 8ms. Je viens d’en commander un et j’attend de le recevoir avec impatience de pouvoir faire un écran de 150 pouces ou plus ! C’est un OPTOMA HD 29H.

https://www.passionhomecinema.fr/blog/index.php/01/03/2019/test-optoma-hd29h-lavis-de-gregory/