Interview de Ina Gelbert, Directrice Xbox France - xCloud est la révolution du jeu vidéo

«Beaucoup de projets en cours» le 21 mai @ 10:452020-05-21T10:39:57+02:00" - 13 réaction(s)

JPEG - 78.2 ko

L’actualité Xbox est on ne peut plus riche depuis quelques mois. Avec le rachat de nombreux studios, l’arrivée d’une nouvelle Xbox en fin d’année, le Xbox Game Pass qui monte et xCloud qui entre en phase de test en Europe, la marque a le vent en poupe.

Nous avons eu la chance de pouvoir nous entretenir avec Ina Gelbert, Directrice Xbox France, afin de faire le point sur certains chantiers entamés chez Xbox et pour parler de l’avenir. Cette longue interview montre à quel point les prochains mois seront, plus que jamais, très intéressants à suivre.

Xboxygen : Bonjour Ina, est-ce que tu peux d’abord te présenter s’il te plait, parce que ça doit faire environ un an que tu es à la tête de Xbox chez Microsoft en France ?

Ina Gelbert : Bien sûr. Je suis Ina, à la tête de Xbox depuis moins d’un an puisque ça s’est fait un petit peu avant la Paris Games Week. Mais le temps passe vite et il y a tellement de sujets que j’ai l’impression d’être là depuis plus longtemps que ça.

Je suis dans l’équipe Xbox depuis 3 ans au total et chez Microsoft depuis 8 ans. Je n’étais donc pas une nouvelle venue dans l’univers du gaming et avant cela j’ai travaillé au sein d’autres entreprises et industries puisque je viens du monde de l’alimentaire sur le plan professionnel.

Xboxygen : Le télétravail a bousculé les choses, et on voit que tu as beaucoup de choses à faire. S’il y avait une journée typique, même si à mon avis il n’y en a pas, ou une semaine typique : par quoi es-tu rythmée, et qu’est-ce qui t’anime au quotidien chez Xbox ?

Ina Gelbert : Effectivement on a un rythme qui permet de garder un fil sur certains sujets. Il y a tout un aspect relié au business. Le suivi des chiffres qui est quand même important puisque nous avons des objectifs. Que ce soit sur de la vente, de l’abonnement, etc. Il y a toute cette partie business en relation avec les équipes de vente, les équipes logistiques pour la gestion quotidienne de ces aspects-là, l’aspect financier pour suivre les marges qui sont dégagées et si nos opérations permettent un retour sur investissement ou non.

À côté de ça, il y a tout ce qui tourne autour de l’engagement et communication, qui souvent va dominer quand même et sur lequel on va se permettre d’être beaucoup plus créatifs. On va regarder le positionnement de la marque, regarder ce qu’il se passe en termes d’actualité - et en ce moment il y en a énormément - comment on fait atterrir nos messages et par quels biais, et par quels médias aussi, c’est important. Également quels supports, et sur quoi on va se focaliser. Est-ce que c’est plus sur les annonces de jeu, ou est-ce que c’est plutôt sur la partie console… Est-ce que c’est aussi sur la distribution… On parle du All Access, et c’est un sujet qui prend un peu de temps dans l’équipe, mais c’est bien dans nos objectifs de se dire qu’on veut le faire atterrir. Voilà, il y a différents sujets, certains qui ont un suivi régulier et d’autres qui vont apparaître au fur et à mesure. Il y a aussi toute une partie partenariats dont on parlait tout à l’heure. Donc d’un côté sur la communication autour de la marque, et de l’autre un aspect plutôt business puisqu’à un moment il faut quand même mesurer nos résultats.

Xboxygen : Justement sur le Xbox All Access...

Ina Gelbert : Tout est dit, on travaille dessus.

Xboxygen : Ok alors avec tout ça et des journées bien chargées, est-ce que tu trouves encore du temps pour jouer, et est-ce que tu as une franchise Xbox favorite, et si oui quelle est-elle ?

Ina Gelbert : Alors pour répondre sur la question de temps de jeu… J’étais encore hier soir sur A Plague Tale : Innocence, ça fait un moment que je l’ai commencé, mais je n’ai en fait pas beaucoup de temps. Ce confinement, au lieu de donner du temps - c’est ce que j’espérais quelque part, avec des listes de tout ce que je voudrais faire en cette période – avec le temps d’adaptation au départ pour savoir comment j’adapte mon rythme au niveau perso et pro, a chamboulé énormément de choses et je ne récupère pas de temps du tout. La dernière fois, j’ai mis mon téléphone dans le lave-vaisselle et c’est là que je me suis dit que j’avais franchi une limite, quand on a trop de choses en tête et que ça dérape [rires].

Xboxygen : Effectivement [rires]. Du coup, une franchise Xbox que tu apprécies beaucoup ?

Ina Gelbert : Oui, alors pour moi c’est Halo. C’est là-dessus que j’ai commencé, et rien que de savoir qu’il y a Halo Infinite qui arrive là sur cette fin d’année, pour moi c’est la meilleure promesse… À titre personnel, j’ai vraiment hâte.

Xboxygen : Très bien. Alors on profite d’avoir la directrice de Xbox en France pour une question de quelqu’un dans notre équipe qui vient de finir Street of Rage 4 qui vient de sortir dans le Xbox Game Pass. On se demandait si, comme le studio qui le développe est français (Dotemu, ndlr), toi ou ton équipe avait quelque chose à voir dans le deal qui a été conclu entre eux et Microsoft, ou si tout ça se décide plutôt depuis les États-Unis ?

Ina Gelbert : Alors pour celui-là, ça s’est décidé depuis les États-Unis, il y a des équipes là-dessus. Ce que l’on fait de notre côté également et ce qu’on a déjà fait, c’est de recommander des studios, essayer de montrer des studios français et faire la promo de ces studios. On aimerait avoir ce que j’appelle une victoire, c’est-à-dire intégrer du contenu local dans une offre internationale et faire rayonner la créativité française dans tous les autres pays où le Game Pass est disponible.

Xboxygen : La dernière grosse actu de Xbox était le Inside Xbox. Chez nous, on a trouvé qu’il y avait beaucoup de contenu et personnellement j’ai trouvé ça solide mais de la part des joueurs, on a eu beaucoup de retours de type “On s’attendait à avoir du gameplay sur Xbox Series X qui claque et qui donne envie de réserver la console pour la fin de l’année” et il n’y a pas eu cet effet-là. Plus tard, Aaron Greenberg [directeur du marketing chez Xbox, ndlr] a dit quelque chose comme “oui, on n’a sans doute pas bien communiqué sur ce qui était prévu”, et est-ce qu’on peut donc s’attendre à avoir une claque par exemple pour l’Inside Xbox de juin ?

Ina Gelbert : Personnellement j’ai apprécié le contenu. J’ai trouvé qu’on avait bien mis en avant les partenaires qui étaient dans cet Inside Xbox. Ce n’était pas forcément que des jeux AAA effectivement, mais ça montrait quand même toute la créativité qui était déjà en place de la part des studios pour nous accompagner. Mais je pense qu’on en a peut-être fait un peu trop en amont. Pas nous en France spécifiquement - quand on regarde la communication qu’on a eue au niveau local, on est resté assez cohérent sur l’ampleur de cet événement - mais globalement, ça a été repris de manière un peu plus poussée. Moi j’ai trouvé que les jeux étaient beaux et créatifs, j’insiste sur ce mot. J’ai vraiment vu de très belles choses, un peu gore aussi parfois et assez dures dans le contenu. Mais je pense que ça faisait le job sur le fait de montrer des partenaires. Puisque cet événement-là était orienté partenaires, et non pas nos propres studios.

Par la suite, effectivement on a annoncé toute une série de prises de paroles, mensuelles, jusqu’à la sortie. J’ai notamment vraiment hâte que nous arrivions aux annonces de Juillet. C’est là qu’on aura les plus grosses annonces de mon point de vue.

Xboxygen : En juin, il pourrait y avoir de nouveaux jeux présentés de nouveau ?

Ina Gelbert : On va préciser quel sera le contenu de juin, mais on aura de grosses prises de paroles en Juillet.

Xboxygen : Nous avons eu une question d’un lecteur et nous avions promis d’essayer de lui répondre. Il y a beaucoup de jeux annoncés comme étant optimisés Xbox Series X qui vont sortir. Mais il n’y en a qu’un seul qui est déjà sorti et qui sera optimisé Xbox Series X, c’est Gears 5. Est-ce qu’on peut s’attendre à ce que d’autres jeux Xbox soient optimisés Xbox Series X tels que, par exemple, Forza Horizon 4 en 60 fps ?

Ina Gelbert : Il y a en effet Gears 5 qui a été annoncé, ainsi que tous les jeux du Inside Xbox de Mai par exemple. Pour Gears 5 spécifiquement, le jeu sera en 4K 60 fps par exemple, et nous avons annoncé que les équipes chez The Coalition travaillent pour atteindre le 120 fps pour le multijoueur. Pour le reste des infos, ça viendra aussi au fur et à mesure de nos communications, mais on fait en sorte qu’il y ait du contenu qui soit disponible au lancement de la console et qui puisse bénéficier de toute la technologie qui est embarquée dans cette console !

Xboxygen : Tu parlais beaucoup du Xbox Game Pass, des jeux, des abonnements et des chiffres que vous suivez autour de ça. Nous suivons aussi énormément le Xbox Game Pass et on trouve depuis le début que c’est une offre très forte. Mais on voit dans votre communication que vous parlez encore du fait qu’il y a plus de 100 jeux alors qu’on dépasse maintenant les 200. Pourtant, le prix n’a pas bougé alors que l’offre s’étoffe, et encore plus quand on sait que tous vos studios sortiront leurs jeux en day one dessus. Est-ce que le prix du Xbox Game Pass a vocation à rester inchangé ou pourrait-il évoluer puisque l’offre évolue aussi ?

Ina Gelbert : À date, nous n’avons pas dans nos plans de changer ce prix. On nous a souvent dit “Ce n’est pas possible, c’est un prix de lancement et ça va augmenter”, mais ça n’est pas l’idée. On a communiqué officiellement sur le fait qu’on avait atteint les 10 millions d’abonnés au Xbox Game Pass. C’était pour nous une marche à franchir, et on sait qu’on y est maintenant. Ça montre bien que le Xbox Game Pass plait, que ce que l’on y propose aujourd’hui en termes de contenu correspond aux attentes de la communauté. Ça montre bien aussi que les éditeurs nous suivent. Il suffit de regarder l’arrivée de Red Dead Redemption 2. Ça montre bien que quelque part, malgré les premières appréhensions qu’on a pu voir de la part de la communauté - ou même des éditeurs puisqu’il s’agit d’un nouveau service - finalement ça fonctionne.

Aujourd’hui nous sommes en train d’étoffer l’offre. On a le Xbox Game Pass Ultimate par exemple, qui regroupe le Xbox Game Pass pour console, le Xbox Game Pass pour PC dans sa version bêta, et l’abonnement Xbox Live. Je pense que l’idée est plutôt de clarifier l’offre, peut-être de communiquer un peu plus sur l’Ultimate qui est pour moi la meilleure valeur qui existe du fait qu’elle regroupe ces éléments.

Xboxygen : Puisque tu parles de clarification de l’offre, on voit le cousin du Game Pass arriver bientôt et actuellement en bêta : xCloud. Et on se dit que vous avez le Xbox Live Gold et Silver, Le Xbox Game Pass PC et console, Ultimate… et bientôt xCloud. Comment allez-vous harmoniser cela, avec xCloud qui va se greffer à tout ça ?

Ina Gelbert : Il faut comprendre que xCloud est une fonctionnalité. C’est juste un moyen d’accéder à l’écosystème Xbox sans forcément avoir une console, c’est la promesse qu’on fait. Pour l’instant nous sommes encore en version test que l’on appelle preview. Nous avons la chance en France d’avoir cette preview disponible, ce qui n’est pas le cas partout, et nous sommes en train de regarder et d’écouter ce que nous dit la communauté, les retours qu’on a au niveau technique, au niveau contenu, est-ce que ça fonctionne bien en fonction des licences… Nous n’avons pas encore défini le business model derrière xCloud. Nous avons déjà dit que nous travaillons à un rapprochement entre les services existants et cette fonctionnalité xCloud qui permet d’accéder à l’écosystème en mobilité en passant par l’infrastructure Microsoft.

Xboxygen : Si le business model n’est pas encore trouvé, cela pourrait-il aussi bien être “Si vous êtes abonné au Xbox Game Pass, vous pouvez l’utiliser avec xCloud” qu’un nouvel abonnement Ultimate++ ? Toutes les portes sont ouvertes aujourd’hui ?

Ina Gelbert : Ce sera un rapprochement entre les deux. Ce n’est pas qu’on n’a pas encore trouvé le modèle, mais c’est qu’on n’a pas encore défini ce qui était le mieux. Mais il y aura forcément à un moment un rapprochement entre le Xbox Game Pass et xCloud.

Xboxygen : xCloud est toujours en test oui. Je l’ai sur mon téléphone et comme j’habite en Belgique, j’ai pu le tester il y a peu, avec un léger retard par rapport à la France. Je le teste actuellement et ça parait fou, et on est vraiment dans le futur...

Ina Gelbert : Pour moi c’est la révolution du jeu vidéo actuel. Il y a le côté technique des consoles et tout ce qu’on peut raconter autour de la Xbox Series X, et à côté de ça il y a le streaming qui est assez incroyable.

Xboxygen : Exact, et du coup on se dit que xCloud est en test depuis longtemps maintenant aux États-Unis ou en Corée du Sud par exemple, dans des pays très avancés au niveau de leur infrastructure réseau. C’est arrivé chez nous il y a peu de temps, et peut-on s’assurer aujourd’hui que cela arrivera en version finale et stable pour le public cette année en France ou en Europe ?

Ina Gelbert : Je ne peux pas faire de promesse sur l’arrivée de manière définitive. On a des plans effectivement mais la version preview sert bien à mesurer, à apprendre, et également à corriger. On commence à avoir des premiers retours sur ce que font les joueurs quand ils accèdent à xCloud. Quels sont les titres auxquels ils aiment accéder, à quels moments ils jouent, où ils sont quand ils jouent… Il s’agit de bien comprendre tous ces critères pour ensuite être sûrs de la solution qu’on mettra sur le marché. On ne veut pas arriver avec une version définitive si on n’est pas sûrs de tous les critères.

Xboxygen : L’objectif reste quand même cette année ?

Ina Gelbert : J’aimerais bien que ça arrive cette année. Le plus tôt le mieux pour notre communauté, mais on n’arrivera que si c’est 100% prêt.

Xboxygen : Phil Spencer dit depuis longtemps “Nous voulons toucher 2 milliards de joueurs dans le monde”. Ça parait énorme, mais avec xCloud on se dit pourquoi pas, puisque n’importe qui avec un téléphone peut jouer demain à des jeux Xbox de n’importe où pourvu qu’il ait une connexion internet. Et comme un Netflix qui est maintenant disponible absolument partout, est-ce que le but pour vous est que le Game Pass soit disponible sur toutes les plateformes autre que le mobile, par exemple une autre console, où voulez-vous garder tout ça chez Xbox avec l’exclusivité de cet accès au service ?

Ina Gelbert : Je pense qu’il faut quand même que nous maîtrisions l’offre et le discours que nous avons. Nous sommes Xbox, nous sommes en train d’enrichir notre écosystème et nous avons fait l’acquisition de studios. Nous en sommes maintenant à 15, soit autant de studios qui développent du contenu exclusif pour nous. Nous avons aussi une communauté qui est embarquée depuis déjà pratiquement 20 ans autour de la console et que nous allons petit à petit chercher sur la partie PC et mobile avec xCloud, et nous avons également les infrastructures.

Déjà, en tant que Xbox, nous avons une énorme histoire à raconter à notre communauté que l’on peut faire grandir, et aller chercher effectivement les deux milliards [de joueurs]. Ces deux milliards, ce sont simplement ces gens qui aujourd’hui se disent “je suis joueur”. À ces gens-là qui n’ont pas aujourd’hui accès à l’écosystème Xbox parce qu’ils n’ont pas de console, ne veulent pas en acheter ou qui ne passeront peut-être jamais par la case console - il suffit de regarder dans certaines régions le taux de pénétration des consoles - c’est de leur dire “vous êtes joueurs, notre écosystème va vous plaire, venez”.

Xboxygen : Donc l’idée est plutôt de dire “Nous Xbox, on a une offre importante, pas chère et accessible, facilement, venez ici”...

Ina Gelbert : Oui. Vous allez trouver dans l’écosystème Xbox de quoi vous amuser, de quoi découvrir de super licences, et de quoi rejoindre une communauté qui est magique. La promesse est là.

Xboxygen : Dans les prochains mois on continuera de parler du Xbox Game Pass, de xCloud, etc., et a été annoncé le Summer Fest, un regroupement de beaucoup d’événements autour du jeu vidéo pendant 4 mois. Il a été dit que des démos seront lancées par des éditeurs et des développeurs. Est-ce que Xbox a prévu de proposer des démos jouables pendant cet été ?

Ina Gelbert : Nous avons effectivement notre calendrier avec Xbox 20/20. Nous allons rester sur ce calendrier et nous avons déjà des prises de parole qui sont calées. Il faut rester à l’écoute, ça ne va pas tarder à tomber, de ce qu’on racontera sur chacun de ces événements et si vous suivez la communauté Halo, vous avez déjà vu qu’il y a une prise de parole prévue sur Halo Infinite au mois de juillet.

Ça fait un moment que nous avons lancé notre plan de communication. Nous sommes largement en avance. Nous avons dévoilé la Xbox Series X déjà en décembre, on maintient notre agenda, on fait les annonces au fur et à mesure… On a eu mai, on aura juin et ça va monter crescendo sur juillet et août avec énormément de choses à montrer et beaucoup de choses à annoncer.

Xboxygen : Ok donc pour l’instant vous vous en tenez à votre plan.

Ina Gelbert : Oui et il s’adapte. Il s’adapte en fonction de ce qui se passe et on reste agile. Ce Covid est venu tout perturber et ce qu’il faut vraiment comprendre, c’est qu’on ne peut pas avoir autant de certitudes et que nous devons nous adapter et rester flexibles sur certaines choses. Nous devons savoir tirer le meilleur profit de la situation pour rester clairs dans la communication. S’il faut changer les plans à un moment nous le faisons, il faut rester flexible.

Xboxygen : Le lancement de la Xbox Series X en France est prévu fin 2020 comme partout dans le monde mais avec le confinement, tout a été annulé. L’E3, la Gamescom, la Paris Games Week. Comment ça va se passer pour le lancement de la console si personne ne peut la voir ou tester les jeux dessus ? Avez-vous prévu des choses pour que le public puisse voir les jeux et les tester d’ici à ce que la console sorte ?

Ina Gelbert : C’est essentiel. Il suffit de voir l’événement de mai et des vidéos tournées comme ça sur Facebook ou autre… Ça ne rendra jamais la même chose qu’avec de gros événements où nous sommes face à la communauté avec les moyens qui vont bien. Ça fait partie des choses que nous sommes en train de regarder actuellement, et fonction de la situation car si on repart dans un mode confinement avec une deuxième vague, cela pourrait encore une fois limiter le champ d’action. Mais dans les options que l’on regarde, ce sera important de pouvoir montrer, démontrer et en mettre plein les yeux sur ce qui arrive sur Xbox Series X.

Xboxygen : L’année dernière, en 2019, Microsoft avait dit que l’ambition, avec le rachat des studios dont Ninja Theory, était de sortir un jeu AAA - blockbbuster - par trimestre. Est-ce que cette stratégie sera mise en place à la sortie de la Series X.

Ina Gelbert : On a déjà un énorme blockbuster qui arrive à la sortie de la Xbox Series X, c’est Halo Infinite, c’est déjà du lourd. Concernant le rachat de studios, ces derniers avaient déjà des projets qui étaient en cours et nous entendons pas mal de choses sur ce qu’ils sont en train de préparer et c’est très rassurant. Mais pour un bon AAA, il faut un temps de développement, quel que soit le moteur qu’on utilise. Il faut se donner le temps de bien faire les choses et pouvoir exécuter toute la partie créative qu’il y a dans la tête des développeurs aujourd’hui. Ça prend un certain temps mais oui, l’ambition est de fournir du contenu solide le plus régulièrement possible.

Xboxygen : Halo Infinite sort durant la période de lancement de la Series X. Est-ce que d’autres jeux issus de studios Xbox sortiront sur la période de lancement de la console ?

Ina Gelbert : Ça, vous verrez !

Xboxygen : Il y aura des annonces sur toute cette période de lancement ? Est-ce qu’à un moment on pourra se dire “Ok, la Series X sort à telle date et il y aura telle liste de jeux des éditeurs et de Xbox” ?

Ina Gelbert : Il y a nos annonces à nous, pour nos studios, et on aura un temps fort dédié avant la sortie pour parler de tout ça. À côté de ça, il y a tous les temps forts de nos partenaires. On a déjà vu Assassin’s Creed Valhalla ainsi que Cyberpunk 2077 qui a été annoncé avec Smart Delivery en version optimisée pour la Series X. Il y a donc notre rythme d’annonces, le rythme de nos partenaires, et énormément de choses qui arrivent sur Xbox Series X.

Xboxygen : En tant que site spécialisé Xbox, on le vit au quotidien : on sent la hype que vous générez avec les annonces, les pré-annonces, le teasing du compte Xbox Game Pass sur Twitter et ses petites blagues… On sent les joueurs émoustillés et on l’a vu au dernier Inside Xbox avec beaucoup de hype avant l’événement. Comment vous jauger ça ? Comment sentez-vous cette hype arriver, comment vous la gérez et est-ce que ça a une influence sur votre périmètre d’action ensuite ?

Ina Gelbert : On suit effectivement l’engagement, notamment sur la partie réseaux sociaux où c’est le plus probant à travers les différentes plateformes. Nous avons des metrics (indicateurs, ndlr) que nous suivons régulièrement pour savoir comment se comporte la marque par rapport à ce qu’il se passe sur le marché. On est aussi toujours à l’écoute sur les réseaux de ce que dit la communauté. On est très souvent sollicité, de plus en plus, et ça rassure sur l’engouement qu’il y a actuellement autour de Xbox.

La communication de Phil Spencer y est aussi pour quelque chose. Je suis vraiment très contente que Phil Spencer soit là. Je trouve qu’il a un discours qui est tout le temps posé, logique, ambitieux et optimiste qui montre notre stratégie. Il en parle très ouvertement et on doit souligner ça. Je trouve qu’il y a un travail d’ouverture et de transparence envers les ambitions et la vision qu’a Xbox du jeu vidéo… Tu en parlais tout à l’heure, aller chercher les 2 milliards de joueur. L’ambition est là, on sait comment faire pour aller parler à cette communauté et tout ça participe à rassurer sur la trajectoire prise par Xbox et à embarquer les gens avec nous avec des arguments logiques et qui parlent à notre audience.

On mesure sur les réseaux sociaux, on est à l’écoute de la communauté, on voit ce qui se passe et la manière dont les gens répondent aux différents événements qui ont lieu. On a vu les réactions au dernier Inside Xbox avec un peu de déception par rapport aux attentes qui avait été mises. On mesure aussi toute l’attente qu’il y a encore sur les prochains événements où on prendra la parole.

Xboxygen : Le prochain, il ne faut pas vous louper.

Ina Gelbert : J’entends ton point. On ne s’est pas loupés sur le dernier. Je pense que les attentes étaient un peu trop élevées mais il ne faut pas oublier tout ce qu’on a déjà fait. C’est assez incroyable, on a quand même dévoilé la console en décembre et on a fait plusieurs annonces depuis, le rythme est soutenu.

Xboxygen : Tout à fait. Nous avons un Discord pour le site, et on suit tout ce que les lecteurs nous disent. C’est unanime, tous le disent… Comme tu l’as dit, on sent que Phil Spencer est apprécié. Contrairement à la génération précédente où il a pu y avoir une friction entre la communauté et Xbox, là on a l’impression que c’est Dieu le père et que tout le monde suit derrière. Comme tu dis, il est très transparent dans ce qu’il dit, et très humble aussi. Il n’hésite pas à souligner quand quelque chose est bien fait aussi chez la concurrence. On a envie d’y croire et de le suivre et il y a une vraie confiance qui a été générée.

C’est peut-être aussi pour ça qu’il y a eu une déception au dernier Inside Xbox car il y a eu une annonce de “Gameplay Xbox Series X, ne ratez pas ça” alors qu’on n’a pas vu beaucoup de gameplay et que ça n’arrachait pas la rétine. Et quand on voit l’Unreal Engine 5 avec une vidéo d’un truc qui arrache, on se dit qu’il y a peut-être un rendez-vous manqué. C’est tout ça, mis bout à bout, qui fait que nos lecteurs se disent “j’espère qu’au prochain Inside Xbox, ils ne vont pas survendre le truc ou qu’ils vont montrer quelque chose du même acabit. Un truc où on puisse de dire “Ok, c’est ça la next-gen, je réserve de l’argent pour la fin d’année”.

Ina Gelbert : J’entends, et c’est là qu’on a besoin aussi de sites qui s’y connaissent, comme le vôtre, pour expliquer que la démo d’Unreal Engine 5, c’est une démo. Il faut regarder toutes les autres démos qui avaient été faites, c’est toujours bluffant. Et ça rassure en montrant bien qu’on donne les outils aux développeurs pour qu’ils puissent s’éclater en termes de créativité, pour ne plus avoir de frein pour tout ce qu’ils imaginent dans leur tête et ce qu’il y a véritablement derrière une fois que le jeu est déployé. Les outils sont là, ce moteur est génial, et il sera disponible sur toutes les consoles, ainsi que les plateformes iOS et Android.

Xboxygen : Oui, nous l’avons rappelé ensuite dans un autre article en expliquant que c’était une démo et Epic a bien dit que ça sortait évidemment sur toutes les consoles next-gen…

Ina Gelbert : L’analyse est importante dans ces situations.

Xboxygen : Une dernière question. On sait que les usines en Chine étaient à l’arrêt pendant un moment et Phil Spencer a dit ensuite que ça commençait à reprendre. Nous avons des lecteurs qui nous demandent s’ils peuvent être sûrs d’avoir la console à la fin de l’année. Est-ce qu’il y a un risque avec la situation actuelle de pandémie de peut-être avoir une pénurie de consoles, et est-ce qu’il y a par exemple des priorités selon les pays qui pourraient être faites ?

Ina Gelbert : Aujourd’hui je ne vois pas de risque pour la France, en aucun cas. Mais si demain, peu de jours avant le lancement, il y a un énorme confinement dans le monde... ça on n’y pourra pas grand-chose.

En tout cas dans notre plan aujourd’hui, on a les unités pour le lancement. La France est dans les pays prioritaires. Maintenant, est-ce qu’on en aura assez... C’est toujours une grande question, et c’est là qu’on rentre dans des discussions pour nous, et c’est mon rôle de favoriser la France par rapport à d’autres pays. Montrer qu’on a la communauté, qu’on a le marché, qu’il y a des énormes attentes autour de la Xbox Series X en France et qu’il faut des unités pour couvrir cette demande.

Xboxygen : La production de la console est-elle déjà lancée ? Elle est dans les usines ?

Ina Gelbert : C’est énormément de travail de lancer des consoles comme ça, vu le nombre de composants etc. Les lignes à mettre en place dans les usines... Il y a énormément de travail.

Xboxygen : Merci Ina pour ta disponibilité, franchise et transparence.

Xbox Series X

Accueil > News

13 reactions

Marvfirstclass87

21 mai 2020 @ 11:10

Merci pour l’interview, rassurante quant aux stocks. J’aurais aimé savoir si la console sortira en deux coloris...

avatar

Silva93

21 mai 2020 @ 11:29

Très bonne interview en tout cas

Humci

21 mai 2020 @ 11:37

Bravo pour l’interview, en lisant l’interview on remarque quand même que la Xbox a une pluralité de service très intéressant. Si de belles exclusivités ambitieuses avec une belle narration complètent ces services... ( À la god ofWar ou last of us ) J’achète la nouvelle Xbox les yeux fermés qu’importe le prix.

MichFantastic

21 mai 2020 @ 12:21

Très sympa l’interview, bon boulot. Merci ;)

avatar

heloi

21 mai 2020 @ 14:21

Une très bonne interview qui donne en vie d’en savoir encore plus !

Tomchoucrew

Rédaction

21 mai 2020 @ 14:34

Merci à vous ! :)

Baka32

21 mai 2020 @ 16:12

L’avenir du jeux vidéos... X cloud pour ms, ssd pour Sony...

Ryumaster84

21 mai 2020 @ 16:41

Très bonne interview ! Je peux ressentir la confiance et la détermination de la marque Xbox ! La com de la series x est bien au dessus , de celle de la xone en 2013 ! Dayone ! Pour moi B-)

avatar

Brugs

21 mai 2020 @ 18:11

Mais pq tu lui demande pas si y aura des stocks aussi en Belgique :)

avatar

oryanphine

21 mai 2020 @ 18:46

J’aimerais dire à Ina qu’il serait intéressant pour Xbox France de participer à la localisation en français des jeux, comme Yakuza ou autres, ce qui permettrait une plus grande accessibilité, le français étant une langue assez répandue dans le monde. J’espère le retour de Xbox Live (et non son abandon), comme étant un service Xbox Social (chat, avatars, classement), vu que Microsoft a loupé le grand virage du smartphone, cela pourrait être le bienvenu, sans dénigrer les jeux. Mais je dirais que c’est beaucoup demander pour les temps qui courent.

12