Génération Xbox One 2013 : Épisode 11 - Simply the best

«Les chiffres ne mentent pas... mais ne disent pas tout» le 17 mai @ 10:302020-05-17T10:28:09+02:00" - 2 réaction(s)

Génération Xbox One est votre feuilleton hebdomadaire qui fait la rétrospective de cette génération de consoles via les précieuses archives de Xboxygen. La première saison “2013” revisitera l’année de lancement de la Xbox One et de sa concurrente PS4. Place aujourd’hui au onzième et avant-dernier épisode de la saison, consacré au mois de décembre 2013.

Episodes précédents de Génération Xbox One

2013 épisode 11 : Simply the best


Le lancement festif et réussi des deux consoles de la nouvelle génération fait la une de la presse du monde entier. La Xbox One et la PS4 sont admirées, comparées, photographiées dans les moindres détails. L’entrée dans une nouvelle génération est toujours une étape majeure qui chamboule l’industrie vidéoludique. On remet presque les compteurs à zéro, encore plus quand il n’y a pas de rétrocompatibilité pour les jeux. Les gagnants d’une génération peuvent devenir les perdants de la suivante et vice-versa, que ce soit chez les constructeurs, les éditeurs ou les studios.

JPEG - 148.7 ko
Bud Spencer et Terence Hill

La première grosse déception de la nouvelle génération

Les jours suivants, l’euphorie s’estompe légèrement et laisse une place médiatique aux premières expériences négatives vécues par les joueurs. Des défauts inévitables de matériel remontent à la surface. Si certaines PS4 connaissent des problèmes avec la prise HDMI, des modèles de Xbox One souffrent d’une défaillance de leur lecteur de disque.

Microsoft réagit rapidement et pour s’excuser, prête une console de remplacement et offre des codes de jeux à télécharger aux clients malchanceux. Comme souvent le service après-vente de la marque américaine est réactif et irréprochable. Malgré tout, le problème semble persister uniquement avec les jeux tirés de l’univers Star Wars. Un phénomène encore inexpliqué de nos jours.

Les problèmes techniques ne sont pas les plus énervants pour les joueurs. Ils se règlent assez facilement et ne touchent la plupart du temps qu’une infime portion de la clientèle. C’est surtout un autre inconvénient qui va faire grincer les dents des joueurs, d’autant plus que celui-ci est commun aux deux consoles et touche tout le monde...

Qu’il était bon le temps où nous étions excités de déballer notre nouvelle console, de l’inspecter dans les moindres détails, de brancher les fils un par un avec une gestuelle méthodique et solennelle digne d’une cérémonie religieuse. L’objet tant convoité depuis des mois était enfin prêt à se livrer, nu et sans défense devant notre corps affamé. Puis nous branchions la sainte manette, le lien le plus charnel et sacré entre notre être et les milliers de héros et de monstres qui croiseront notre route les prochaines années. Enfin, nous insérions notre première cartouche de jeu, prêt à s’évader dans un autre monde et vivre une nouvelle aventure. En quelques secondes, la magie opérait et nous étions plongés dans des paysages encore plus oniriques et détaillés, accompagnés de sonorités encore plus envoûtantes et harmonieuses. Une autre époque.

En 2013, le déballage et l’installation de sa nouvelle console sont toujours un moment intense et excitant. Mais les quelques secondes d’attente entre la mise en route de sa nouvelle console et les premiers pas dans un jeu ont été remplacées par des minutes, voire des heures interminables. La frustration du joueur grandit au fur et à mesure de l’installation obligatoire de la mise à jour système day-one de 1 Go, puis de l’installation obligatoire du jeu, suivie neuf fois sur dix par le téléchargement du patch obligatoire de 6 Go de ce dernier. Jouer sur consoles de nouvelle génération est devenu plus compliqué et fastidieux. Le progrès n’a pas que du bon.

L’heure des “Games Awards” a sonné

Le 7 décembre, la cérémonie des Spike Video Games Awards fête sa dixième édition en plein doute sur son avenir. Rebaptisé VGX, le show présenté par Geoff Keighley tente un nouveau format laissant plus de place aux jeux, avec des démos et trailers étendus, des premières mondiales et une diffusion en direct sur twitch, les consoles et les mobiles via une application dédiée. Pour cette édition, les annonces de nouveaux jeux ne sont pas tonitruantes, seule la révélation de No Man’s Sky semble aguichante. Les fans Xbox n’avaient finalement d’yeux que pour Quantum Break, avec la première bande-annonce du jeu présentant quelques séquences de gameplay.

Sans réelle surprise, le classement 2013 des VGX consacre Grand Theft Auto V en jeu de l’année, malgré la concurrence de The last of us. En compensation, Naughty Dog est élu studio de l’année. Concernant les jeux étiquetés Microsoft, Forza Motorsport 5 repart avec la statuette de meilleur jeu de course. Enfin, le dernier plaisir de la soirée est le nouveau trailer marquant de The Witcher 3 : Wild Hunt.

Sur Xboxygen, la communauté n’attendait qu’un seul classement pour bien clôturer 2013. Au diable celui annuel des VGX, tellement ringard, avec ses magouilles et arrangements. Faites place au classement des jeux de la génération Xbox 360, réalisé via les votes incontestables des lecteurs du site. Sans surprise, le classement consacre à nouveau Rockstar, avec… Red Dead Redemption, devant Call of Duty 4 : Modern Warfare et The Elder Scrolls V : Skyrim. La médaille en chocolat est pour Alan Wake avec une belle quatrième place pour le jeu exclusif Xbox de Remedy. Grand Theft Auto V se classe finalement onzième et pâtit d’une sortie trop tardive sur cette génération. Mais d’aucuns prophétisent qu’il pourrait être le jeu de la nouvelle génération avec une sortie remastérisée. Les bouffons...

Les nouvelles consoles redonnent espoir aux gros éditeurs

Le départ canon des ventes de la Xbox One et de la PS4 est une sacrée bonne nouvelle pour les deux constructeurs, mais également pour de nombreux éditeurs. Si Take Two et Sony ont bien tiré leur épingle du jeu sur la fin de la génération Xbox 360, de nombreux gros éditeurs tiraient la langue et avaient hâte de tourner la page, malgré un parc installé de plus de cent millions de consoles. En novembre, Ubisoft s’était lamenté. En ce mois de décembre, ce sont les américains Activision et EA qui affichent leur spleen. Et une fois de plus, le bouc-émissaire est la transition tardive entre les deux générations de console.

Dans un article de Videogamer, le patron d’Activision, Eric Hirshberg, s’épanche sur les ventes décevantes de Call Of Duty : Ghosts. La qualité de cet opus n’est pas au rendez-vous et cela fait trois années de suite que les ventes de la franchise sont en baisse. Cependant, la franchise continue d’écouler des millions d’exemplaires.

“Je sais que Call of Duty est une franchise qui polarise les critiques, et il est clair pour moi que toutes ces critiques n’apprécient guère la sortie d’un jeu tous les ans, mais heureusement nos fans sont là. Il est aussi clair pour moi que ces critiques ne reflètent pas toujours comme un miroir l’appréciation des fans de notre jeu.

Si vous regardez les faits, Ghosts est le jeu le plus précommandé de l’année, et pour la next-gen également, et c’est déjà le jeu le plus joué sur le Xbox Live, avec des temps de jeu bien plus longs que précédemment, alors nous sommes confiants sur ce que nous faisons et c’est ce qui compte le plus.”

JPEG - 41.6 ko

Pour EA, les mauvais résultats sont expliqués par un cycle trop long pour la génération de consoles précédente. L’éditeur espère vivement que le prochain cycle soit plus court, de 5 à 6 années au maximum, soit une arrivée des futures “Xbox Two” et “PS5” en 2019 au plus tard. Un cycle long est donc difficile à gérer pour des éditeurs qui basent leur stratégie sur une seule innovation technique majeure de leur moteur maison par génération. Au bout de quelques années, une fois le moteur poussé dans ses retranchements, l’innovation apportée par un nouvel opus d’une franchise annualisée n’est plus que la poudre aux yeux ou pire, une mise à jour des effectifs, payée au prix fort.

Un record de ventes pour ce début de génération

Après avoir annoncé fièrement le million de ventes dès la première journée du lancement de leurs nouvelles consoles, Sony et Microsoft attendent la quinzaine du mois de décembre pour mettre à jour leurs chiffres. Durant les 18 premiers jours de sa commercialisation, la Xbox One s’est ainsi vendue à 2 millions d’exemplaires dans les 13 pays du lancement. Au pic de la demande, la console se vendait à 1000 unités par minute sur Amazon. De son côté, Sony annonce la vente de plus de 2,1 millions de PS4 en moins de deux semaines.

Et si Microsoft réussissait son pari fou ? Les chiffres de ce début de génération battent tous les records du constructeur. Certes, il vend moins de consoles que son concurrent mais l’écart reste raisonnable pour le moment et la Xbox One se vend 100€ plus chère. Qui l’aurait cru après des mois de communication catastrophiques et de bashing sur les réseaux sociaux ?

JPEG - 60 ko
Qui c’est le winner ? c’est moi !

En cette veille de Noël, Steve Ballmer peut se réjouir. Il peut enfin faire sauter le bouchon de cette bonne vieille bouteille de champagne qui le nargue depuis des mois. En allant la chercher dans le mini bar, il en profite pour lancer sa playlist musicale préférée. Il sait qu’il passe ses dernières semaines dans son bureau et veut profiter de chaque instant. Cette année fut intense, il est vidé mais putain quel pied de la finir en beauté ! Affalé dans son fauteuil, les pieds posés sur le bureau, le regard hypnotisé par la lumière douce du plafonnier, le big Boss repense à la fuite de Mattrick six mois auparavant et comment il a dû faire face à la tempête. Il a tenu bon la barre au moment où le bateau Xbox tanguait dangereusement. Il a gardé le cap et a su remotiver l’équipe, tout cela en annonçant son prochain départ en toute transparence.

Soudainement, une voix torride et inimitable le fait revenir à la réalité. La reine du rock’n’roll s’adresse directement à lui. C’est la magie de la musique. Un moment de grâce en symbiose avec ce qu’il ressent. Il ne peut s’empêcher de sourire à l’écoute du refrain de la chanson. À ta santé Tina !

“You’re simply the best, better than all the rest”
Génération Xbox One

Accueil > News

2 reactions

Spectree

17 mai 2020 @ 11:09

génial |-)

avatar

Ashaika

17 mai 2020 @ 19:47

Je viens de me faire les 11 épisodes ^^ Super comme retrospective, surtout si on a pas prété attention à l’époque :)