Fin des mises à jour pour Darwin Project, avant l’arrêt des serveurs dans quelques mois

«De la théorie à la pratique» le 14 mai @ 14:052020-05-14T14:06:47+02:00" - 1 réaction(s)

Annoncé en 2017 comme une exclusivité console sur Xbox One, Darwin Project avait alors attiré toute notre attention, le genre Battle Royale étant encore en pleine expansion. De plus, il s’agissait de la première création de Scavengers Studio, présentée dans la section indépendant de la conférence Xbox de l’E3 2017.

Après une phase de beta qui a plutôt bien marché, le jeu sortait sur Xbox le 9 mars 2018. Malheureusement, devant ses difficultés de rétention des joueurs, le titre passait sur le modèle free-to-play dès avril sur Steam, puis le 4 juillet 2018 sur Xbox. Dans un dernier effort d’élargir l’audience de leur création, Scavengers Studio s’était tourné vers la PS4, apparemment sans succès.

Via un communiqué publié hier sur le blog officiel du jeu, le studio québécois annonce mettre fin à tous développements futurs pour leur Batlle Royale. Si le jeu ne connaîtra plus de mises à jour, les serveurs seront encore ouverts « au moins jusqu’à la fin de l’année ». Simon Darveau et Amélie Lamarche, fondateurs du studio, remercient la communauté du jeu pour son soutien et ses contributions. Ils en profitent aussi pour remercier les développeurs pour le travail accompli, et profitent de ce message pour indiquer que l’équipe dédiée au suivi de Darwin Project serait prochainement « redéployée vers d’autres projets non annoncés de Scavengers ».

Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite, mais avec un premier essai ayant atteint plusieurs millions de joueurs, le potentiel semble bel et bien présent.

Pour le plaisir, on vous remet notre interview de l’E3 2017.

Darwin Project : Interview de Simon Darveau

Darwin Project

Accueil > News

Darwin Project

Darwin Project
PEGI 0

Genre : Action

Editeur : Microsoft

Développeur : Scavengers Studios

Date de sortie : 09/03/2018

Prévu sur :

Xbox One, PC Windows

1 reactions

avatar

deadlyegoalan

14 mai 2020 @ 16:58

Malheureusement c’était plus que prévisible.