Quêtes, histoire, RPG, lame secrète : tout ce qu’on sait sur Assassin’s Creed Valhalla !

«Les Vikings sont de sortie» le 13 mai @ 17:472020-05-13T20:29:29+02:00" - 12 réaction(s)

JPEG - 147.3 ko

Après nous avoir emmenés en Égypte ancienne et fait assister à la fondation de l’ordre des Assassins, puis en Grèce antique pour y suivre les aventures d’un misthios, Ubisoft nous fait à présent voyager en Norvège au temps des Vikings avec Assassin’s Creed Valhalla. Voici ci-dessous tout ce qu’on sait sur le jeu en attendant sa sortie officielle en fin d’année sur Xbox Series X, Xbox One, PlayStation 5, PlayStation 4, Stadia et sur PC en exclusivité sur l’Epic Games Store et l’Ubisoft Store. Cet article sera mis à jour à mesure que de nouvelles informations à son sujet seront dévoilées.

Un nom, deux héros

JPEG - 163.6 ko

Tout comme pour Odyssey, Assassin’s Creed Valhalla nous donne la possibilité d’incarner un homme ou une femme. À la différence du jeu précédent où seule Kassandra était le personnage canon à l’histoire, ici les deux sexes le seront.

Nous incarnerons Eivor, chef de guerre viking qui se retrouvera plongé au cœur du conflit entre les Assassins et l’ordre des Anciens. On sera amené à explorer la Norvège et l’Angleterre, mais nous savons aussi que d’autres contrées sont au programme. Tout comme dans les deux derniers titres de la saga, il sera possible de personnaliser son guerrier. En plus de ses vêtements, on pourra modifier ses tatouages ou encore la pilosité de sa barbe. On pourra aussi choisir de mettre ou non sa capuche.

Une histoire en deux actes

Le scénario du jeu se déroulera au IXème siècle à l’époque des vikings et se divisera en deux parties. La première concernera Eivor et son clan dans la conquête de l’Angleterre. Son adversaire sera le roi Alfred le Grand, mais il ne sera pas l’antagoniste principal du titre. Même si nous n’avons pas encore de détails sur l’identité de ce dernier, il devrait être présent dans la seconde partie de l’histoire. Celle-ci sera centré sur le conflit entre l’ordre des Anciens (Templiers) et Ceux que l’on ne voit pas (Assassins).

Un village au cœur du jeu

JPEG - 358.9 ko

C’est quelque chose que nous n’avions plus vu depuis Assassin’s Creed 3 : il sera à nouveau possible de gérer son village dans Assassin’s Creed Valhalla. Nous pourrons agrandir et étoffer notre cité grâce aux ressources récupérées lors de pillages. Ainsi, de nouvelles missions ou talents seront disponibles comme l’amélioration de son équipement par un forgeron. Le village sera le cœur narratif du jeu selon le producteur Julien Laferrière.

Désormais, le système de quêtes fonctionnera sous forme d’arcs narratifs qui commenceront et se concluront dans le village. Au cours de notre aventure, on sera amené à rencontrer de nombreux personnages et certains rejoindront ensuite notre clan. On regardera ainsi sa communauté grandir et se développer, on y verra les conséquences de certains choix comme de nouvelles alliances forgées par le mariage. C’est aussi dans ce village que l’on pourra vivre certaines romances prévues dans le jeu.

Un système de combat repensé

JPEG - 637.4 ko

Les joueurs étaient nombreux à avoir déploré son absence dans le dernier épisode, mais le bouclier est de retour. En plus de celui-ci, il sera possible d’utiliser l’épée, le fléau, le marteau de guerre, le scramasaxe et la lance. On pourra choisir de manier deux armes ou encore deux boucliers en même temps. La lame secrète est aussi de retour comme on le voit dans le trailer d’annonce. Par contre on ne sait pas encore si elle sera utilisable en combat ou uniquement pour assassiner discrètement ses cibles. Les combats seront aussi bien plus brutaux, il sera par exemple possible de démembrer et décapiter ses adversaires.

Nouveauté pour cet épisode, les développeurs ont voulu encourager les joueurs à garder les armes qu’ils trouveront afin de les améliorer. Pour cela, ils ont ajouté une mécanique de collecte d’armes et équipements où chaque pièce sera unique. L’arbre de compétences a aussi été revu et proposera plus de 400 techniques et habiletés. Comme dans les derniers jeux, il sera possible de se spécialiser sur une seule branche ou chercher plus de polyvalence en investissant dans chacune. On retrouvera aussi des ennemis variés avec leur propre façon de combattre et certains pourront former des tandems pour nous affronter. Enfin, il sera possible de se constituer un groupe de guerriers qui viendront combattre à nos côtés. On ne pourra pas les contrôler directement, mais il sera possible de leur donner des ordres.

Montre-toi, mais reste invisible

Comme nous l’écrivons plus haut, la lame secrète est de retour pour ce prochain épisode. Cependant, à la différence d’Origins et de la lance de Leonidas dans Odyssey, il sera bien possible d’éliminer instantanément n’importe quel adversaire avec, comme dans les autres jeux de la série. On ne sait pas encore quelle forme prendra cet assassinat, mais si l’on se réfère aux propos d’Ismail Ashraf, directeur créatif du jeu, il s’agira d’une compétence qu’Eivor apprendra vers le début du jeu et qui demandera du timing. De plus, l’homme a aussi confirmé le retour de la furtivité sociale. C’est-à-dire qu’il sera possible de se cacher parmi la foule pour échapper au regard des gardes.

Libre comme l’air, naviguant sur les flots

JPEG - 1 Mo

Le jeu nous fera parcourir la Norvège et les quatre royaumes d’Angleterre que sont Wessex, Northumbrie, Est-Anglie et Mercie. Les grosses villes présentes seront : Londres, Winchester et Jorvik. Pour nous aider à se déplacer dans ces vastes terres, on disposera de montures terrestres comme les chevaux ou encore des loups géants si l’on se réfère aux bonus de l’édition Ultimate. On peut aussi supposer que de nombreuses autres (plus ou moins fantastiques) seront ajoutés par la suite comme ce fut le cas dans Odyssey et Origins. Le monde ouvert du jeu proposera différentes activités telles que la chasse, la pêche, les jeux de dés, de boissons ou encore du Flyting où le but sera d’insulter son adversaire.

On disposera aussi de son drakkar pour naviguer le long des côtes anglaises ou au long des rivières. Pas de batailles navales au programme cependant, les bateaux n’étant pas équipés d’armes et servant uniquement aux Vikings de moyens de déplacement rapide pour lancer leurs raids. Enfin, on retrouvera aussi le système mis en place depuis Origins avec un compagnon à plume permettant de jeter un œil aux alentours et cibler ses ennemis. Cependant, cette fois, il ne s’agira pas d’un aigle, mais d’un corbeau. Ce dernier s’appellera Synin (prononcé Sue-nin), nom choisi pour être aussi proche que possible de la traduction du mot « vision » en vieux norrois. Enfin, il sera possible d’explorer librement le monde qui nous entoure sans restrictions de niveau.

Odin père de toute chose

JPEG - 84.1 ko

La partie mythologique sera une nouvelle fois présente pour ce nouvel épisode. Dans le trailer d’annonce d’Assassin’s Creed Valhalla, on aperçoit un homme qui disparaît ensuite sous forme de corbeau. Le héros scande ensuite son nom : Odin. De plus, la monture loup disponible dans le pack de contenu Ultimate devrait être un loup géant (difficile de monter un simple loup), créature de la mythologie nordique. Il est donc fort probable qu’à l’instar du Minotaure ou du Sphinx, il soit possible d’affronter plusieurs bêtes du folklore nordique. On sait aussi que Stonehenge sera explorable, lieu propice à la présence de technologie Isu par exemple.

Pas de multijoueur dans Assassin’s Creed Valhalla

Beaucoup de rumeurs annonçaient le retour d’un mode multijoueur coopératif tel qu’on l’avait dans Assassin’s Creed Unity. Ce ne sera pas le cas, Assassin’s Creed Valhalla restera un jeu solo. Cependant, Ubisoft a déclaré qu’il y aura tout de même quelques éléments sociaux afin d’encourager les joueurs à partager leur progression et leur créativité. Si l’on en croit le site officiel, il sera possible de recruter des mercenaires vikings conçus par d’autres joueurs ou de créer et personnaliser le sien afin de le partager en ligne.

Layla toujours présente

On pouvait s’en douter un peu puisque son histoire n’était pas terminée, Layla sera une nouvelle fois jouable dans la partie « présent » du jeu. Elle sera accompagnés de visages bien connus de la série, il pourrait s’agir de Shaun, Rebecca et William. Les Isus de la Première Civilisation seront là également. Selon Laferrière, ces phases aux temps modernes seront différentes par rapport à ce que nous avons déjà eu par le passé.

Du beau monde à la bande-son

Ce n’est pas un, ni deux, mais trois artistes qui travaillent sur la bande-son d’Assassin’s Creed Valhalla. Deux d’entre-eux sont d’ailleurs bien connus des fans de la série puisqu’ils ont déjà travaillés sur différents épisodes. Le premier est Jesper Kyd, véritable vétéran, on lui doit les musiques du premier jeu sorti en 2007 jusqu’à 2011 et Assassin’s Creed : Revelations où il avait travaillé conjointement avec Lorne Balfe. On lui doit aussi et surtout le titre Ezio’s Family qui est pour ainsi dire devenu l’hymne de la saga avec des déclinaisons au fil des épisodes.

Il est rejoint par Sarah Shachner bien connue elle aussi pour son travail sur Assassin’s Creed 4 : Black Flag, Assassin’s Creed Unity et dernièrement Assassin’s Creed Origins. Enfin, le troisième est un musicien norvégien qui a composé pour la série Vikings (il y a même joué un rôle de figurant) et s’appelle Einar Selvik. Quoi de mieux qu’un fier descendant viking pour nous faire voyager en terre scandinave !

Assassin’s Creed Valhalla

Accueil > News

Assassin’s Creed Valhalla

Assassin's Creed Valhalla
PEGI 0

Genre : Aventure/Plates-Formes

Éditeur : Ubisoft

Développeur : Ubisoft

Date de sortie : Fin 2020

Prévu sur :

Xbox Series X, Xbox One, Playstation 4, PC Windows

12 reactions

Wipness

03 mai 2020 @ 14:38

J’aime cette idée du village à faire progresser et fil rouge de l’aventure. Dans AC3 c’était très attirant et même touchant bien que facultatif. C’est carrément un point qui me botte !

C’est rigolo je suis en train de regarder la série Vikings en ce moment et ce futur AC est très ressemblant. On perçoit ici toute la dimension réaliste bridée par le peu de documentation concernant cette époque et cette « civilisation ».

Warp

03 mai 2020 @ 17:13

« À la différence du jeu précédent où seule Kassandra était le personnage canon à l’histoire » ah bon ? :-)) j’ai fait tout le jeu avec le gars sans remarquer, c’est à quel niveau que ça se ressent exactement ?

avatar

Gordon Freeman

03 mai 2020 @ 19:08

@Wipness

C’est rigolo je suis en train de regarder la série Vikings en ce moment et ce futur AC est très ressemblant. On perçoit ici toute la dimension réaliste bridée par le peu de documentation concernant cette époque et cette « civilisation ».

Ouais, enfin il y a de sacrés anachronismes dans la série Vikings, tout comme dans Assassin’s Creed en général, alors ne t’y fies pas ! Quand il s’agit d’un divertissement, les scénaristes ne se gênent pas pour se torcher avec la réalité historique si ça peut ajouter du piquant.

MichFantastic

03 mai 2020 @ 19:48

Super article hâte dans savoir plus. C’est le premier Assassins Creed qui me hype, je vais suivre ce jeu de très près.

CrazyBananax

Rédaction

03 mai 2020 @ 20:12

@Warp, ça avait été dit plus tard par Ubisoft et c’est aussi elle qui est le personnage principal du roman lié au jeu

jm ysb

03 mai 2020 @ 20:41

finalement pas mal de choses reprises des anciens épisodes seront proposées pour cette aventure Viking... un village à faire évoluer comme AC2 et AC3 qui était plus complet, des compagnons comme AC brotherhood et le retour du présent qui personnellement me manquait et qui malheureusement avait été bâclé puis oublié.

mise à part le gameplay des combats aux quels je n’ai pas adhérés, Origins a l’ADN d’un AC la ou Odyssey ne l’a pas vraiment.

niveau période historique, même si Ubi peut s’amuser et survoler les faits, elle pourrait se rapprocher de celle d’Altair ?

Darklink 09

03 mai 2020 @ 23:28

La seul chose qui pourrait me le faire acheter c’est seulement si ils ont travaillé l’ia !! Car tuer des 100 ene d’ennemis sans que personne ne te vois c’est bien chiant !

YaakzeL -

04 mai 2020 @ 08:11

Il n’y a que moi qui est hypé par Eivor et son Corbeau ?

Mephisto7fr7

04 mai 2020 @ 08:16

J’aimais bien les phases en bateau et le combat naval, dommage. L’idée de village avec du développement et gestion ça peut être sympa. Je le prendrai avec la série x

lacrasse

07 mai 2020 @ 20:19

On a pas vu grand chose aujourd’hui, c’est bien dommage... J’ai rien vu d’exceptionnel... Pour l’instant, c’est pas avec ce qu’on a vu aujourd’hui, qui me fera acheter une séries x... Déçu sur toute la ligne... Et pitié ubi arrêtez avec la partie présente, c’est chiant comme la pluie...

12