Jeu vidéo en France en 2019 : le marché marque une pause

«Une année de transition» le 27 février @ 15:412020-02-27T15:40:59+00:00" - 0 réaction(s)

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) a dévoilé les chiffres du marché du jeu vidéo en France pour l’année 2019. Comme à l’accoutumée, le menu est copieux et dresse l’état des lieux du jeu vidéo sur notre territoire. Le SELL est composé de membres appartenant aux principaux constructeurs et éditeurs de l’industrie vidéoludique.

Un marché du jeu vidéo en France qui se stabilise

Avec un chiffre d’affaires global de 4,8 milliards d’euros en 2019, en baisse de 2,7% par rapport à 2018 et son record de 4,9 milliards d’euros, le marché du jeu vidéo en France semble marquer une pause après une forte progression ces cinq dernières années.

L’écosystème Console porte toujours le secteur avec plus de 2,502 milliards d’euros de chiffres d’affaires (52% du marché) mais subit une baisse de 9% par rapport à l’année précédente (2,750 milliards d’euros). Même dynamique pour l’écosystème PC gaming qui chute de 12% pour un chiffre d’affaires de 1,086 milliard d’euros. C’est l’écosystème Mobile qui tire son épingle du jeu en 2019 avec une hausse de 28% par rapport à 2018 et draine un chiffre d’affaires de 1,231 milliard d’euros. Il devance ainsi le marché du PC gaming et s’offre la seconde place du classement.

Le marché Console en stagnation

La répartition du chiffres d’affaires de l’écosystème Console en 2019 est la quasi-copie de celui de l’année précédente (2/3 software, 1/3 hardware). Le software a engendré 100 millions de moins en 2019 pour atteindre 1,604 milliard d’euros, la vente d’accessoires a rapporté 8 millions de plus et revendique 286 millions d’euros de recettes. C’est surtout les ventes des consoles qui ont le plus souffert, passant de 772 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2018 à 612 millions l’année dernière. En cette veille d’arrivée des consoles de nouvelle génération, les constructeurs ont limité la casse avec de grosses promotions sur les modèles actuels, mais le volume n’a pas effacé les effets de la baisse de valeur. Les bonnes ventes de la Switch ont sans doute permis de minimiser la baisse.

Concernant les ventes de jeux sur consoles, l’absence d’un troisième blockbuster ajoutés aux fameux Fifa et Call of Duty comme le fut Red Dead Redemption 2 en 2018 peut expliquer en partie cette légère baisse. L’année 2020 sera intéressante à suivre avec l’arrivée de gros jeux attendus tels The last of us 2 sur Playstation et Cyberpunk 2077, et la sortie des consoles de nouvelle génération en fin d’année, si la production n’est pas repoussée à cause de l’épidémie du coronavirus. 2020 devrait permettre au marché du jeu vidéo en France de retrouver le chemin de la croissance.

Le jeu vidéo continue sa banalisation dans la société française

Avec plus de 37 millions de français (71%) qui jouent aux jeux vidéo au moins occasionnellement, la pratique de ce médium s’est implantée massivement dans les foyers de notre territoire. Toutes les générations ont un public majoritaire acquise à la cause, même chez les plus de 55 ans, et un français sur deux est un joueur régulier. La parité est de mise entre les joueuses et les joueurs réguliers. La passion du jeu vidéo n’a pas de sexe.

Le smartphone, le PC et la console de salon restent les supports privilégiés pour la pratique de jeux vidéo. Enfin deux tiers des joueurs privilégient les jeux solos, mais la proportion descend à un sur deux chez les jeunes joueurs. Le jeu multijoueur en ligne devrait continuer sa progression.

Business

Accueil > News

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !