Mixer : l’ambiance est au plus bas au sein de l’équipe

«Courage» le 26 février @ 15:242020-02-27T10:22:45+00:00" - 2 réaction(s)

Alors que Mixer, la plateforme de streaming de Microsoft, a tous les atouts pour s’ajuster au succès de Twitch et YouTube suite à l’acquisition de diffuseurs renommés tels que Ninja, Shroud, EwOk ou encore KingGothalion, on apprend aujourd’hui grâce à un rapport de OnMSFT que l’ambiance au sein de l’équipe est au plus bas.

En effet, ces derniers mois, Mixer a subi de gros changements avec le départ des fondateurs d’origine aux côtés d’un directeur général et vice-président de l’entreprise. Des départs qui ont été suivis par 16 licenciements en raison de réductions budgétaires, ce qui a réduit de 25% une équipe déjà très faible entrainant du retard dans le planning. Des informations provenant d’un employé de chez Mixer qui a décidé d’en parler avec OnMSFT dans un mail titré « Pourquoi Mixer de Microsoft va échouer. »

À ces reports s’ajoute la vidéo ci-dessous où l’on voit Shilpa Yadla, nouvelle cheffe de Mixer, donner un discours sur la positivité et la négativité. Un discours qui se termine avec une phrase plutôt froide où elle dit qu’elle n’est pas là pour sympathiser avec eux et n’a aucune tolérance pour la négativité.

Avec son intégration directe sur la Xbox One, les gros jeux de la prochaine génération et le budget pour attirer de gros diffuseurs, il est dans l’intérêt de Microsoft de continuer à soutenir Mixer et ses futurs plans.

Mixer

Accueil > News

Mixer

PEGI 0

Créé en 2016 sous le nom de Beam et renommé en mai 2017, Mixer est LE service de streaming de jeu vidéo de Microsoft. Directement intégrer dans le tableau de bord de la Xbox One, le service permet aux joueurs de diffuser du contenu directement depuis leur console.

2 reactions

avatar

oryanphine

27 fév 2020 @ 01:39

On dirait qu’ils travaillent chez Amazon ou pour la Foxconn. Courage.

avatar

oryanphine

27 fév 2020 @ 16:28

Il faudrait dire qu’à la différence de Twitch, Mixer ne contient pas de contenu politique ou volontairement polémiques, et j’espère qu’il restera consacré aux jeux vidéos (et un peu à la musique, au cinéma, c’est à dire au culturel et au distractif).