Xbox Game Pass : le bilan et les vrais chiffres 2 ans après son lancement

«Game Pass partout» le 27 février @ 18:302020-03-01T11:16:16+00:00" - 8 réaction(s)

Le Xbox Game Pass fait beaucoup parler de lui depuis son annonce en 2017, et si la question de sa viabilité financière est régulièrement évoquée, on aborde beaucoup moins l’intérêt qu’il représente pour les joueurs. Parmi les craintes régulièrement évoquées, celle de voir la qualité et la densité du catalogue se dégrader dans le temps. Qu’en est il réellement ?

Nous vous apporterons ici quelques éléments de réponse chiffrés. Cet article a été réalisé grâce au travail de MauroNL, membre du forum Resetera, avec son accord.

Vous m’en mettrez combien pour 10 balles ?

Le premier sujet à évoquer est la densité du catalogue. Nous ne sommes pas ici pour parler de qualité, cet aspect étant intrinsèquement sujet à débat tant la subjectivité y joue un rôle important. Quand on propose un service tel que le Xbox Game Pass, on se doit de proposer un catalogue fourni, régulièrement mis à jour. À chaque annonce de jeux sortant de l’offre, les mêmes rengaines émergent des Internets, clamant que le service perd plus de jeux qu’il n’en gagne. Le marketing annonce « + de 100 jeux », mais quel en est le bilan exact ?

Si le Xbox Game Pass a été lancé avec 150 jeux, il y en a près de 250 à présent. L’offre a bien grossi, et il faut considérer tous les jeux qui sont entrés et sortis du système.

Il est assez intéressant de constater que l’offre est en constante progression, le catalogue devenant de plus en plus important au fil des mois. Ajoutez à cela l’inclusion de jeux dès leur sortie (47 pour être exact, liste en bas d’article), ou de blockbusters comme Grand Theft Auto V pour ne citer que le plus récent, et l’offre paraît d’autant plus séduisante que son prix d’accès est très abordable (quand il n’est pas quasiment donné).

« La grande majorité des jeux sortis du service y était restés entre 12 et 18 mois ! »

Avoir une offre étendue et posséder des hits, c’est bien, mais encore faut-il que ces derniers restent un minimum dans le catalogue.

L’amour dure 12 à 18 mois

Quand un jeu qui nous intéresse sort du Xbox Game Pass, cela nous semble souvent bien trop tôt. Est-ce une fausse impression ? La durée de « vie » d’un jeu dans le catalogue est-elle suffisante pour qu’un maximum de joueurs s’y essayent ? La réponse devrait en surprendre plus d’un, puisque la grande majorité des jeux étant sortis du service y était restés entre 12 et 18 mois ! De même, une trentaine de jeux étaient restés disponibles via le service de Microsoft deux ans ou plus. Bien entendu, les jeux étant encore présents dans le catalogue n’ont pas été comptabilisés.

Enfin, il paraît intéressant d’étudier la composition de l’offre proposée par Microsoft. S’il n’est pas étonnant de voir les jeux maison occuper une large place dans le catalogue du Xbox Game Pass, quelle est la proportion de jeux Xbox 360 ? Quels éditeurs tiers contribuent le plus à la densification de l’offre ?

Une bibliothèque trop occidentale vous dites ?

Commençons par évoquer la part de jeux Xbox 360. Au lancement du service, plus de la moitié des jeux disponibles dans le Xbox Game Pass étaient issus de la bibliothèque de la précédente génération de consoles. Pour être précis, 80 sur les 150 initiaux. Au fil des additions, cette proportion a grandement évolué, ce qui parait logique au vu du peu de nouveautés que présente le programme de rétrocompatibilité.

« De manière assez surprenante, le deuxième éditeur du service est Capcom, avec 29 titres de leur portfolio. »

Par ailleurs, Microsoft représente évidemment le plus gros contributeurs de jeux avec 68 titres issus des Xbox Game Studios. Au total, 134 éditeurs différents ont eu au moins un jeu dans le service. À y regarder de plus près, le Top 5 ne ressemble pas à ce à quoi nous pourrions nous attendre. Bien souvent, la Xbox est taxée de plateforme à destination d’un public très américanisé, dont la bibliothèque reflèterait cette philosophie. De manière assez surprenante, le deuxième éditeur du service est Capcom, avec 29 titres de leur portfolio. De même, Square Enix et Sega occupent respectivement les troisième et cinquième places des plus gros contributeurs après Microsoft.

Le Xbox Game Pass : l’arme ultime de Microsoft ?

Le Xbox Game Pass est au cœur de la stratégie de Microsoft pour la prochaine génération, et Phil Spencer lui-même a profité de son communiqué sur la Xbox Series X pour le rappeler. Non seulement la totalité des jeux du service seront compatibles avec la Xbox Series X, mais la disponibilité des jeux Xbox Game Studios dès leur sortie a été réaffirmée, en citant le très attendu Halo Infinite.

Nous avons hâte d’accueillir des millions d’entre vous pour tester le catalogue du Xbox Game Pass et vous immerger dans une large bibliothèque de jeux de grande qualité, que ce soit pour profiter des jeux que vous aimez déjà ou pour découvrir votre prochain titre favori.

Depuis la lancement raté de la Xbox One, Phil Spencer et son équipe n’ont pas compté leurs efforts pour redresser le tir et se racheter une image auprès des joueurs. En parallèle de ce travail, il leur a aussi fallu reconstruire une vision pour la marque, un projet. Le grand public n’ayant pas accepté le futur raconté par la présentation de la Xbox One, quelle serait la nouvelle stratégie à long terme pour la division gaming de Microsoft ?

« Xbox se veut plus ouvert, pro-consommateur et ambitieux. »

Dans le même élan que celui imprimé par Satya Nadella à toute l’entreprise, le futur du jeu vidéo version Xbox se veut plus ouvert, pro-consommateur et ambitieux. En ce sens, le Xbox Game Pass est le parfait porte-étendard de ces ambitions au sein de la prochaine génération, s’adressant aussi bien aux néophytes qu’au fans de la première heure, rendant accessibles des centaines de jeux pour un prix défiant toute concurrence. Mieux encore, l’arrivée prochaine de xCloud étendra sa portée à tout appareil, moyennant une connexion performante.

Au-delà de ces chiffres, qu’en est-il de votre propre intérêt pour le service et de son influence sur vos habitudes de jeu ? Fait-il partie des éléments dont vous tiendrez compte pour choisir votre prochaine console ?

Liste des jeux rendus disponibles dans le Xbox Game Pass dès leur sortie

Xbox Game Pass

Accueil > News

8 reactions

Rone

27 fév 2020 @ 22:16

Je ne sais pas si c’est une bonne chose ou pas, mais je ne joue pratiquement plus aux jeux-vidéo. Je joue au Game Pass et ça me suffit.

avatar

Gordon Freeman

27 fév 2020 @ 23:19

Au-delà de ces chiffres, qu’en est-il de votre propre intérêt pour le service et de son influence sur vos habitudes de jeu ? Fait-il partie des éléments dont vous tiendrez compte pour choisir votre prochaine console ?

Je suis assez conservateur et j’achète 98% de mes jeux à l’unité en version Blu-ray donc non, le gamepass n’a eu aucun impacte sur mes habitudes de jeu et ne sera pas déterminants dans le choix de ma future console. Je trouve ça bien que Microsoft expérimente de nouvelles façons de vendre le JV, mais je ne suis absolument pas la cible de leur nouvelle politique.

Kefraya38

28 fév 2020 @ 00:44

Je ne refais quasi jamais un jeu après l’avoir retourné à 100% et mon esprit ne fait aucune différence entre un titre joué sur le Game Pass et un titre possédé. Le souvenir de l’expérience reste tout aussi gravé dans ma tête dans un cas comme dans l’autre. Donc le service me convient parfaitement. Après je suis chez Xbox depuis la 360 et si je compte y rester, ce n’est pas forcément parce qu’il y a ce service, mais c’est vrai que ça y contribue considérablement et je suis bien content que cette initiative soit née chez Xbox.

Darlink60

28 fév 2020 @ 06:49

Mon intérêt pour ce service est énorme, a tel point que j’ai acheté une One S All Digital et revendu ma PS4 fin 2019.

Je suis un ancien joueur Xbox, depuis la première génération. J’ai acheté la Xbox One à sa sortie, et elle me convenait parfaitement sauf pour le segment « jeux japonais ». Je suis donc passé sur PS4 mais en revendant ma Xbox One, finance oblige. Mais après avoir fait quelques titres exclusifs et l’arrivée du Gamepass, j’ai décidé de revenir « à la maison » si je puis dire.

Et quelle claque ce service !! La quantité et la qualité des titres m’impressionnent pour un service à ce prix là (en plus avec l’astuce des 3 ans de gold convertis en ultimate pour 1 euros, ça m’a coûté 121 euros pour avoir 3 ans d’avance du coup soit moins de 3€50 par mois !!!).

Résultat j’ai terminé Ori (une nouvelle fois), What Remains of Edith Finch, Lego City Undercover, Shadow of the Tomb Raider.

Je suis actuellement sur Forza Horizon 4, Gears of War Ultimate et Hellblade Senua’s Sacriface.

Et ma liste d’envie comporte une trentaine d’autres jeux.

Donc pour moi, une grosse réussite ce service, et j’attends la Xbox Serie X avec impatience.

PS : Je possède aussi la Nintendo Switch car pour les jeux japonais la Xbox c’est toujours pas la plateforme de prédilection.

Koubiwan

28 fév 2020 @ 08:02

Je n’avais pas besoin du gamepass pour me convaincre de rester sur Xbox à la prochaine génération tant je suis en adéquation avec la politique de Spencer. Mais indéniablement il est un argument de poids supplémentaire ! Même si vous m’avez fait gagner 2 ans de gamepass (love u 4 ever <3) il y a quelques mois j’aurais payé sans hésiter pour ce service. D’ailleurs je l’ai fait des le premier jour.

Ce service va être un rouleau compresseur commercial. Sony n’aura guère le choix que de se calquer sur ce service pour exister (ce qu’ils ont déjà commencé à faire). Reste à savoir s’ils mettront leurs jeux day One...je suis dubitatif.

avatar

Jack O’lantern

28 fév 2020 @ 08:18

Je suis passé au (presque) tout démat depuis 5 ans, il me reste quelques jeux boite non dispos en ligne pour raison de droits la plupart du temps donc le GP en version ultimate me convient parfaitement. J’avoue que maintenant ça me saoule de devoir inserer ou enlever une galette quand je joue. Le GP me permet de tester les nouveaux jeux à leur sortie, en bêta etc. Le catalogue est fourni et varié. Mais cela n’empêche pas de continuer à faire des achats quand j’estime que le jeu me plaît et que j’y rejouerais un jour ou l’autre. Une petite réduc GP est prévue en cas d’achat définitif. Je pense maintenir le service tant que j’ai une Xbox et des X j’en ai depuis 12 ans ! De plus ayant également un PC c’est tout bénef !

LoveTartiflette

28 fév 2020 @ 09:27

100% démat 100% Xbox 100% Gamepass Je dois acheter 3 ou 4 jeux par an, les tiers qui ne seront pas sur le gp.

streptos

28 fév 2020 @ 11:08

Sur PC, c’est toujours 4€ par mois et le dernier jeu que j’ai acheté c’est RE2 à sa sortie. Le catalogue me convient parfaitement. Continuez comme ça Microsoft.