Succès Xbox : À quoi ça sert, qui chasse les succès ?

«Y’a le bon chasseur, et y’a le mauvais chasseur» le 19 février @ 12:302020-02-20T13:09:25+01:00" - 6 réaction(s)

Apparus sur Xbox 360, les succès Xbox font à présent partie intégrante de la marque Xbox. Équivalents des trophées sur PlayStation, ce sont des récompenses octroyées pour la réussite d’un objectif sur un jeu. Chacun vaut un nombre de points (appelés G) différent selon sa difficulté et tous les accomplir permet de récupérer un maximum de 1000G par jeu (hors DLC). Cependant, il suffit de suivre quelques échanges sur les forums ou réseaux sociaux pour s’apercevoir que ces succès ne parlent pas à tous les joueurs. Perte de temps pour certains, véritable plus-value pour d’autres, le sujet divise.

Historique des succès Xbox

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de faire un rapide historique sur les succès.

Arrivés dès la sortie de la Xbox 360, ils se sont rapidement fait une place parmi les joueurs au point d’être imités quelques années plus tard par Sony et ses trophées. C’est donc en partie à Xbox que l’on doit la présence de succès, trophées ou autres récompenses que l’on retrouve sur la plupart des plateformes de jeu actuelle (à l’exception de la Switch, mais pour combien de temps ?).

C’est donc tout naturellement qu’ils sont revenus sur la Xbox One. Cependant, si la 360 avait cadré certaines règles : 1000G pour un AAA, 200G pour un jeu Arcade ou indépendant et 250G pour les DLC, tout à été bousculé avec la One. Ainsi, c’est maintenant tous les jeux qui proposent un total de 1000G et on trouve à présent des DLC ou des mises à jour apportant des lots de succès aux totaux variés. Il n’est plus si rare de trouver des jeux proposant 3000G de succès (voire 6000 pour certains comme Halo the Master Chief Collection), ou encore certains montants non multiples de 50 suite à des mises à jour.

Une autre façon de découvrir un jeu

S’intéresser de plus près aux succès que propose un jeu est parfois un bon moyen de découvrir des endroits ou des actions que l’on n’aurait sûrement pas explorés en parcourant simplement le titre. Prenons par exemple les collectibles, bien souvent il y a un ou plusieurs succès qui demandent de les récupérer. Parfois, ceux-ci sont bien cachés, ou peuvent même raconter des histoires (par exemple ceux des Tomb Raider). Bien évidemment, on peut vouloir les récupérer sans se préoccuper des succès, mais je pense que ces derniers peuvent être une source de motivation supplémentaire pour chercher les collectibles.

D’autres succès Xbox peuvent demander d’effectuer quelques actions spécifiques ou encore d’imposer une difficulté supplémentaire. Cela peut être tout simplement de terminer le jeu dans son mode le plus compliqué, ou alors de vaincre un adversaire sous certaines conditions. La durée de vie du titre s’en retrouve ainsi augmentée. Le combat final était trop simple ? Dans ce cas, pourquoi ne pas se lancer le défi de le vaincre en mode difficile sans perdre de vie ? Vous avez terminé le jeu, mais en lisant le descriptif d’un succès manquant vous vous rendez compte que vous n’avez pas utilisé cette arme. Occasion parfaite de relancer un niveau et de tester cette arme.

Enfin, les succès permettent aussi de découvrir des jeux méconnus du grand public et qui peuvent être de bonnes surprises.

En s’intéressant, ne serait-ce qu’un peu, aux succès proposés, on remarque très vite que les façons de prolonger la durée de vie d’un jeu sont nombreuses. Il arrive même parfois de découvrir à travers eux les véritables intentions des développeurs, lorsque ceux-ci se donnent la peine de travailler à leur élaboration. Qu’il s’agisse d’easter eggs, d’une difficulté révélant le vrai potentiel du jeu ou de simples traits d’humour, les succès peuvent révéler bien plus de choses que ce que l’on croit.

Enfin, les succès permettent aussi de découvrir des jeux méconnus du grand public et qui peuvent être de bonnes surprises. En effet, de nombreux jeux (bien souvent des indépendants) proposent une liste de succès assez simple à compléter dans le but d’attirer les chasseurs de succès sur Xbox. La liste de ces jeux est assez conséquente, et si certains exemples bien connus tels qu’Avatar sont assez mauvais et ne représentent un intérêt que pour accumuler des G rapidement, d’autres s’avèrent être de bonnes surprises. Par exemple, j’ai récemment obtenu les succès du jeu Wandersong qui en plus d’être simple à compléter, s’est avéré être un jeu très agréable à parcourir.

Stimuler l’esprit de compétition et l’ego

Les succès sont également un bon moyen de stimuler l’esprit de compétition des joueurs. Certes les jeux vidéo n’ont pas attendu leur présence pour proposer des objectifs de complétion (le fameux 100% de progression), mais ils permettent de rendre le tout plus réel. À présent, c’est quelque chose de visuel, à la fois sur le nombre de succès obtenus sur tel jeu, mais aussi avec le nombre de G total obtenus sur son profil. C’est une statistique visible par tous et qui peut donc entraîner quelques compétitions amicales (un classement des joueurs ayant obtenu le plus de G sur le mois en cours est d’ailleurs affiché sur l’interface Xbox One).

Personnellement, j’aime beaucoup cet aspect compétitif entre amis qui peut se montrer très satisfaisant, ou encore motivant selon sa place dans le classement. D’autant plus que si l’on regarde la nom original du mot succès à savoir « achievement », la portée est bien plus importante. Cela accentue l’impression d’accomplissement et vient flatter notre ego.

Ajouté à cela, le son caractéristique de l’obtention d’un succès est une autre récompense perceptible. Il est certes très simple, mais il procure pourtant satisfaction rien qu’à l’entendre. C’est d’autant plus le cas lorsque le succès déverrouillé est rare, c’est à dire qu’il a été obtenu par moins de 10% des joueurs. Double récompense dans ces cas là : un son différent et la satisfaction d’avoir obtenu quelque chose que peu de gens ont.

Un moyen de faire des rencontres

Partir à la chasse aux succès, c’est aussi un bon moyen de faire de nouvelles rencontres. En effet, en plus de ceux obtenus par soi-même dans les jeux solo, certains succès demandent de réaliser des actions en coopération, ou encore d’effectuer des actions particulières en multijoueur, comme terminer Meilleur joueur dans X parties. Il faut donc trouver des joueurs pour nous aider.

Pour cela, on dispose de plusieurs solutions : aller sur les forums du jeu demander de l’aide, avoir un ami qui possède aussi le titre, ou alors utiliser des plateformes communautaires autour des succès telles que TrueAchievement pour monter des groupes.

C’est ainsi l’occasion de partager quelques instants avec d’autres joueurs qui comme nous cherchent à déverrouiller les succès. Et si dans certains cas il n’y a plus de contact avec cette personne après, dans d’autres cela peut être le début d’une nouvelle amitié.

Pourtant, gagner des succès peut rapporter de l’argent !

J’ai personnellement fait quelques bonnes rencontres en chassant les succès et il m’arrive de retrouver ces personnes pour faire quelques parties, ou alors repartir à la chasse aux G sur un autre jeu.

La communauté des chasseurs de succès est plus importante que ce que l’on croit, et il suffit simplement de passer la porte des différents lieux où elle se réunit et de commencer à discuter avec pour y faire des rencontres.

Obtenir des récompenses

Enfin, beaucoup de personnes ne s’intéressent pas aux succès puisqu’ils n’apportent rien d’autre qu’un Gscore, nombre virtuel qui n’a pas d’autre intérêt en apparence que de flatter l’ego du joueur.

Pourtant, gagner des succès peut rapporter de l’argent ! Oui oui, je ne vous mens pas. Il y a quelques années, la valeur de notre Gscore pouvait nous accorder des réductions sur le prix des jeux que nous achetions. Certes, celles-ci n’étaient pas très élevées, mais c’était toujours mieux que rien dirons-nous.

En 2015, c’était une offre bien plus intéressante qui avait été proposée et qui avait su faire parler d’elle. Microsoft s’était associé à Amazon pour offrir des bons d’achat allant de 20 à 110 € valables sur l’achat d’une Xbox One. La valeur du bon d’achat étant liée au nombre de G, avoir un gros Gscore était un bon moyen d’obtenir une belle réduction. Et si celle-ci ne nous intéressait pas, il était même possible d’offrir le code à un ami et d’obtenir ainsi un exemplaire de Forza Horizon 2.

Cela reste malheureusement la seule grosse récompense pécuniaire obtenue grâce aux succès jusqu’à ce jour. À présent, il est possible d’accumuler des points via les quêtes du Xbox Game Pass (obtenir des succès sur des jeux du pass) que l’on peut ensuite échanger contre des cadeaux tels que des cartes cadeaux à utiliser sur le Store.

Pour la suite ?

Il y a quelque temps maintenant, Xbox avait annoncé travailler sur les succès et ce qui les entoure en voulant récompenser plus de monde, notamment les joueurs qui passent le plus clair de leur temps sur des jeux multijoueur, mais rien de plus à ce jour.

Avec la nouvelle génération de consoles qui arrive, on peut se demander si Microsoft nous réserve quelques surprises pour ses succès. Relancer une opération commerciale comme celle de 2015 serait une très bonne idée pour les chasseurs. Mais pourquoi pas aussi les récompenser avec des récompenses en jeu telles que des skins ou encore de quoi personnaliser son avatar puisque ceux-ci devraient aussi être plus mis en avant dans le futur.

N’hésitez pas à partager votre avis sur les succès en commentaire. Et s’ils sont importants à vos yeux, pourquoi ne pas nous parler de votre expérience de chasseur et ainsi la partager avec tout le monde ?

Succès Xbox One

Accueil > News

6 reactions

Kefraya38

19 fév 2020 @ 14:11

Je fais partie de ces chasseurs de succès et bien que je ne sois pas un superplayer, j’aime les débloquer depuis une dizaine d’année. Je le fais par pur plaisir, pas trop par esprit de compétition. Vers la période de la PS2 je me souviens avoir levé le pied sur le gaming, lassé sans doute. Puis un jour je me suis acheté la 360 et suis immédiatement tombé amoureux de ce concept de succès qui me passionne toujours aujourd’hui (d’ailleurs je suis dorénavant totalement fidélisé à Xbox pour ça). Les succès ont complétement changer ma façon de jouer (et paradoxalement j’apprécie encore plus le jeu sur lequel je suis) et ça me convient parfaitement comme ça à un point où j’avoue me désintéresser des titres qui ne proposent pas de faire monter mon gamerscore. Il y a bien sûr bien meilleur que moi mais je pense pouvoir entamer la next gen avec 500K au compteur. C’est ma vision des choses et elle est bien entendu subjective, je sais que je ne fais pas partie de la majorité.

LoveTartiflette

19 fév 2020 @ 15:14

Article intéressant d’un point du vue gaming. Après d’un point de vue sociétal il est bon de rappeler que les succès ont été mis au point par des psychologues et autres spécialiste du comportement. Exactement comme pour les likes des réseaux sociaux. Il y a déjà moultes études sur le sujet qui montre comment notre cerveau réagit à un like/commentaire, et ça finit rapidement par devenir une drogue. Les succès (ou trophées) ont été conçus exactement de la même manière.

D’un pur point de vue gaming ça ne sert strictement à rien. En revanche d’un point de vue markéting ça sert à fidéliser leurs utilisateurs, pour pas dire de les rendre dépendant (un peu à la manière des rewards d’ailleurs). Comme pour la publicité en somme.

Evidemment, tout le monde dira qu’il n’est absolument pas influencer par tout ça et est maitre de lui même….

Angmar89

19 fév 2020 @ 15:58

@Kefraya : 97kG en 10 mois, ça va être dur mais tu peux le faire. Bonne chance !

Kefraya38

19 fév 2020 @ 16:39

@Angmar89 : merci mais c’est vrai que ça va faire juste ! Je vois que t’es toi aussi un vrai avec un ratio TA supérieur à 2, bien joué !

lacrasse

19 fév 2020 @ 16:39

suis pas un chasseur,mais quand je commence un nouveau,je regarde quand meme,et j’essaie parfois d’en débloqué,sur certains jeux,j’ai passé plus de temps,pour débloqué des succès que par le passé..moi,j’aime bien,après oui,si ça pouvait rapporté quelque chose,se serait pas mal,en 2015,j’avais pu faire profité mon frangin de 110 euro pour l’achat d’une one.....

Ricos79

21 fév 2020 @ 08:10

S’ils pouvaient relancer la promo liée aux G pour le lancement de la Series X pour encore plus motiver leurs gros joueurs à rester sur Xbox, ce serait top ! Avec mes 176.000G au compteurs, j’espère une belle petite réduction :-))