T2 2020 : Xbox double ses abonnés Xbox Game Pass mais génère moins de revenus

«Microsoft vise le long terme» le 30 janvier @ 16:212020-01-30T15:41:11+01:00" - 0 réaction(s)

Microsoft a communiqué hier ses résultats du second trimestre pour l’année fiscal 2020. La société reste en forme avec un chiffre d’affaires de 36,9 milliards de dollars et un bénéfice net de 11,6 milliards de dollars.

Les revenus de la branche Xbox en net recul

Sans surprise en cette fin de génération de consoles, les revenus de la branche Xbox subissent une forte baisse. Le chiffre d’affaires global a diminué de 21% (905 millions de dollars) au cours du dernier trimestre.

Les chiffres du hardware fléchissent de 43%, principalement à cause d’une baisse du volume et du prix des consoles lors de ce trimestre. Il est vrai que la période de Noël fut marquée par des promotions énormes sur les différents packs de consoles de la génération Xbox One.

Les revenus issus des contenus et des services Xbox marquent également le pas avec une baisse de 11% (295 millions de dollars) par rapport au trimestre équivalent de l’exercice fiscal 2019. Microsoft explique cette contre-performance par l’absence d’un gros jeu porteur ce trimestre, contrairement à l’année dernière avec la sortie de Red Dead Redemption 2. La baisse aurait pu être plus importante si la croissance des abonnements n’avait pas compensé partiellement. Toutefois, fidèle à sa nouvelle politique, Microsoft n’a pas communiqué sur les chiffres de ses abonnés aux différents services de la branche gaming. Nous devons nous contenter des propos de Satya Nadella, Directeur général de Microsoft.

“Les abonnés au Xbox Game Pass ont plus que doublé ce trimestre et nous avons établi un nouveau record pour les utilisateurs actifs mensuels au Xbox Live grâce à la force de la console. De plus, des centaines de milliers de personnes participent aux premiers essais du projet xCloud.” - Satya Nadella

Le dernier chiffre officiel pour l’année 2019 était de 64 millions d’utilisateurs actifs mensuels du Xbox Live. Concernant le Xbox Game Pass, il est clair que l’offre est très séduisante et attire de nouveaux abonnés mais il est vrai également que la politique commerciale de Xbox est agressive ces derniers mois avec des offres promotionnelles à 1€ pour 3 mois d’abonnement qui ne rapportent pas d’immenses revenus à court terme. Le projet xCloud est en bonne marche et devrait sortir cette année en France. Le lancement du streaming via la console dans notre pays a été lancé il y a deux semaines.

Amy Hood, la Directrice financière de Microsoft, a prévenu que les revenus des jeux vidéo diminueront à nouveau au cours du prochain trimestre dans une valeur à “deux chiffres” en raison des ventes en berne de consoles et du “volume de transactions inférieur sur un titre tiers”, probablement Fortnite qui n’est pas dans une forme optimale en ce début d’année.

Xbox veut récolter les fruits sur le long terme

Si ces chiffres de la branche Xbox pour le dernier trimestre ne sont pas très flatteurs et donnent de l’eau au moulin aux détracteurs de la marque verte, ce serait une grave erreur d’analyse de les surinterpréter. Microsoft, en plus de préparer la sortie en fin d’année de la Xbox Series X, investit lourdement dans le Xbox Game Pass et le projet xCloud pour le long terme. Ces paris ne sont donc pas rentables à court terme mais pourraient rapporter très gros dans quelques années. Néanmoins de nombreux poids lourds dans le domaine culturel numérisé, tel Netflix, ne sont toujours pas rentables aujourd’hui faute d’investissements massifs, mais espèrent rafler la mise une fois que le marché sera mondialisé et en pleine maturité. Comme dans de nombreux autres secteurs, bouleversés par la révolution numérique,« the winner takes it all ».

Microsoft peut se permettre de prendre des gros risques et de se lancer à fond dans ces nouveaux services, contrairement à Sony ou Nintendo qui semblent en position d’attente. Tom Warren, Rédacteur en chef de The Verge, nous rappelait ce matin via Twitter que les revenus des activités jeux vidéo représentaient seulement 9% environ des revenus globaux chez Microsoft, 26% chez Sony et 96% chez Nintendo. La pression et l’impact des résultats des activités jeux ne sont pas les mêmes chez les concurrents japonais.

Microsoft est une entreprise prospère aux reins solides

Microsoft distingue trois principaux domaines d’activité.

Le premier concerne les services bureautiques et professionnels, comme Office et Linkedin. Ce secteur a généré 11,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 17%.

Le deuxième domaine d’activité est celui du “Cloud intelligent” avec Azure. C’est celui, une fois de plus, qui assure la majeure partie de la croissance de l’entreprise avec un chiffre d’affaires de 11,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 27%.

Enfin le dernier secteur est celui du jeu et de l’informatique personnelle et regroupe outre Xbox, les branches Surface et Windows. Ces deux dernières se portent bien et sont en hausse pour ce trimestre. Le domaine d’activité représente 13,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 2%, malgré la mauvaise performance de Xbox.

Pour ceux qui souhaitent accéder aux chiffres complets, vous pouvez les retrouver à cette adresse.

Business

Accueil > News

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !