Ubisoft remanie son équipe éditoriale pour des jeux plus singuliers

«Enfin.....» le 20 janvier @ 13:092020-01-20T16:00:38+01:00" - 1 réaction(s)

JPEG - 104.6 ko

À ce jour tout le monde attend Ubisoft au tournant. Après un The Division 2 en demi teinte et un lancement plus que raté pour Ghost Recon : Breakpoint, la firme française avait vu chuter le cours de son action en bourse de façon vertigineuse suite à l’annonce du report de nombreux jeux.

Conscient qu’il est nécessaire de reprendre les choses en main pour ne pas subir les mêmes aléas pour les blockbusters à venir (Watch Dogs Legion en première ligne !) Ubisoft a décidé de restructurer son équipe créative.

En effet le studio a un fonctionnement assez particulier avec une équipe parisienne d’environ 100 personnes (designers et producteurs) qui depuis deux décennies s’occupent de la direction créative des jeux et IP (propriété intellectuelle) d’Ubisoft. Une sorte d’équipe éditoriale qui conseille sur tout, de la conception de jeux à l’écriture de scénarios.

Cette influence s’est fait ressentir dans chaque sortie de jeu. C’est l’équipe éditoriale qui a conduit l’entreprise vers des jeux en monde ouvert et systémiques (mais aussi poussé des éléments en ligne et insisté sur le fait que les récits doivent avoir une base thématique ancrée dans le monde réel, tout en évitant un discours politique).

Ubisoft a annoncé qu’il mettrait en œuvre des « changements significatifs » à son processus de production dans l’ensemble de l’entreprise. Pour l’équipe éditoriale, ces changements verront le groupe élargi et réorganisé, a déclaré Ubisoft à VGC dans un communiqué vendredi :

« Nous renforçons notre équipe éditoriale pour qu’elle soit plus agile et qu’elle accompagne mieux nos équipes de développement à travers le monde, car elles créent les meilleures expériences de jeu pour les joueurs »

Cette restructuration a été pensée de manière à démarquer un peu plus les jeux les uns des autres. Il est vrai que depuis plusieurs années, le reproche est souvent fait à Ubisoft de sortir des jeux similaires mais avec des skins différentes. Similaires au sens où l’on retrouve toujours les mêmes mécaniques qui commencent sérieusement à lasser les joueurs (déblocage des objectifs via un point clé, attaque de bases/camps...). Même si certains efforts ou évolutions sont à noter sur les dernières sorties, la firme souhaite accentuer la singularité de chaque IP.

Prochainement devraient donc être nommés de nouveaux sous-directeurs qui seront en charge de chaque franchise avec une marge d’autonomie plus importante, permettant dans le même temps à Serge Hascoet, directeur créatif d’Ubisoft (et bras droit de Yves Guillemot) de ne plus autant s’engager dans chaque projet tout en gardant une vue d’ensemble des productions.

En octobre, le PDG d’Ubisoft a tiré trois leçons de la sous-performance de The Division 2 et Ghost Recon Breakpoint. Tout d’abord, il a dit que l’entreprise devait s’assurer qu’il y avait plus de temps entre chaque itération de jeux « live » afin de générer de l’intérêt. Deuxièmement, Guillemot a reconnu que l’entreprise devait accorder plus de temps de développement aux jeux introduisant des innovations de gameplay uniques, afin de garantir une expérience optimale. Enfin, le PDG a déclaré qu’Ubisoft devait s’assurer que chacun de ses titres était fortement différencié.

Reste à savoir si tout cela prendra corps dès maintenant avec les prochaines sorties ou s’il faudra encore attendre deux ou trois jeux avant que ces changements soient visibles. Toutefois on ne peut que saluer ces constats (tardifs ?) sur les productions Ubisoft et espérer retrouver un peu de renouveau dans les jeux à venir.

Business

Accueil > News

Business

Business

Les infos business sont aussi sur Xboxygen !

Puisque le jeu vidéo c’est aussi un monde de gros sous, il est important de savoir quels sont les enjeux financiers qui se cachent derrière nos jeux et consoles préférés.

C’est Picsou qui va être content !

1 reactions

PSOjedi

20 jan 2020 @ 13:17

« Une sorte d’équipe éditoriale qui conseille sur tout, de la conception de jeux à l’écriture de scénarios. »

Y a pas de scénario dans The Division 2 et Ghot Recon Breakpoint, y a juste une ligne directrice. Il n’y a plus non plus de scénario dans les Assassin’s creed depuis que Desmond n’est plus là, et tout spécialement dans Origins et Odyssey. Donc, oui, y a du boulot chez Ubisoft pour avoir des jeux avec un vrai scénario